Humour. En ce samedi de Pâques 2016, rendons à Jésus-Christ ce qui lui appartient !

Pâques, le moment idéal pour remettre les horloges à l'heure, nous dépasser ! MAIS !

    A)        Il faut rendre à César ce qui appartient à César ; et à Dieu ce qui est à Dieu." 

L’Internaut.com Selon l'Evangile, les Pharisiens auraient "innocemment" demandé à Jésus s'ils devaient obligatoirement payer l'impôt à l'empereur. Jésus leur demanda de lui montrer un denier. Celui-ci ayant été fait gravé par César, le Christ déclara : "il faut rendre à César ce qui est à César et à Dieu ce qui est à Dieu." Etonnés de cette réponse, les Pharisiens ne cherchèrent plus à le flatter et s'en allèrent comme ils étaient venus. Depuis, l'expression s'est raccourcie à "il faut rendre à César ce qui est à César", et signifie qu'il faut attribuer la responsabilité d'un acte à celui dont on sait qu'il l'a commis.

Qu’on soit croyant(e) ou pas, peu importe ici. Il suffit de lire la Bible ou d’inspiration divine ou en tant que recueil de contes très intuitifs.

Voilà ce que déclare le héros de la saga chrétienne : (N. T., Ev s. St.-Matt. Ch. 16.21 « Dès lors, Jésus commença à découvrir à ses disciples qu’il fallait qu’il allât à Jérusalem ; qu’il y souffrît beaucoup de la part des sénateurs, des scribes et des princes des prêtres ; qu’il y fut mis à mort ; et qu’il ressuscitât le troisième jour »)

*** Actualisée, cette décision ne signifierait-elle pas : Je suis un « homme vrai », donc je ne peux accepter de vivre que dans « LA DIGNITÉ » (V. l’expression « Dignité humaine » où les deux mots vont de pair, ne peuvent être dissociés sans perdre leur sens !) ou dans la lutte et  le combat permanents pour l’établir ou la rétablir.

Qui d’entre-nous vit de cette façon ? !

Qui passe tout son temps en se battant contre l’indignité régnant partout, et en France, et encore plus dans les autres continents ? ! (La notion de dignité ne connaît pas de frontières, ne ressemble pas aux nuages de Tchernobyl ...

Qui pourrait, dans cette perspective, s’engager sur ce terrain de par la planète sans connaître le sort de Jésus, sans être exécuté(e) par une garde royale de sécurité d’un chef dominant d’un pays ou  d’un tyran quelconque ? ! Donc sans choisir le « suicide positif » ? !

Nous, les encore vivant(e)s, pouvons-nous ne pas nous révéler, en grattant un peu, faire partie des « collaborateurs/trices) de Systèmes fonctionnant dans l’indignité ? ! (Pour les récalcitrant(e)s, le cardinal Barbarin, qui est monté au créneau lors des manifestations contre le mariage de tous  au nom de la protection des enfants, ne représente-t-il pas une sorte d’ANTI-CHRIST VIVANT » Voir l’article de Libération Par Philippe BESSON 

[[[V. Internet : « De mauvaise foi, le cardinal Barbarin ? » 16 mars 2016

Je me souviens du cardinal Barbarin. Il était aux premiers rangs, en 2012 et 2013, lors des manifestations hostiles au mariage pour tous. Il incarnait à lui seul l’hostilité de l’Eglise catholique à un projet de loi supposé mettre en péril l’institution de la famille. Il n’hésitait pas à répéter que son seul souci dans cette affaire, c’était la protection de l’enfant. Et les ouailles rassemblées autour de lui acquiesçaient avec componction. Ah la belle parole. Ah la belle scène. Dans l’affaire de pédophilie qui secoue le diocèse de Lyon, dont il a la charge, le moins qu’on puisse dire, c’est que la fameuse protection de l’enfant n’a pas été, semble-t-il, la première de ses préoccupations.]]]

B)                EN CE SAMEDI DE PÂQUES 2016, au milieu des attentats religieux mondiaux, si quelqu’un(e) activait son NÉOCORTEX (encore plus une NOTABILITE ou/et PERSONNALITE ou/et INTELLECTUEL(L)E ou/et  un(e) PHILOSOPHE), CETTE CULPABILISATION,  NE POURRAIT-ELLE PAS (objectivement) ÊTRE DÉSAMORCÉE, DISSIPÉE  ? !

Au premier et second degré, ne disposons-nous pas maintenant d’au moins TROIS PREUVES démontrant que nous ne sommes pas ca que nous croyons être ? ! Que NOUS NE SOMMES PAS DES HOMMES OU DES FEMMES VRAI(E)S mais seulement des HOMO SAPIENS (Sapiens se traduit pas « sage » et apparaît a postériori le résultat d’une intuition ironique plus que certaine !)

