Humour. « Au commencement du quaternaire était le verbe. … Et à la fin ? !

Ne serait-ce pas : Et aussi à la fin ! »

Présenté de manière presque tautologique en partant du Ch. 1.1 st. Jean (Mais plus précise) :

Au commencement du quaternaire était le verbe. … Et non plus les aboiements, le langage animal, etc. !

Les paroles,

-quand au départ on ne connaît pas le mode de fonctionnement du cerveau,

-quand ensuite on refuse de le démystifier parce que l’on vit dans une société sous l’addiction « Toujours plus »,

ne restent-elles pas d’abord du « baratin », du vent ? !

*** Face aux avancées techniques, ne deviennent-elles pas « toujours plus » potentiellement dangereuses !

Pourquoi des islamistes n’utiliseront-ils pas prochainement les cyberattaques, les virus, les armes nucléaires, pour tout catalyser ? !

Et si ce n’était pas eux, les rationalistes cartésien.ne.s et-et conditionné.e.s « humanistes » (Adeptes de l’idéologie humaniste ayant comme credo « L’homme est un dieu en devenir ») ne sont-ils/elles pas en train de « toujours plus » dégrader l’environnement ? !

Dans tous les cas, toutes les hypothèses, les changements d’ère, l’évolution de l’Univers (Via les phases des discontinuités quantiques), ne se déroulent -ils /elle pas ? !

SI LES DINOSAURES ÉTAIENT TOUJOURS LÀ, POURRIONS NOUS COHABITER ? !

Ne sommes-nous pas « toujours plus » les dinosaures du 21ième siècle

(Ce matin, des dites personnalités religieuses s’exprimaient sur cette récente décapitation.

Que du verbe, que des mots abstraits pour mieux noyer le poisson ! ! !

TOTALEMENT FOU et-et OUF ! Et ces homo sapiens sont sortis des studios TOUT CONTENTS D’EUX D’AVOIR RÉUSSI A FAIRE PASSER LA PILULE !  CELLE DE LEUR DIEU !)

Pierre Payen (Dunkerque)

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.