Monkeyman
Retraité E. N.. Ex (prof maths, puis documentaliste)
Abonné·e de Mediapart

2492 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 janv. 2019

Humour. Le problème de la quadrature de la dimension 4 !

ENCORE CE FICHU TRUC ! C'est toujours lui qui se révèle être le grain de sable catastrophique, dévastateur, détruisant et anéantissant tout ! ! C'est pas bien ! ! !

Monkeyman
Retraité E. N.. Ex (prof maths, puis documentaliste)
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

A) La plupart des homo sapiens ne se contentent-ils pas de compter, de projeter en distinguant 3 phases, voire 4 ? !

Il y a 4 saisons, 4 trimestres.

On distingue l’enfance, l’adolescence, l’âge adulte puis la vieillesse/fin.

On différencie le/la handicapé.e, le/la normal.e, le/la doué.e, le/la surdoué.e

Vertical 16, lui, préfère :  le/la handicapé.e, le/la normal.e, le/la fainéant.e, le/la doué.e

V. a. les pauvres, la classe moyenne, les riches, les super riches.

En tant que 1ier de cordée, il voit le fond ou vide ou rien, la surface ou peuple ou manants ou gueux qu’il faut dresser selon le principe de la méritocratie, la montagne ou riches, l’Everest !

Nous vivons aussi le plus souvent en dimension 3.

B) *** Nous ne tenons pas suffisamment compte de la dimension 4 (Le Temps) !

(Ce qui explique la plupart des accidents, des catastrophes puisque, les constructeur.e.s,<(constructrices> une fois l’appel d’offres gagné après avoir minimisé le prix des travaux, sont enclin.e.s à rogner partout où ils/elles peuvent sur la qualité sans trop entamer la sécurité de l’ensemble.

L’effondrement récent du pont de Gênes n’en est-il pas un exemple ? ! Et Fukushima, Tchernobyl, Challenge en 1986, etc. ? !

C) *** LES « GILETS JAUNES », EUX/ELLES, SONT OBLIGÉ.E.S DE SE BATTRE DES LE 15 DE CHAQUE MOIS CONTRE LA DIMENSION 4 ! LE TEMPS !

Voir : « L'envers des ronds-points » https://www.franceinter.fr/ 47 minutes

Des personnes expliquent qu’elles ne peuvent plus joindre les deux bouts, même en travaillant !

- « Manifestants blessés : le lourd bilan des LBD » Dimanche 20 janvier 2019 Altermonde …Après deux mois de mobilisation des gilets jaunes, les témoignages de manifestants mutilés s’accumulent. Mises en cause, un lanceur de balles en caoutchouc et son utilisation par les forces de l’ordre. https://youtu.be/YIDA-L-R9m8

- « Le décret anti-chômeur dont personne ne parle »

Par Le fil d’Actu dimanche 20 janvier 2019 Altermonde …

https://youtu.be/X04LbsmXSLA  6 mn

C) ****** Nonobstant l’importance de cette dimension 4, « Vertical 16 » explique que seule la méritocratie peut sauver la France.

Si chacun.e ne fait pas un effort, la France ne s’en sortira pas !

En attendant, IL FAIT SON NUMÉRO AUPRÈS DES MAIRES ! ! ! 6 ou 7 heures par jour sur l’estrade !

Si l’affaire n’est pas apparemment aussi grave que celle de 1789, le 21ième siècle n’est pas non plus le 18ième ! Le réchauffement climatique obérant l’avenir ne vaudra-t-il pas, peut-être, plus que le froid de 1789 … ? !

Grand débat : quand Louis XVI demandait à ses « fidèles sujets » leurs doléances

Charles de Saint Sauveur

LeParisien.fr20 janvier 2019

En 1789, Louis XVI convoque des états généraux et invite « ses fidèles sujets » à exposer ses motifs de colère et ses idées pour remédier aux maux du pays. 230 ans plus tard, Emmanuel Macron, face aux Gilets jaunes, ouvre un grand débat national.

Affaibli par la crise des Gilets jaunes et sa chute dans les sondages, Emmanuel Macron compte sur le grand débat national, lancé pour retisser le lien abîmé avec les Français – à qui il a écrit une lettre en début de semaine – invités jusqu’au 15 mars à livrer leurs contributions, lors de réunions publiques ou sur Internet. « Je tirerai des solutions véritables de ce débat, car je veux en faire un acte II de mon mandat », promet le président, qui a inauguré cette consultation lors de deux rencontres marathon avec des maires dans l’Eure et le Lot. Du déjà-vu ? La démarche ressemble en tout cas à celle de Louis XVI qui, à l’aube de la Révolution française, lançait ses états généraux… Retour en arrière.

« Nous avons besoin du concours de nos fidèles sujets pour nous aider à surmonter toutes les difficultés où nous nous trouvons, relativement à l’état de nos finances… » Bigre ! Il faut vraiment que le roi soit inquiet pour lever à ce point le voile sur les « maux de l’État ». Le climat lugubre qui règne en début 1789 n’aide probablement pas à réchauffer son optimisme. Jamais, depuis le terrible hiver 1709, il n’a fait si froid. La température est descendue à -18 °C à Paris, où la Seine se transforme en lac de glace pendant deux mois !