1) Voir les paragraphes précédents.

2) Voir le Bilan de 2005 concernant notre génome.

Nous avons préféré, parce que conditionné(e)s par la culture judéo-chrétienne-rationaliste, intoxiqué(e)s par la célèbre parabole fondamentale (Philosophale !) : « L’homme a été créé à l’image de Dieu » ou par son prolongement à une symétrie près « L’homme est un dieu en devenir » (Le D perdant sa majesté ou majuscule, étant ravalé en le petit minuscule d ; le dualisme se transformant en cartésianisme puis système binaire ...), enterrer ce RESULTAT on ne peut plus OBJECTIF !

Nous n’avons pas pu digérer le fait que nous ne soyons que des sortes de chimpanzés « boostés » (Distincts d’environ 1 % !) !

Et pourtant ! Ne suffit-il pas de regarder le  « THÉÂTRE DE LA VIE » ? !  Cette « COUR DES MIRACLES » ? !

L’EXPRESSION « TOUJOURS PLUS » (T. P.) ne qualifie-t-elle pas une des formes des nombreuses ADDICTIONS ? !

Et notre ancienne « Société de consommation » du 20ième siècle n’a-t-elle pas dérivé du côté où elle penchait ? ! Ne s’appelle-t-elle pas dorénavant t. p. directement, t. p. rapidement, en « Société T. P. » ? !  

Faut-il être polytechnicien(ne) pour assimiler que le sens d’un mot exige l’existence de sa négation ? ! Que froid et chaud, grand et petit, mauvais et bon, bien et mal, vivant et mort, « + » et « -  », vont de pair, comme les deux faces d’une pièce de monnaie traditionnelle ? !

Si, au 1er degré, on est tenté de répondre négativement, la réalité n’est-elle pas tout autre ? !

Notre grand savant Jacques Attali et la plupart des scientifiques ne sont-ils/elles pas des fidèles du  culte ou de la fuite en avant du « T. P. de progrès » ? ! L’une de leur argumentation ne consiste-t-elle pas  à reprendre la vieille histoire des trains !

[[[V. Internet : Les grandes peurs carre.ph.free.fr/rail1/page6.html ...

 « Les grandes peurs ». Le train faisait peur en ce milieu de 19ème siècle.
On craignait les fluxions de poitrine ou la tuberculose en raison de la vitesse. Le décollement de la rétine à cause du défilement trop rapide des paysages, les maladies nerveuses voir l'épilepsie due aux bruits  et aux trépidations  du train. Louis Arago craignait que le transport en train  n'effémine les troupes. On craignait également les changements de régime culinaire  entre le nord et le sud. Certains pensaient que cela ferait tourner le lait des vaches ou nuirait à l'agriculture  avec ce monstre d'acier crachant son épaisse fumée noire, etc.]]]

Fort(e)s de cette expérimentation, leur déduction n’est-elle pas aussi  limpide que celle de  l’enfant en classe qui argumente comme on lui apprend constamment : de manière cartésienne, ici euclidienne, selon le principe de similitude de Thalès ? !

Tout ne se passe-t-il pas dans leurs petits cerveaux comme si les avancées et découvertes scientifiques n’étaient pas t.  p. fécondes, puissantes mais aussi potentiellement dangereuses ? ! Comme si un mauvais usage du nucléaire, de la biochimie ne pouvait pas engendrer des désastres planétaires, voire rendre inhabitable la planète ? !

Nous qui n’avons pas rejeté la conclusion de l’étude sur les races, c. à d. sur le non-sens de cette notion,  que « déduire » de  la conduite  des islamistes, des djihadistes ? ! Et parmi eux/elles, n’y retrouve-ton pas des jeunes occidentaux/ales  ? ! Ne sont-ils/elles pas doté(e)s du même génome que tout(e) un(e) chacun(e) ? ! Leurs comportements n’évoquent-ils pas plus clairement ceux d’animaux frustrés ne cherchant qu’à se venger et à marquer toute l’étendue de leur territoire ? ! (L’islam n’explique-t-il pas qu’un jour elle recouvrira toute la Terre, qu’il faut t. p. procréer et s’étendre et envahir ? !)

En plus, faute de crédits nécessaires, la crise économique ne pouvant que s’accroitre, les pays ayant tendance en général à vivre au dessus de leurs moyens ; devant t. p. faire face aux changements climatiques, à l’arrivée des Migrant(e)s ; n’auront-ils pas « toujours moins » les moyens, ne serait-ce que de maintenir en bon état leurs systèmes de maintenance des technologies en place ? ! Alors, comment pourront-ils appliquer le « principe de précaution » indispensable, en correspondance logique avec les innovations, si jamais on souhaitait éviter les désagréments et catastrophes ? !

