Humour²²² : (666) Chut ! Chut ! Chut ! C'est la demande "Blanquer" !

La nouveauté : les élèves apprennent le suicide d’un des leurs en cours via un téléphone mobile ! Les réseaux sociaux !

suicide-goose-13-ans-douchy-les-mines

 

 

par catherine bouteillevalenciennes@lavoixdunord.fr le samedi 27/03/2021 Ed. Valenciennes

L’adolescent de 13 ans était scolarisé au collège de Douchy-les-Mines, où une cellule d’écoute psychologique a été mise sur pied.

Il avait 13 ans. Le passage à l’acte, mercredi, d’un collégien de Douchy a provoqué une vive émotion dans la commune. Le conseil municipal a observé une minute de silence jeudi soir. Une cellule d’écoute psychologique a été mise en place. Les élèves rendent hommage à leur camarade sur les réseaux sociaux. 

DOUCHY-LES-MINES. Il s’appelait Baptiste. Jeudi soir, le conseil municipal a observé une minute de silence pour lui rendre hommage. Scolarisé au collège Émile-Littré, cet adolescent de 13 ans s’est donné la mort mercredi soir.

En tant qu’élu, on n’est jamais préparé à ça. Mais il fallait être là pour la famille. Michel Véniat 

« C’est un âge si jeune ! souffle le maire, Michel Véniat, qui s’est rendu sur place le soir même. En tant qu’élu, on n’est jamais préparé à ça. Mais il fallait être là pour la famille. » Le lendemain, l’édile s’est rendu au collège « pour affirmer mon soutien aux professeurs et aux élèves. Ce n’est pas facile pour eux ».

« Il était sympa et gentil avec tout le monde »

Au collège justement, la nouvelle du décès de l’adolescent, dans des circonstances si brutales, a provoqué une onde de choc. Forcément. « On n’est pas censé avoir de téléphone en classe. Mais beaucoup l’ont appris sur les réseaux sociaux en plein cours, explique un élève de 3 e croisé devant l’établissement. Il y en a qui sont repartis chez eux aussitôt. »

Baptiste, lui, était en 4 e. « On n’avait pas les mêmes cercles d’amis. Mais je connais sa petite amie. Ça va être dur pour elle aussi. » Et de décrire « un gamin joyeux. Il était sympa et gentil avec tout le monde. Je l’avais aperçu mardi soir, à la sortie des cours. Il était avec sa copine et il avait l’air bien ».

Hommage sur les réseaux

C’est notamment par les réseaux sociaux que les élèves rendent hommage à leur camarade. « Il y a beaucoup d’élèves qui postent une photo de Baptiste avec un petit mot », montre Enzo.

La principale, quant à elle, a rédigé un petit mot à l’attention des parents. « Votre enfant est probablement rentré à la maison en vous parlant de cette triste nouvelle. Je tiens à vous informer qu’une cellule d’écoute psychologique a été mise en place. Vous pouvez compter sur le personnel pour que cette situation soit accompagnée au mieux. »

Les obsèques de Baptiste Chimot auront lieu mardi, à 14h30, en l’église Saint-Pierre de Douchy-les-Mines.

Pierre Payen (Dunkerque)

La Voix du Nord a présenté l’article juste dans l’édition Valenciennes (L’arrondissement de Douchy-les-Mines) et-et en page 12 ! Rien dans les autres éditions.

Pas la peine de provoquer … !

Combien bientôt ? !

La 4ième vague "psy" n’est-elle pas annoncée, programmée mais, comme depuis le début, minimisée ? !

Notre Jupiter, quels verbes, envolées lyriques, utilisera-t-il pour annoncer la nouvelle catastrophe dans l’espoir de ne pas trop s’éloigner du Capitole ? !

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.