Humour. Le cas Darmanin : Les médias bottent en touche ! ! !

Pourtant l’analogie n’est-elle pas évidente ? ! A moins d’être aveugle et-et sourd.e et-et nul.le (Dirait un Autre !)

Quoi de plus clair ? ! Si notre nouveau Phénix s’est réinventé, est re-né de ses cendres, certaines règles sont demeurées immuables ! Il se veut toujours le roi des « riens » !

 Il décide en 1ier de cordée et les autres suivent ou dégagent !

 Des sentiments de ces Gaulois réfractaires au changement, il s’en fiche totalement !

*** Son Darmanin chéri, il en a envie ! IL LE VEUT !

*** IL A BESOIN DE LUI, DE SA PRÉSENCE, DE SON AIDE (Comme ces femmes … !)

Alors, quoique ayant soi-disant passé l’âge de « jeune garçon », notre Darmanin a pu obtenir ce qu’il voulait depuis son arrivée dans ce CENTRE ÉLYSÉEN « très coté » !

Ce ne fut pas une relation sexuelle dite consentie mais l’oubli d’une partie de CV posant problème à la Justice !

N’est-ce pas du gagnant-gagnant-gagnante ? !

Notre Brigitte ne s’est pas encore exprimée !

Bonne fin de quaternaire !

Pierre Payen (Dunkerque)

Retenu dans les Alertes Google Humour du 23/07/20 :

humour-le-cas-darmanin-les-medias-bottent-en-touche

Puisque ce billet a été sélectionné ce matin, un ajout en tant que « Un peu moins pauvre d’esprit que d’autres … V. la Bible (Sinon je ne me permettrais pas de parler d’arbre et de forêt … !)

Cette séquence ne rappelle-t-elle pas aussi l’affaire Benalla, ? ! La discussion d’homme à homme ? !  Le « Qu’ils viennent me chercher » ? !

Quand l’heure sera arrivée, les psy.e.s  ne se serviront-elles//ils pas de cet exemple de prolongement conséquent de boucle freudienne non refermée ? !

Quant à la fin d’ère, quand on considère nos autres héros, Trump, Poutine, etc., le réchauffement, l’arrivée des virus « serial killers » qui viendront du froid, etc., les enterrements des Bilan de 2005 (Génome, ~1%+), de 2011-12 (Néocortex, redondance), la conclusion n’est-elle pas « Les Jeux sont faits, rien ne va plus » ? !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.