Humour. La logique biologique, un complément !

MM Macron, François, Barbarin, (MFB) même trahison, démystification, donc COMBAT ! Surtout ne lâchez pas ! Que vos copains lancent une PÉTITION VOUS INVITANT À RESTER ! Sinon, ou irions-nous ma pauvre Dame ? !

DES RAPPELS CONCERNANT CETTE LOGIQUE « NATURELLE » !

La moindre cellule n’est-elle pas dotée d’un spin vital ou ébauche d’instinct de survie : ne suit-elle pas le principe d’homéostasie ?

L’étude du monde végétal, animal, ne montre-t-il pas que la loi de la jungle est générale ?

Les plantes et espèces invasives se font-elles des cadeaux

[[[Internet : Il est vrai qu’on découvre quotidiennement des associations ou cohabitations conviviales, affectueuses hors normes mais ne sont-elles pas des exceptions qui confirment des règles ?

On sait que les plantes communiquent ente-elles et se défendent : Les plantes sont bien plus intelligentes qu'elles en ont l'air – Aphadolie https://aphadolie.com/2017/.../les-plantes-sont-bien-plus-intelligentes-quelles-en-ont-la... 23 déc. 2017 - Dépourvues de système nerveux, les plantes en seraient-elles privées ? ... ses feuilles se referment parce qu'elle perçoit ces petits chocs comme un danger. ... En cause : la communication chimique entre des acacias. ..... On n'a jamais vu ça » : en plein mois d'août, les Restos du cœur débordés (Vidéos) ...]]]

A) En bref, sans les chaînes alimentaires et les écosystèmes, il n’y aurait aucune perpétuation possible de la vie (structurée ainsi)

PREMIÈRE QUESTION qui pourrait être posée à MM MFB !

Pourquoi les spécialistes des Sciences de la vie et de la terre (SVT) n’ont-ils/elles jamais démystifié le processus cyclique de la vie et honoré semblablement le début et la fin du cycle de la vie ? !

D’autant plus que sans la mort, il n’y aurait pas eu de mutations, d’évolutions ! Que nous ne serions même pas des dinosaures mais encore des cellules basiques !

SECONDE QUESTION qui pourrait être posée à MM MFB !

Pourquoi avez-vous et a-t-on enterré le Bilan de 2005 concernant notre génome ?

Serait-ce parce que le résultat nous réduisant au statut de chimpanzé boosté (V. la différence voisine de 1 % entre notre génome et celui du chimpanzé) ne vous seyait pas ?

Vous qui savez lire, êtes surdoués, avec un QI supérieur …, qui êtes chrétiens ou/et hyper cultivés, n’avez-vous pas compris la célèbre parabole de la Bible :

 Ancien Testament. Genèse. … . Ch. 9.6 « L’homme a été créé à l’image de Dieu » ?

Et son explication, par Jésus même (Via la parole de St. Matt au ch. 13.13) : C'est pour cela que je leur parle en paraboles : parce qu'ils voient sans voir et entendent sans entendre ni comprendre.

Où vous classez-vous ? Parmi les vrais chrétiens ? ! Ou refusez cette définition ? !

Dans ce cas, rejeter ce résultat scientifique, on ne peut plus objectif, ne serait-ce pas laisser augurer bien d’autres fantaisies de votre part !

TROISIÈME QUESTION qui pourrait être posée à MM MFB !

M. Macron, êtes-vous le président des pauvres ? ! Dites-vous ce que vous faites ou faites-vous ce que vous dites ? ! # Et votre faux hologramme Benalla ? ! # Et votre décision « Pas vu pas pris » du 2 mai est-elle exemplaire ? ! # Et tout le reste au détriment des faibles, des pauvres, des vieux/vieilles ? ! # Et démissionneriez-vous si votre réforme du prélèvement à la source foirait lamentablement début janvier ? !

M. François, votre « mauvaise foi » vous ayant conduit à protéger les agissements du cardinal américain Theodore McCarrick, à condamner  l'homosexualité, ne devrait-elle pas vous inciter à démissionner ? !

M. Barbarin, maintenant que vous êtes mis en examen, n’auriez-vous pas envie d’aller vous reposer à l’écart ? !

LA QUATRIÈME QUESTION qui pourrait être posée à MM MFB serait inutile puisque leurs réponses globales seraient chrétiennes et en accord avec la logique biologique ? !

Ne se serviraient-ils pas pour la première fois de la phrase du ch. 13.13 de l’év. s. St. Matt pour se défiler en jurant qu’ils avaient toujours été de bons chrétiens qui ne voyaient, n’entendaient, ne comprenaient RIEN À RIEN ? ! DES FRACTALS ? ! DES « 1 % + », ni plus ni moins, DES « PAUVRES D’ESPRIT » à qui les cieux étaient grands ouverts ? ! (Chap. 5.3 du Sermon de la montagne) + Luc, 23,34 (Pardonnez-les …)

Avec un prix spécial pour Jupiter, non pas de Cannes mais du type : De toutes les façons, ~ avec des « RIENS » on « dépense un pognon de dingue … » pour rien !

B) 1) M. MACRON: PLUS D'UN MILLIER D'AGRESSIONS CHAQUE JOUR EN FRANCE + + +

Par Jean-Marc Leclerc Mis à jour le 26/08/ Le Figaro

La hausse inquiétante des violences « gratuites » en France Par Jean-Marc Leclerc Publié le 13/02/2018 à 18h54

Les débits bancaires frauduleux explosent

Les policiers, premiers témoins de la brutalité et de la haine Par hugo wintrebert Mis à jour le 26/08/2018

À Paris, le nombre de cambriolages explose Par Eric de La Chesnais et Jean-Marc Leclerc Mis à jour  le 26/08/2018  VOUS NE COMPRENEZ RIEN MAIS PEU IMPORTE !