À Versailles, les vitres du château, entièrement givrées, n’empêchent pas Louis XVI de contempler le désastre. Les moulins sont à l’arrêt. Le pain, terreux, mais hors de prix, torture les intestins. Les routes se remplissent de hordes de vagabonds. Le chômage explose, au point que dans la capitale, on recense 120 000 « indigents » sur 600 000 habitants !

L’humidité est telle que dans les cheminées, les bûches fument plus qu’elles ne flambent. Le seul combustible qui vaille, en ce mois de terrible mois (...)

Lire la suite sur LeParisien.fr

Amen. Pierre Payen (Dunkerque)

N. B. 1) La logique de la théorie de la relativité générale se situe dans l’Espace de dimension 4.

Je ne sais pas, puisque je n’ai pas réussi (Tout en essayant de me documenter, de poser la question à Science et vie, à Science et avenir) à obtenir la réponse à la question : « Quelle est la dimension dans laquelle évolue la logique quantique ? »

À vous de me dire si vous savez réellement, en indiquant vos sources ! Merci !

N. B. 2) Puisque l’Univers, actuellement, est considéré de dimension 10+1, serait-il utile de s’appesantir plus sur notre condition, notre statut ? ! ! ! Donc sur la caducité de notre espèce ? ! ! !

(V. de revenir sur les paraboles bibliques, sur l’enterrement du Bilan de 2005 concernant notre génome)

N. B. 3) Et si l’affaire Benalla devenait l’étincelle imprévue ou imprévisible ne catalysait pas mais enflammait prochainement le tout ? ! D’autant plus que son épouse, prof de français et de théâtre, est sa grande amie. De même que la Mimi et sa Bande !

Le ministre de l’intérieur, Gérard Collomb, n’a-t-il pas préféré manger son chapeau devant le Sénat en proclamant qu’il ne le connaissait pas, laisser disparaitre le coffre-fort en ne sécurisant pas la porte …, se presser de démissionner ou de quitter le navire, voire le Titanic 2 ? !

D’Altermonde

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Défense
Néonazis dans l’armée : l’insupportable laisser-faire du ministère
Un militaire néonazi, dont le cas avait été évoqué il y a huit mois par Mediapart, a été interpellé en novembre par des douaniers. L’armée, elle, ne l’avait sanctionné que de vingt jours d’arrêts. Ce cas pose une nouvelle fois la question de la grande tolérance de l’institution vis-à-vis de militaires fascinés par le Troisième Reich. D'autant que Mediapart a encore découvert de nouveaux cas.
par Sébastien Bourdon et Matthieu Suc
Journal — Gauche(s)
Union des gauches : Hidalgo et Montebourg tentent de rebattre les cartes
La candidate du PS et le candidat de la Remontada à la présidentielle ont appelé, dans la journée, à une candidature commune à gauche, en offrant de se retirer. Les pressions en faveur de l’union ainsi que les mauvais sondages expliquent aussi ce retournement. 
par Mathieu Dejean et Pauline Graulle
Journal — Droite
À droite, mais à quel point ? Valérie Pécresse sommée de placer le curseur
La candidate LR à l’élection présidentielle est confrontée à une double injonction : retenir les électeurs d’Éric Ciotti, tentés par un basculement à l’extrême droite, sans rebuter pour de bon la droite « modérée » qu’embrasse Emmanuel Macron. Le premier défi de sa campagne. Et le principal ?
par Ilyes Ramdani
Journal
Condamné par la justice, le ministre Alain Griset quitte le gouvernement
Le ministre délégué chargé des PME a démissionné, mercredi, après avoir été condamné à six mois de prison avec sursis et trois ans d’inéligibilité avec sursis pour avoir menti dans sa déclaration de patrimoine et d’intérêts. Emmanuel Macron lui avait maintenu sa confiance, malgré des éléments accablants. Alain Griset a fait appel de cette décision.
par Sarah Brethes et Ellen Salvi

La sélection du Club

Billet de blog
Dépense moyenne par élève et étudiant : quand un élève en « vaut » deux
Les choix de dépense publique illustrent une politique : on dépense pour un.e élève de classe prépa plus que pour une écolière et un collégien réunis. Vous avez dit « égalité des chances » ?
par Jean-Pierre Veran
Billet de blog
On nous parle d'école et de crayons. Nous répondons par Écoles et Crayons
Beaucoup méconnaissent l’enseignement professionnel sous statut scolaire. Ils en sont encore à l’image d’Epinal de l’école où l’élève est assis devant son bureau, un crayon à la main. En cette semaine des Lycées professionnels, Philippe Lachamp, professeur de productique en erea, nous fait partager sa passion et ses craintes pour son métier de Professeur de Lycée Professionnel.
par Nasr Lakhsassi
Billet de blog
Remettre l’école au milieu de la République
Parce qu'elle est centrale dans nos vies, l'école devrait être au centre de la campagne 2022. Pourtant les seuls qui en parlent sont les réactionnaires qui rêvent d'une éducation militarisée. Il est urgent de faire de l'école le coeur du projet de la gauche écologique et sociale. Il est urgent de remettre l'école au coeur de la Nation et de la République.
par edouard gaudot
Billet de blog
Abolir les mythes du capital
Ces derniers jours au sein de l'Éducation Nationale sont à l'image des précédents, mais aussi à celle du reste de la société. En continuant de subir et de croire aux mythes qui nous sont servis nous nous transformons inexorablement en monstres prêts à accepter le pire. Que pouvons-nous faire pour retrouver la puissance et l'humanité perdues ?
par Jadran Svrdlin