Humour. La meilleure défense de M. Ghosn … !

Si j’étais à sa place, comme M. Tron, je choisirais comme avocat le célèbre Acquitator ! M. Dupond-Moretti ! Ci-joint un extrait possible de sa plaidoirie …

Il lui serait facile d’expliquer à la Cour et aux Juré(e)s que :

-son client a été victime d’une maladie aussi fréquente que dissimulée et refoulée ;

-qu’il était depuis de nombreuses années « drogué » et que L’État, n’a rien fait pour l’aider à sortir de cette maladie délétère.

 Loin de le dissuader, il l’a au contraire encouragé « toujours plus » (t. p.) et a accéléré le développement t. p. anarchique de métastases financièrement cancéreuses !

(Un peu comme la Banque a encouragé, ne serait qu’en gardant le silence, les activités du trader : M. Kerviel tant que celles-ci étaient positives !)

IL LUI SUFFIRAIT ENSUITE, TEL UN TORÉADOR, s’adressant aux Juges et à tout le monde, les regardant « les yeux dans les yeux » (Tel M. Cahuzac face à M. Hollande) avant de piquer : DE PRONONCER LA PHRASE OU COUP D’ÉPÉE FATAL(E) : Mesdames et Messieurs … …, au nom de votre plus profonde conscience, POUVEZ-VOUS NIER QUE NOUS VIVONS, que vous le vouliez ou non, DANS UNE SOCIÉTÉ TELLEMENT ADDICTIVE QU’ELLE EST MAINTENANT DÉSIGNÉE PAR SA MALADIE ? !

Au 20ième siècle, ne parlait-on pas de « Société de consommation » ? !

********* N’est-ce pas L’État qui demande, exige d’être t. p. compétitif/ive ? ! (Sous peine d’être débarqué(e) et de se retrouver chômeur/euse ? !

PLAIDANT AU JAPON, IL SIGNALERAIT QUE (S’il n’a pas à s’immiscer dans le système éducatif hyper compétitif japonais) :

-C’EST L’ÉTAT FRANÇAIS QUI EST LE VÉRITABLE RESPONSABLE DE CE DÉRAPAGE ET DÉLIT ;

-C’EST L’ÉTAT FRANÇAIS QUI A CHERCHÉ PAR TOUS LES MOYENS À RÉUSSIR LA BONNE AFFAIRE « RENAULT-NISSAN ».

 

Il terminerait par :

*** MON CLIENT N’EST QU’UN PAUVRE CAPITALISTE AYANT PERDU TOUS LES REPÈRES HUMAINS !

*** C'EST UN MALADE DROGUÉ NE PENSANT PLUS QU’À S’ENRICHIR T. P., quitte à devoir embaucher t. p. de conseiller(es) fiscaux/cales t. p. pointu(e)s pour arriver à t. p. optimiser ses gains !

*** JE NE SOUHAITE À PERSONNE D’ÊTRE CONDAMNÉ(E) À RÊVER TOUTES LES NUITS D’ARGENT, de MOYENS LICITES ou ILLICITES permettant DE LE FAIRE FRUCTIFIER T. P. !

****** CERTAIN(E)S SE SONT DÉJÀ SUICIDÉ(E)S, MESDAMES ET MESSIEURS ! ENTENDEZ-LE MESDAMES ET MESSIEURS !

Vous n'êtes pas comme ces gens auxquels Jésus pensait d'après st. Matthieu : "Je leur parle en paraboles parce qu'ils voient sans voir, entendent sans entendre, ne comprennent rien !

NON ! MESDAMES ET MESSIEURS, vous avez été sélectionné(e)s ! Vous faites partie de L’ÉLITE !

VOUS SAVEZ RÉFLÉCHIR !

 

JE VOUS DEMANDE DONC, HUMBLEMENT, AU NOM DU DEVOIR D’ASSISTANCE À PERSONNE EN DANGER, L’ACQUITTEMENT DE MON CLIENT, d’autant plus que celui-ci m’a promis qu’il consacrerait dorénavant tout son temps à essayer de se guérir, d’arrêter d’essayer de ramasser t. p. d’argent à la pelle, tel(l)es feuilles tombées des arbres que certain(e)s d’entre vous récupèrent pendant la période de l’automne !

Sachez qu'il a décidé de faire bénéficier son PROCHAIN de la fortune accumulée (Presque à l'insu de son plein gré ... Ça arrivait tout seul, chaque matin, comme des petits pains sortant du four du boulanger ...) !) en demandant à ses banquiers d'investir d'une nouvelle manière en donnant de l'argent aux œuvres caritatives ...

Amen !

Pierre Payen (Dunkerque)

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.