Humour. Un supplément sur la logique de dimension 3 !

Probablement que vous connaissez la célèbre expérience de Milgram. Science & vie vient de réactualiser cette expérience …

 A) Par Léa SurrugueLe 22 mars 2019

Dans les années 1960, la fameuse expérience de Stanley Milgram révélait la propension des individus à obéir même à des ordres qui leur répugnent. Or, l'IRM vient de dévoiler les ressorts de cette obéissance. Léa Surrugue nous les expose.

Repères

Deux expériences sur l'obéissance font date. Celle de Stanford (1971), sur la capacité à obéir ou à abuser de son autorité, s'avéra une escroquerie. Mais pas celle de Milgram, menée dix ans plus tôt.

L'expérience est restée dans les annales. Au début des années 1960, Stanley Milgram décida de mesurer le niveau d'obéissance d'individus face à un ordre contraire à leur morale, mais donné par une autorité jugée légitime.

Marqué par les propos de l'officier nazi Adolf Eichman, qui assurait avoir simplement obéi aux ordres lorsqu'il envoyait des milliers de juifs vers la mort, le psychologue américain recruta des volontaires.

Officiellement, l'expérience était présentée comme une mesure scientifique de l'efficacité de la punition sur la mémorisation : ces volontaires recevaient l'ordre de poser des questions à des cobayes et de leur envoyer des décharges électriques de plus en plus fortes au fil du test si ces derniers ne se souvenaient pas de la réponse. Sauf que les "victimes" étaient en fait des acteurs qui simulaient la douleur et qu'aucune décharge ne fut jamais envoyée !

Les seuls vrais cobayes ici étaient les volontaires qui envoyaient les décharges.

Jusqu'où allaient-ils les infliger à des individus, malgré leurs cris de douleur ?

À quel moment allaient-ils refuser d'obéir à l'autorité, alors qu'ils éprouvaient des scrupules et même du dégoût ?

Était-il possible de torturer un être humain juste sous la contrainte, contre sa propre humanité ?

Tels étaient les véritables buts de l'expérience.

Milgram jugea les résultats "inattendus et inquiétants" : plus de 60 % des participants avaient continué à donner des chocs électriques…

jusqu'au maximum de 450 V !

L'expérience fut critiquée pour son protocole, qui causa une grande détresse chez les participants.

Mais ses résultats ne furent jamais remis en cause.

Ils furent même confirmés, par la suite, dans des contextes historiques et culturels différents.

…    …….        ………………………………. X pages  ….

[[[Tweeter

Les nouvelles expériences de Milgram : notre cerveau est câblé pour obéi]]]

 

B) *** Cette description ne correspond-elle pas à la tendance au raisonnement en dimension 3 ? !

Les politiciens ne se basent-ils pas sur cette caractéristique ? !

V. les  10 techniques de manipulation de Chmosky !

[[[[Internet : Les 10 stratégies de manipulation de masse, selon Noam Chomsky ...

https://nospensees.fr/les-10-strategies-de-manipulation-de-masse-selon-noam-chomsky/

11 avr. 2018 - Selon Chomsky, la plus récurrente des stratégies de manipulation de masse est la distraction. Il s'agit essentiellement de diriger l'attention du ...]]]

 

Pierre Payen (Dunkerque)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.