L’humour serait important dans le confinement !

A) Voir « Coronavirus : l'humour aussi important pendant le confinement » (La psychohygiène)  https://www.futura-sciences.com/sante/ Nathalie Mayer journaliste (Ou le texte qui suit)

La crise du coronavirus menace nos vies et nos sociétés. L'heure est grave. Et c'est peut-être justement pour cela qu'il est important de savoir en rire.

L'ennui. Un avenir incertain. La peur. Le stress. En cette période de crise du coronavirus, notre santé est menacée. Notre équilibre psychologique aussi. Et les spécialistes l'affirment : dans ces moments difficiles, il est important de savoir rire de la situation. L'humour serait même indispensable à notre survie en tant qu'être humain. Il nous aiderait à surmonter les épreuves les plus difficiles.

Diverses études l'ont montré : rire, c'est bon pour la santé ! Rire fait baisser la tension et favorise la digestion par effet de massage. Rire aide à nous relaxer et renforce notre système immunitaire en dopant la production de globules blancs. Rire nous permet de nettoyer nos poumons, car il implique de grandes respirations. En stimulant la production d'endorphine et en limitant celle de cortisol, rire aide aussi à soulager notre stress. Et en produisant de la dopamine, rire nous apporte du plaisir et renforce notre motivation. Tant de choses utiles à ces périodes de crise.

Une question de psychohygiène

N'oublions pas non plus que l'humour est un langage universel. Ainsi rire ensemble en ces temps de confinement permet de contrôler notre sentiment d'isolement et de mieux gérer les émotions négatives qui iraient avec. Rire dédramatise les situations et diminue l'agressivité.

« Nous pouvons plaisanter de tout. Il est normal de rire d'une situation effrayante. C'est ce que j'appelle la psychohygiène. Une forme de libération, même si elle ne dure parfois que quelques secondes », explique Kareen Seidler, chercheuse à l'Institut allemand de l'humour au site Deustche Welle. Tout en soulignant l'importance de ménager les sensibilités de chacun. Et de privilégier une forme d’humour qu'elle qualifie de social. Comme celui que l'on trouve dans toutes ces instructions amusantes qui circulent sur la meilleure manière de se laver les mains.

Rem ! Quand un perroquet en fait rire deux autres En Nouvelle-Zélande, des chercheurs font entendre à un couple de kéas (des perroquets endémiques) un bref cri, habituellement émis lors des jeux, fréquents chez cette espèce. Immédiatement, le couple s'envole, virevolte et les deux oiseaux émettent eux-mêmes ces cris spécifiques. Conclusion des zoologistes : le rire est contagieux. © Raoul Schwing 

B) Majorque, en Espagne, des policiers en voiture s’arrêtent, sortent des instruments de musique, dansent …

https://twitter.com/i/status/1241714216748408832

 

 

 

 

 

 

 

 

C) EN France, des gens qui ne sont pas des ou du « rien » se mobilisent, aident !

D) Tant qu’à moi, qui ait 75 ans, si je suis touché demain, je ne serais bientôt plus là !

*** Les services de réanimation se préparent à trier les patients à sauver

20 mars 2020 Par Caroline Coq-Chodorge, Marine Turchi, Rachida El Azzouzi et Antton Rouget

Les hôpitaux se préparent à la vague épidémique et, en cas de saturation des services de réanimation, aux dilemmes éthiques pour « trier » les patients accédant aux soins. En Alsace, ces arbitrages sont déjà d'actualité ; d’autres régions anticipent. Avec des consignes plus ou moins explicites.

E) D’où, encore quelques remarques, non pas pour moi mais qui serviront « incessamment sous peu » !

De Mediapart

1) Municipales : « On a fait prendre des risques inconsidérés aux gens »

24 mars 2020 Par Pauline Graulle

Depuis le maintien du premier tour des élections municipales, l’inquiétude, la colère, mais aussi la culpabilité, ont gagné certaines équipes de campagne qui craignent d’avoir participé à une élection « criminelle ».

Aux directeurs des groupes privés, il précise : « Les chirurgiens, les anest(hésistes), les inf(irmières), etc., tout le monde doit s’y mettre et ne croyons pas qu’ils seront des as de la réa(nimation), c’est pas vrai, et il faudra faire avec. » Plus inquiétant encore : « Je pense que ça (ne) suffira pas (ne perdons pas de vue l’effet salle de dépouillement des votes) », écrit Didier Jaffre. Il fait ainsi référence aux élections municipales, tenues il y a dix jours, et qui pourraient provoquer dans les jours à venir un afflux de patients dans un état critique

2) La politique économique de crise révèle les incohérences du gouvernement

24 mars 2020 Par Romaric Godin

La politique économique du gouvernement face à la crise est en contradiction avec l'urgence sanitaire et la volonté affichée de prendre en compte les insuffisances du modèle actuel. Quoi qu'on en dise, on table sur une crise courte et on cherche à repartir comme avant.

3) « La crise sanitaire ne peut pas être la porte ouverte à tout » : l’opposition politique monte au créneau contre les ordonnances gouvernementales

*** *** *** Au gouvernement, tout un groupe, installé dans le confinement est chargé de profiter de la crise pour ratiboiser le plus possible de lois sur les droits dans le travail !

