Le dernier trait d’humour de notre Chef de Tulle et de la France ! « Il n’y a pas de petites économies » !

La transmission d’un commentaire personnel d’un article de Mediapart envoyé à divers médias et autres personnes ...

Les médias étrangers ne vont pas manquer de relater que Notre Flanby vient de s’exclamer « Euréka ! »

La France ! Quel pays moderne !

1) Et de montrer que notre grand chef de guerre du Mali, qui venait juste d’apprendre que dans son Armée la moitié du matériel était opérationnel (Parce que trop vétuste et manquant de crédits de maintenance ; parce que, comme Me Taubira, son directeur de cabinet ne l’avait pas informé, etc., v. a. l’affaire Cahuzac !) avait décidé de faire des économies pour ne pas pénaliser plus son Armée en mettant en œuvre sa « boîte à outils » et en se rendant à Tulle en voiture pour VOTER ! (Sa grand-mère lui disait qu'il n'y avait pas de petites économies ...)

2) Et de signaler qu’il ne savait pas que  vote par procuration existait en France !

3) Et de reprendre un article du Parisien plaçant en exergue LE RIDICULE FRANÇAIS DE 2014 (7h15-19h40 ! ! !)

[[[Paris-Tulle, un aller-retour interminable pour François Hollande

Eric Hacquemand | Publié le 25.05.2014, 23h52 Le Parisien

... Pour François Hollande aussi, aller voter à Tulle (Corrèze) pour les élections européennes a pris des allures de rallye. Par souci d‘économie, le président accompagné de quelques conseillers avait choisi sa Citroën DS5 pour se rendre en Corrèze.

Et, exemplarité oblige, un modèle hybride...

Départ donc dimanche matin à 7h15 depuis le palais de l’Elysée. L’équipage est léger : la voiture du président, qui n’a pas d’escorte de motards, est simplement suivie par une voiture du Groupement de sécurité de la présidence de la République (GSPR). L’aide de camp, un militaire qui suit le président dans le moindre de ses déplacements, est lui... dans la voiture réservée à la logistique.

Poignées de mains et autographes à la station-service ...

Le temps d’y voter dans son bureau habituel, de manger un morceau et de serrer quelques mains et voilà François Hollande reparti en début d’après-midi pour Paris. Avec une drôle de surprise au programme à hauteur de Châteauroux : remontant de son fief d’Argenton-sur-Creuse, le président s’arrête sur la même aire de repos Shell... que Michel Sapin. Le temps pour le ministre des Finances et ami de François Hollande de sauter dans la voiture présidentielle et voilà le tandem qui reprend la route pour Paris. De quoi passer un peu de temps à faire le tour des dossiers en cours et de parler des élections.

... retenu par les embouteillages, le convoi présidentiel n'est arrivé à l'Elysée qu'à 19h40...]]]

*** Si les élu(e)s socialistes ne débarquent pas de suite ce CHEF SIOUX de TULLE, ce sera leurs dernières prestations !

Elles /ils peuvent commencer à chercher la manière de se reconvertir !

****** Si les Français(e)s ne se manifestent pas par courrier et mails et autres moyens légaux pour réclamer non pas la dissolution mais la démission immédiate de Fraise des bois Tagada ou Guimauve le Conquérant, ils/elles seront également responsables du déclin de la France, de la croissance du chômage et de la crise !

 Amen !

Pierre Payen (Dunkerque)

 N. B. C'est la "dernière-dernière" occasion, pour la Gauche, de gagner encore une élection présidentielle ! 

La Droite est dans la panade ... et le Père F.N. veille en tant qu'épouvantail !

 Me Laurence Rossignol, sénatrice PS ; le maire de Dunkerque, M. Vergriete ; le député de Dunkerque, M. Hutin, sont dans la liste des destinataires du mail envoyé ...

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.