Humour. « Le problème de la quadrature de la planète » réexpliqué !

Il s’inscrira autour d’une argumentation capitaliste se voulant éclairée, anti néolibérale ! (Non retenu dans les Alertes Google Humour ! Chut ! A cacher ! ! !)

A) EFFET "COBRA" : POURQUOI TAXER L'ÉPARGNE NE SERT A RIEN

Olivier Conchon - Options Gagnantes <olivier.conchon@options-gagn Chers lecteurs, 

A la fin du XIXe siècle, quand l’Inde était sous domination britannique, le gouverneur de la région eut à régler un problème de multiplication des cobras dans les rues de Delhi.

Ces serpents sont très venimeux, aussi eut-il l’idée de mettre en place une mesure forte :

Une prime serait donnée à tous ceux qui amèneraient un cobra tué. La répercussion de cette réforme ne se fit pas attendre.

La collecte de cobras fut gigantesque les premiers jours, et le gouverneur britannique ravi !

Puis certains citoyens eurent l’idée d’élever des cobras, pour ensuite les tuer et toucher la prime.

Ce moyen de s’enrichir marcha si bien qu’à la fin, il y avait davantage de cobras à Delhi qu’avant la réforme !

L’Effet Cobra consiste donc à lancer une politique qui, au final, aggrave encore le danger qu’elle était censée éviter.

Cette expérience se renouvela quelques années plus tard à Hanoï au Vietnam, pendant la domination française. Le gouverneur français de l’époque mit en place un vaste plan contre les rats. Chaque citoyen pouvait rapporter la queue d’un rat pour toucher une prime. Qu’ont fait les locaux ? Ils coupèrent la queue des rats, et laissèrent les rats en liberté pour qu’ils se reproduisent… et produisent de nouvelles queues à ramener ! A la fin, il y avait plus de rats à Hanoï qu’avant le plan d’extinction.

Vous voyez le schéma ? Un politicien prépare un plan judicieux pour modifier l’ordre naturel des choses. * Cela marche bien au début. * Mais il a oublié un petit biais dans la réaction des citoyens. * Cela fait tout chavirer et transforme la réforme en désastre.

La politique actuelle pour "retrouver la croissance" est un Effet Cobra monstrueux !

Le plan économique actuel vient de nos élites dirigeantes, qui se sont accordées sur un grand plan depuis 2016 pour faire revenir la croissance.

Sur le papier, ce plan est parfait. En 2016, tout indiquait la fin d’un cycle et l’arrivée d’une (petite) crise de remise à plat. Mais, encore traumatisés par la crise financière de 2008, nos dirigeants ont pris peur du retournement de cycle. Alors qu’ont-ils fait ?

Ils ont baissé au maximum les taux d’intérêt,

* cela rend l’argent gratuit à emprunter, * cela favorise les crédits, * et cela permet aux Etats surendettés de s’endetter encore plus, et d’injecter des milliards d’euros supplémentaires dans l’économie...

Cette politique a eu des effets magnifiques, au début.

Regardez l’essor économique à partir de 2016 : plutôt qu’une crise, s’est suivie une belle période de croissance.

Seul problème : cette croissance est artificielle, et n’enrichit qu’une toute petite partie de la population, qui est déjà très riche.

Cela, les gens le sentent bien.

La majorité des Français n’ont pas vu l’effet de cette "croissance"…. dans leur vie quotidienne, car leur pouvoir d'achat a baissé.

Nos dirigeants, eux, n'ont pas anticipé que les citoyens seraient extrêmement déçus de cette “fausse croissance” qui n’enrichit que quelques-uns. 

Cela crée un fossé entre la majorité des citoyens et la classe dirigeante, laquelle affirme avoir “bien fait son travail” en montrant les grands chiffres économiques... 

*** En conséquence, les gens ont perdu confiance dans la politique économique du gouvernement, et ne croient plus un seul mot qui parle de relance, de grands projets ou de bien-être collectif !

Donc cette politique est en train de créer de toutes pièces une situation de non-confiance, et de rétractation économique bien pire qu’avant 2016. 

Nous arrivons dans une situation où plus personne n’investit, plus personne n'a confiance dans l'avenir, et où le lien de confiance avec le gouvernement est rompu sur les sujets économiques.

En 2020, qu’ont fait la majorité des Français avec de bas revenus ? Ils ont dû se serrer la ceinture plus que jamais. Et ils en ont voulu au gouvernement, qui semble déverser de l’argent sans relâche aux autres.

Et qu’a fait la classe moyenne ? Elle a doublé son épargne totale, même si cela n’a aucun sens d’un point de vue financier, parce qu’elle avait peur et ne comprenait plus ce qui allait se passer. 

*** Ne croyez pas que tout cela vienne uniquement du Covid... 

En fait, cela n'a pas grand-chose à voir.

*** Les gilets jaunes, la création monétaire, la hausse de l’épargne… tout était déjà là avant !

Avec la politique d’argent gratuit, nos gouvernants ont peut-être créé le plus grand Effet Cobra de l’Histoire !