3) Le fait de ne pas avoir pu intégrer cette découverte (De n’avoir pu en profiter pour mettre les horloge à l’heure, ranger à sa place la théorie de la Bible, donc atterrir et nous définir tel(le)s que nous sommes afin de pouvoir repartir d’un bon pas, sur des bases solides, avant de commencer à évoluer mentalement) ne prouve-t-il pas, au second degré, que nous constituons une espèce « fractale » (Répétitive, non évolutive, fixée, caduque, s’inscrivant parfaitement dans les lois de complexification de Darwin) ? !

            C) Les croyant(e)s ne pourraient-ils/elles pas, sauf si elles se méprenaient comme en 2005 en ne se reconnaissant pas, y trouver la quiétude de Pâques ? !

V. le Sermon sur la montagne (Ev. s. st.-Matt)

Ch. 5-3 : « Bienheureux les pauvres d’esprit, parce que le royaume des cieux est à eux »

V. Luc, XXIII, 34 : Et Jésus disait : « Père, pardonnez-leur, car ils ne savent pas ce qu'ils font »

****** Jésus, en expliquant notre statut, ne se présente-t-il pas comme un Freud avant la lettre ? !

Ne pourrait-on pas ajouter, histoire d’agacer Michel Onfray, son contempteur, que Freud n’a rien inventé !

N. B. 1) Que le royaume des cieux ouvre la porte à notre Fofolle de Dieu qui sur les plateaux TV :

-un jour se transforme en Cheffe de l’Inquisition en chargeant scandaleusement Me Chantal Sébire (Avec comme tout argumentaire, en schématisant un peu trop : Et alors, T’as pas vu ma Gueule ? ! Et est ce que je veux me suicider, moi ? !),

-un autre jour se proclame « Bombe atomique vivante » pouvant anéantir l’UMP si elle n’obtient pas l’argent qu’elle demande (Sous-entendu : Il suffirait qu’elle balance toutes las affaires illicites qu’elle connaît pour envoyer en taule tous les chefs de ce parti !),

-éprouve aussi le besoin inextinguible de se mettre en valeur, de s’identifier à un mi-ange en déclarant tout de go à Frédéric Ferrer qu’elle aime vivre nue chez elle ...

[[[V. Internet  à Christine Boutin : « J'aime être nue, libre de mes mouvements www.terrafemina.com/.../6831-christine-boutin--l-jaime-etre-nue-libre-d...Un entretien un peu étrange lors duquel Boutin affirme adorer être totalement nue et libre de ses gestes. Interrogée par Frédéric Ferrer, Christine Boutin se ...]]]

Me Boutin n'a-t-elle pas été la présidente du Parti des Démocrates-chrétiens pendant des années ? ! ! !

N. B. 2) De même qu’au cardinal Barbarin qui refuse de démissionner !

[[[V. Internet : Pédophilie : le pape condamne ceux qui "dépouillent les innocents de leur dignité" Le Point - Il y a 18 heures. Lors d'une prière à la fin du chemin de croix au Colisée de Rome, le pape est également revenu sur le sort des migrants en Europe.]]]

Le pape lui a bien fait parvenir son message MAIS ! ! !

[[[V. Internet : De notre correspondante à Lyon, Catherine Lagrange

Publié le 18/03/2016 à 06:51 | Le Point.fr

Pour assurer sa défense, le cardinal Philippe Barbarin a choisi d'utiliser les grands moyens. À Lyon, il est secondé depuis la mi-février par André Soulier, avocat pénaliste, figure du barreau lyonnais qui exerce aussi à Paris et à Bruxelles. « Le cardinal m'a sollicité en me disant : Il y a un certain nombre de choses que l'on dit, j'ai besoin d'un bon avocat, voulez-vous être mon conseil ? » rapporte André Soulier, qui a accepté sur-le-champ la mission. Mais, devant la dimension que prend l'affaire, André Soulier se voit aujourd'hui contraint de constituer autour de lui une petite équipe de confrères dédiée au seul cas Barbarin.

Ce n'est pas tout. L'archevêque de Lyon s'assure également les conseils du cabinet de gestion de crise parisien Vae Solis, habitué à intervenir sur des dossiers industriels comme Charal, Bouygues, Sanofi, Google, Vinci…, et plus particulièrement de l'un de ses dirigeants, Guillaume Didier, fin connaisseur du milieu judiciaire et des médias. Ce magistrat en disponibilité a exercé comme juge d'instruction, mais aussi comme conseiller pour la presse auprès du parquet de Paris, puis au ministère de la Justice auprès de Pascal Clément, puis de Rachida Dati, avant d'entrer au cabinet de conseil en stratégie de communication et de gestion de crise.]]]

Amen ou AAEEEGGGGGExplosions Nouvelle ère !

BONNES PÂQUES

Pierre Payen (Dunkerque)

 

 

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.