Humour, La différence entre le cerveau de ce chevreuil et Me Lambert ? !

Quel a pu être le raisonnement de ce chevreuil qui, sauvé de la noyade, retourne un peu plus tard dans le canal pur s’y noyer ? ! Et pourtant, il ne voulait pas se suicider !

Par Damien Vranckxcambrai@lavoixdunord.fr du 22/05/19

A) Après avoir réussi à sauver le chevreuil une seconde fois de la noyade, les pêcheurs l’ont relâché à l’orée d’un bois.

Dimanche midi, sur le canal de Saint-Quentin, un pêcheur est témoin d’une scène de détresse : un chevreuil est piégé dans l’Escaut et y nage sans voie de secours. Heureusement pour lui, un autre pêcheur va venir à la rescousse.  

le-chevreuil-qui-ne-pige-pas-comme-me-lambert
 

Honnecourt-sur-Escaut.

À un moment, il commençait à fatiguer. Sa tête plongeait dans l’eau. J’ai sauté dans le canal. 

Chaque année, plusieurs cervidés se noient dans l’Escaut, non loin des écluses du village. Le long du canal de Saint-Quentin, les berges sont trop hautes. « Ça arrive au moins deux à trois fois par an », confirme le maire Jean-Pierre Golebiewski. « Une plate-forme de sécurité a été installée il y a deux ans mais elle est inadaptée. Et cela arrive souvent de nuit. »

À un moment, il commençait à fatiguer. Sa tête plongeait dans l’eau. J’ai sauté dans le canal. 

Bref, lorsque dimanche midi, un chevreuil se débat impuissant dans l’eau, on se dit que le pauvre bougre va finir comme certains de ses congénères. C’était sans compter sur Grégory Desloover, un pêcheur à la carpe et habitant du village. « C’est un ami pêcheur qui m’a appelé, raconte l’homme de 34 ans. Il était midi et il m’a prévenu qu’un chevreuil était dans le canal, derrière l’écluse. Il l’avait vu sauter dans l’eau. Comme j’habite en face, il m’a dit de venir. Sur le coup, je lui ai dit : “tu veux que je fasse quoi ?”. »

Pas facile d’aider un animal effrayé… Le chevreuil mâle, âgé d’environ deux ans, nage frénétiquement pour échapper à son sort. Évite ladite plate-forme, tout en poussant des cris de détresse. « À un moment, il commençait à fatiguer. Sa tête plongeait dans l’eau. J’ai sauté dans le canal. »

Tout habillé et en ayant pris soin d’enlever son téléphone et sa casquette tout de même… Mais rien n’y fait. Armé d’une simple corde, le courageux pêcheur n’a pas fait « trois brasses que le chevreuil était déjà dix mètres plus loin ».

Remonté grâce à un soutien sur la berge, l’homme court alors jusqu’à la prochaine écluse : celle de Moulin-Lafosse. Il sait qu’une bouée s’y trouve. Pendant ce temps, une riveraine rabat l’animal.

L’équipage fait mouche et Grégory parvient à viser juste. Le chevreuil est ramené à la terre ferme. « Je l’ai pris par les cornes », explique-t-il. L’histoire aurait presque pu en rester là. « On l’a relâché et je suis parti chez moi prendre une douche », poursuit notre héros du jour.

Sauf que par acquit de conscience, l’Honnecourtois revient une heure plus tard avec son ami sur place.

Et là, patatras, le chevreuil est retourné dans l’eau. « Je pense qu’il essayait de repartir de là où il venait », signale Grégory Desloover.

Bis repetita donc pour le trentenaire, qui parvient cette fois à rapatrier le cervidé très vite.

La première fois ayant servi de leçon, la jeune bête au tempérament fou est cette fois attachée solidement pour être relâchée, dans un bois à proximité.

« Je pense que c’est de là qu’elle venait », note le Crocodile Dundee local. Spécialisé désormais dans le sauvetage de cervidés en détresse.

B) Quel a pu être le raisonnement de Me Lambert, chrétienne, qui sait que son fils -Vincent- ira au paradis, qui veut absolument le garder en tant que « légume » sur Terre pendant encore x années ?

C) Quelles sont les différences entre les comportements de ces deux algorithmes vivant.e.s ? !

Ma réponse mais ...!

Il n’y en a pas ! Les deux, pour des raisons précises mais incompréhensibles pour nous, « pauvres d’esprit », se conduisent comme ils peuvent, selon une logique quantique puisque c’est celle qui gère le Monde de l’infiniment petit, les synapses, etc. !

Amen

Pierre Payen (Dunkerque)

N. B. Beaucoup d’internautes réagiront en jugeant que ce texte est absurde, « con » !

Of course and All right ! Les cieux, de toutes les manières, leur et nous sont ouverts !

*** Mais il n’empêche que les faits qui viennent d’être relatés ne sont pas des fictions, viennent de se dérouler !

****** Sauf que le chevreuil a fini par comprendre qu’il y avait autre chose que le canal ! Ce qui n’est pas le cas de l’autre … !

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.