Et plutôt que de la croissance, nous nous apprêtons à voir arriver une forte récession d'ici quelques années.

En effet, leurs mesures ont certes maintenu la croissance au départ, en enrichissant les plus riches, mais elles créent en même temps des inégalités insupportables, qui ruinent la majorité de la population.

Or, on sait que la croissance vient de la consommation de masse du peuple et des classes moyennes !

Donc en ruinant 99% du peuple, leur politique crée toutes les conditions d’une récession majeure.

Jusqu’où devons-nous être dupes ?

Les conséquences de cette politique pourraient même finir bien plus mal qu’à Delhi au XIXe siècle... 

Car les impacts dépassent largement la croissance économique : 

Cette politique de dette + financiarisation + ruine de l'épargne crée des tensions sociales intenses.

En effet, il y a une grosse différence avec la lutte anti-cobras organisée par le petit gouverneur britannique plein de bonne volonté :

C’est que nos élites qui tiennent le système s’enrichissent au passage de montants démentiels !

Et cela, les citoyens l’acceptent de moins en moins.

Ici, on ne parle pas d’une réforme à la va-vite. 

Cette politique vient d'un courant de pensée unique et dominant, le néo-libéralisme, qui dicte que des inégalités profondes sont “un mal nécessaire” pour enrichir nos pays. (VOIR QUI ? !)

Pour les citoyens, il est déjà difficile à avaler que cette politique économique crée volontairement des inégalités, et qu’elle plombe le pays…

Il faut en plus que chaque réforme enrichisse la même petite élite ! 

* Sauvetage des banques sur l’argent du citoyen... * Financement gratuit des banques par la BCE, donc l'argent du citoyen... * Report des risques bancaires sur les épargnants, avec les lois Valls et Sapin...* Plus récemment, Prêt gratuit pour les banques aux PMEs grâce à l’argent du citoyen...

Le problème n’est pas de soutenir les banques. C’est de leur avoir donné tout pouvoir, et en plus de ne jamais prévoir la contrepartie pour les citoyens !

Cet abus de pouvoir, couplé aux effets terribles de la politique économique, créent toutes sortes d’effets pervers : 

* perte profonde de confiance dans l’Etat, * perte de confiance en l’avenir - car tout le monde sent la récession arriver, * repli sur soi, * inégalités de richesse et de traitement, * votes pour les extrêmes, * ruptures et tensions sociales.

Que se passe-t-il ensuite ? 

On a vu en Grèce et récemment en France comment le mouvement de pensée dominante réagit : par la répression, et toujours davantage de contrôle sur la population. 

Au final, cette politique créée pour amener croissance et liberté (elle a été créée par les "néo-libéraux") va avoir l'effet inverse de ce qu'on nous annonce : Ni croissance, ni liberté, mais récession et oppression.

Comme dans l'Effet Cobra, c'était un plan "parfait" en théorie.

Mais ce plan a oublié la réalité des gens dans la vraie vie. Et il s'appuie sur une telle logique de contrôle et de rejet du peuple, qu'il amène des excès politiques graves.

Je crois que tous les citoyens comprennent déjà cette politique économique et ses travers, chacun à leur niveau. 

Beaucoup réagissent comme lors des cas de blocage : lutte, acceptation passive, ou fuite.

Certains luttent et manifestent, ou deviennent gilets jaunes... 

D’autres choisissent la décroissance comme mode de vie, ou réduisent leurs dépenses…

D'autres encore quittent la France, s'ils en ont les moyens...

Finalement, seule la classe moyenne met du temps à se rendre compte, car elle est habituée à profiter passivement du système précédent, où l’épargne assurait confort et bonne retraite.

Alors qu'il est urgent et sain de réagir ! VOIR LA SUITE SUR INTERNET !

B) MES REMARQUES.

Ce Monsieur est « cartésien-rationaliste » dans le sens où il vit sur les illusions de ce Système.

Un rappel (Si vous demandiez aux gens ce que las années 2005 et-et 2011, voire 2011-12, ils vous répondraient par : Rien de particulier ! (Génome, ~1% ; néocortex, redondance : quésaco !)

Ils n’auraient aucune conscience que la crise de 2020 et-et surtout les prochaines, étaient programmées Que les enterrements de 2005 et-et 2011 étaient des confirmations incontournables ! ! ! ! ! !

PAS LA PEINE D’EN DIRE PLUS puisque, d’une vision mathématique d’une dimension supérieure à 3, L’ÉVOLUTION DE L’UNIVERS NE PEUT S’ARRÊTER à la création d’homo sapiens (sapines) dont le génome ne se différencie de celui du chimpanzé d’environ 1 % !

Même les chercheurs au top sont victimes de leurs conditionnements judéo-chrétiens-cartésiens-rationalistes : voir ALEX KAHN !

