Humour. Merci Me Hidalgo ! Je vous ai compris !

Me Hidalgo n’est pas moins futée que les autres ! On la pressait de se présenter. Elle savait qu’elle n’avait aucune chance ! D’où son « sabordement » volontaire via le doublement des salaires des prof.e.s !

Bien sûr, pas question de lui demander quoi que ce soit ! Ce qui est fait est fait, point ! De toutes les façons, elle tentera de noyer le poisson !

Il me semble que c’est une bonne chose pour ce qui reste de Gauche ! 

Tout est joué et perdu. Pas besoin de se démener pour échouer !

Pour ladite Gauche, plus la peine d’aller voter mais l’importance de s’abstenir comme les riens pour montrer à Jupiter que des millions d’abstentionnistes, ça peut devenir hyper dangereux !

Il sera alors élu au milieu des riens, des "0 vote "

Il n’obtiendra surtout pas la majorité parlementaire !

A vous d’envisager les différents scénarios qui surgiront alors !

On ne pouvait espérer mieux ! Merci Me Hidalgo !

Vous resterez dans l’Histoire la personne qui a ruiné en une phrase le destin du dit new-Napoléon de l’UE ! (Il existe d’autres mises en scène mais ...)

Pierre Payen (Dunkerque)

Abstention, toute ! ! ! Qu’on se le dise ! ! !

N. B. Quelle intuition ! Quelle logique quantique !

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.