La Sibeth se montre « toujours plus » (t. p.) performante ! JUSQU’OÙ ? ! 

la-sibeth-toujours-plus-perforamante-mais-jusquou-les-profs-sont-en-vacances

En guise de mea culpa, elle s’excuse ! Elle ne savait pas ! Son conditionnement sur les prof.e.s fainéant.e.s l’avait guidée ! Elle a ajouté en plus : « L’erreur est humaine » ! (N'est-ce pas l'inconscient qui exprime le fond de la pensée désinhibée ! ! ! ... Ces fainéants qui râlent toujours)

 

4) CRISECovid-19 : le spectre de la Grande Dépression hante l’économie mondiale

24 mars 2020 par Martine Orange

Alors que l’épidémie de coronavirus s’étend à une vitesse exponentielle, les conséquences d’une paralysie de l’économie mondiale deviennent chaque jour plus vertigineuses. La bulle de dettes privées est sur le point d’éclater, malgré les tentatives désespérées de la Réserve fédérale américaine.

*** Ce midi, le dirigeant espagnol évoquait la nécessité d’une sorte de new plan Marshall !

5) *** Trouvé sur Internet : Cette crise n’est « rien » par rapport à ce que provoquerait une éruption solaire hors-normes ! Ou encore une éruption exceptionnelle d’un des volcans les plus dangereux Ou etc. !

Et si la plus grande tempête solaire jamais enregistrée était à venir ?

Si le cycle solaire actuel produisait une éruption aussi forte que l'événement de Carrington en 1859, elle pourrait avoir des conséquences s'élevant à des trilliards d'euros et pourrait provoquer des pannes d'électricité longues de plusieurs années.

…   …   …

Une éruption solaire pourrait rompre le "cyber-cocon" de la Terre

Premièrement, a expliqué Baker, de l’université du Colorado, des perturbations électriques aussi intenses que celles qui ont détruit les machines télégraphiques (« l’internet de l’époque ») auraient des conséquences bien plus graves. 

Une tempête solaire orientée vers la Terre la frappe généralement, mais pas forcément, en trois vagues successives.

En premier arrive la lumière solaire de haute énergie, composée majoritairement de rayons X et de lumière ultra-violette. Elle ionise la haute atmosphère terrestre et interfère avec les communications radios. Puis, c’est au tour d’une tempête de radiations potentiellement dangereuses pour les astronautes non-protégés.

Enfin, l’éjection de masse coronale (CME), nuage chargé de particules avançant plus lentement, atteint l’atmosphère terrestre au bout de quelques jours. Lorsqu’une CME frappe la Terre, les particules solaires peuvent interagir avec le champ magnétique terrestre pour produire de puissantes fluctuations électromagnétiques. 

« Nous vivons dans un ‘cyber-cocon’ qui enveloppe la Terre », a expliqué Baker. « Imaginez quelles pourraient être les conséquences. »

L’une des préoccupations principales concerne les perturbations du système mondial de positionnement (GPS), omniprésent dans les téléphones portables, les avions et les voitures, a continué Baker. Industrie mondiale d’une valeur de 13 milliards de dollars (11,5 milliards d’euros) en 2003, le GPS devrait atteindre une valeur estimée à un trillion de dollar (1,15 trillion d’euros) en 2017.

Baker a ajouté que les communications satellites, tout aussi essentielles à de nombreuses activités quotidiennes, seraient menacées par les tempêtes solaires.

« Lorsque vous payez votre plein d’essence par carte de crédit, c’est une transaction par satellite », a-t-il rappelé.

*** Mais la plus grande crainte concerne les dégâts potentiels sur le réseau électrique. En effet, les surtensions provoquées par les particules solaires pourraient endommager les plus gros transformateurs électriques. Cela prendrait beaucoup de temps de remplacer l’un d’entre eux, et encore plus s’ils sont des centaines à avoir été détruits d’un coup, a commenté Baker, co-auteur d’un rapport du Conseil national américain de la recherche sur les risques liés aux tempêtes solaires.

Cliver, du Laboratoire de recherche de l’US Air Force, le confirme : « On n’en a pas beaucoup de rechange. »

La moitié est des Etats-Unis est particulièrement vulnérable à cause de l’interconnectivité de ses infrastructures électriques. Des pannes pourraient déclencher une réaction en chaîne, comme un effet domino.

*********  Une tempête solaire a bien failli nous renvoyer "au 18e siècle"

www.europe1.fr › international › Une-tempete-solaire-a-bien-failli-no...

11h10, le 25 juillet 2014, modifié à 15h42, le 25 juillet 2014. A; A. La Terre a frôlé la catastrophe lors d'une éruption solaire en 2012. ... tous les circuits électriques et "renvoyer la civilisation contemporaine au 18e siècle", selon la Nasa.

Les conséquences glaciales et-et glaciaires  des éruptions volcaniques hors-normes (Elles aussi) n'ont pas été développées ! PI Peu Importe !

NE VOUS SEMBLE-T-IL PAS QUE LA PHRASE du TAO « Apprendre à vivre, c’est apprendre à mourir » va t. p s’actualiser ? !

 *** Avant qu’il ne soit obligé de démissionner, ne pourrait-on pas l’inviter t. p. à légaliser l’euthanasie et le droit de partir selon ses souhaits ? !

 *** Attention, demain, un autre virus « sérial killer venu du froid » peut prendre l’humanité de court !

********* Si vous n’étiez pas maso, n’auriez-vous pas dorénavant (Et non pas concomitamment comme vous savez …) intérêt à t. p. anticiper LE PROCHE AVENIR et non pas à remettre aux calendes grecques ? !

AVB

Pierre Payen (Dunkerque)

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.