V. le blog : EUGÉNISME, TRANSHUMANISME - Axel Kahn

EUGÉNISME, TRANSHUMANISME : MYTHES, RÉALITÉ ET ÉTHIQUE. 4 mai 2016. 13 commentaires Un groupe d’étudiants de l’École Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) a choisi, dans le cadre de leur cours de sciences humaines et sociales, de travailler sur l’eugénisme et son application en tant que “remède miracle”. Pour cela ces étudiants m’ont adressé plusieurs questions ...

https://axelkahn.fr/eugenisme-mythes-realite-ethique

Je lui ai posé deux questions le 13/01/21. Peut-être répondra-t-il un jour ? !

1)      Payen Pierre (Dunkerque) on 13 janvier 2021

Bonjour Monsieur. 1) On a montré en 2005 que notre génome se différencie de celui du chimpanzé d’environ 1%. C’était le moment de remettre les horloges à l’heure ! Ce résultat ayant été presque enterré, notre espèce n’est-elle pas fractale ? ! 2) En 2011, suite à la mise en évidence du triptyque (Fonctionnement du néocortex/Durabilité/Redondance), pourquoi n’avez-vous pas signalé que la société « toujours plus » tournant à flux t. p. tendu » allait au suicide ? ! (V. par ex. le 1ier virus en 2020 !)
Merci.

2)      Payen Pierre (Dunkerque) on 13 janvier 2021

Scientifique plus que reconnu, vous n’expliquez pas que le Serment d’Hippocrate (~ -460, – 377) est dépassé. N’êtes-vous pas conditionné par une culture judéo-chrétienne ? L’expression « DIGNITÉ HUMAINE » n’aurait-elle pas impliqué, dès ce 21ième siècle (Avant la fin prochaine du quaternaire !), le droit de programmer la durée de son séjour terrestre à sa guise ? ! Si la vie était belle, pourquoi se suiciderait-on ? ! En revanche, l’édification de notre société n’est-elle pas basée sur la puissance du cerveau reptilien, donc sur l’exploitation extrême, l’esclavage par peur de la mort ? ! (Un résultat : l’islamisme). Et bientôt le déferlement de jeunes « raptag » (Des Rien A Perdre, Tout A Gagner en …). A décharge, ne sommes-nous pas seulement des « homo sapiens », des ~1%+, appelés à laisser la place dans les décennies à venir ? !

A vous de voir !

Einstein avait compris : « On ne peut pas résoudre un problème avec le même type de pensée que celle qui l'a créé. »

Des moutures dotées de la logique de la discontinuité quantique et-et biologique n’apporteront-elles pas bientôt un début de solution ? !  Au quinternaire (Après la fin du quaternaire dans quelques décennies !)

Pierre Payen (Dunkerque)

N. B. 1) inutile de revenir sur le personnage décrit par le colonel Blanquer : « M. Blanquer, sur RMC-BFMTV, le 24 septembre 2019, a lancé : « LA FRANCE EST UNE LOCOMOTIVE CONTRE LE RÉCHAUFFEMENT CLIMATIQUE » ! Dans tous les cas, il ne siffle pas comme une locomotive : sa Brigitte ne supporte pas !

N. B. 2) Cette entreprise capitaliste n’est-elle pas uniquement « honnête » parce qu’elle n’a plus « Rien A Perdre mais Tout A Gagner » (Raptag) en proposant d’aller le plus loin possible avant le crash mondial ? ! En 2 mots/maux, ne propose-t-elle pas de devenir le plus longtemps possible un.e raptag de luxe plutôt que floué.e, démuni.e, ? !

C. q. f. d. (Oui / Non ? !)

Voir aussi ce commentaire.

Il ne s’agit pas de condamner, de mépriser, de dire n’importe quoi … ! Tout n’est que conditionnements ! Si je n’avais pas été amené, à partir d’un constat personnel, intime, vers l’âge de 6/7 ans, à penser que la vie est intrinsèquement « dégueulasse » (Injuste, moins trivialement), comme vous, je serais probablement imprégné définitivement par : « La vie est belle » ! Et-et donc, j’occulterais tous les côtés horribles, monstrueux, qui émaillent « réellement » la vie sur cette planète ! (Voir le rapport 20/80 ou 80/20 dans les billets notés en dessous.

(Il est vrai qu’une parabole de la Bible introduit le péché originel mais !

Une autre présentation intègre ce truc et-et tient plus la route : voir :

[[[Internet : Humour. Si la vie était un hyper-jeu peu compréhensible ... | Le Club ...https://blogs.mediapart.fr/.../humour-si-la-vie-etait-un-hyper-jeu-peu-comprehensible

 ou

Philosophie. Si la vie était un hyper-jeu peu compréhensible ... | Le ...
https://blogs.mediapart.fr/.../philosophie-si-la-vie-etait-un-hyper-jeu-peu-comprehensi...

Le billet précédent est identique, sauf que le titre commence par « Humour »]]]

Correctif² ! Ce Monsieur, en fait, si vous ne l’aviez pas compris, n’est plus  « cartésien-rationaliste » dans le sens où il ne vit plus sur les illusions de ce Système ! MAIS A L’INVERSE A 200% 

 

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.