2) LA FRANCE EST LE PAYS LE PLUS CORROMPU D’EUROPE ! (Du site Altermonde-sans-frontières, 3 vidéos !)

Lundi 27 août 2018
La parabole de la paille et de la poutre s’applique pleinement ici. Les Français ont tendance à minimiser ce que l’on appelle pudiquement « les affaires ». Le mot « corruption » est réservé aux autres, particulièrement aux pays en voie de développement ou émergents. C’est une forme de hiérarchisation qui déforme la perception de la réalité et masque la nature et l’ampleur de la corruption dans le pays. Avec Patrice Arfi de Mediapart, Philippe Pascot, entre autres

https://youtu.be/UNn0rjjsios

Philippe PASCOT : "30% des parlementaires ont eu affaire avec le fisc ou la justice"

Morale en politique, pourquoi on n’y arrive pas ! (Des passages de la 1ière vidéo s’y retrouvent)

https://youtu.be/uqA7TWG3tlE

La république des privilèges - LCI - Philippe Pascot - 08/02/2017

https://youtu.be/vebQgOG7OPU

3) M. MACRON, POUVEZ-VOUS CROIRE QUE LES RIEN(NE)S, QUE LES JEUNES, QUI PRENNENT CONNAISSANCE DE CES INFORMATIONS, même s’ils/elles se déclarent aussi bon(ne)s chrétien(ne)s que vous, donc qu’ils/elles n’entravent rien à rien, NE DÉDUISENT « RIEN » ? !

 

4) [[[Internet : Diplomatie - Le président Macron imagine « une refondation humaniste de la mondialisation » La Voix du Nord · Il y a 2 heures]]]

M. MACRON, M. ZIEGLER, qui est HUMANISTE COMME VOUS (Vous venez encore de vous gargariser avec ce mot): EST-IL DEVENU FOU ? ! ILLOGIQUE ? !

À vous de voir mais il se montre ici antidarwiniste, contre la fin de cette ère religieuse, contre l’évolution, contre l’arrivée de nouvelles moutures qui, elles, verront, entendront, comprendront, à l’inverse des homo sapiens, des chrétien(ne)s (Of course !)

JEAN ZIEGLER : « IL FAUT ABATTRE LE CAPITALISME » AU FOU !

Yannick Boucheryboucher@lavoixdunord.fr   27/08/2018

Son combat à l’ONU contre la faim dans le monde en fit l’une des voix parmi les plus écoutées sur la planète contre   le modèle ultralibéral à ses yeux responsable de l’aggravation des inégalités.  Il vient de publier à charge radicale « Le capitalisme expliqué à ma petite-fille, en espérant qu’elle en verra la fin ». 

– Comment expliquez-vous que votre livre soit déjà un succès d’édition ?

« Peut-être parce que je l’ai écrit non pas comme une analyse socio-économique de plus mais comme un récit pour Zohra, ma petite-fille. Les enfants ne se contentent jamais de réponses confuses alors j’ai essayé d’être clair pour expliquer l’ordre cannibale du monde imposé par l’oligarchie du capital financier qui règne en dictateur sur la planète. L’oligarchie, c’est cette poignée d’entreprises transnationales ou d’organismes financiers ultrapuissants qui dictent leur loi jusqu’aux États les plus puissants. La monopolisation des richesses et la maximisation des profits de ces oligarques leur donnent plus de pouvoir qu’aucun roi ou pape n’a pu en avoir dans le passé, c’est terrifiant ».

– Comment en sommes-nous arrivés là ?

« Tout vient, bien sûr, de la création du système capitaliste au 19 e siècle. Le mode de production qu’il met en place est le plus vivace, le plus inventif et créatif, le plus économiquement performant de tous. En mourant à Londres le 14 mars 1883, Marx était persuadé que le manque objectif (la différence entre les ressources disponibles et les besoins à satisfaire) allait accompagner l’Humanité pendant des siècles. Quelle erreur ! Le capitalisme a au contraire très vite créé l’abondance et la disparition du manque objectif grâce à ses révolutions industrielles et leurs progrès technologiques. Mais attention, ce même capitalisme a provoqué une monopolisation extrême des richesses au profit de quelques-uns, en conséquence de son extraordinaire créativité. »

– Le capitalisme, source de tous les maux de la Terre, n’est-ce pas caricatural ?

« On nous dit que la pauvreté globale recule, que les classes moyennes sont de plus en plus nombreuses. Mais deux milliards d’êtres humains n’ont pas encore un accès régulier à l’eau potable. Toutes les quatre minutes un être humain perd la vue par carence en vitamine A. Des épidémies d’un autre temps provoquent chaque année des dizaines de millions de morts. D’après la Banque mondiale, les 45 personnes les plus riches du monde ont vu leurs revenus progresser de 41 % l’an dernier alors que 4,7 milliards d’hommes ont vu une baisse de leurs revenus de 28 % dans le même temps. Pour eux, la troisième guerre mondiale a déjà commencé. Le capitalisme que j’accuse, c’est le scandale de la mort par la faim d’un enfant toutes les cinq secondes dans le monde, c’est un crime contre l’Humanité. C’est une évidence, le capitalisme est un danger mortel pour l’homme. En octobre dernier, l’organisation mondiale de la santé (OMS) a publié une étude importante, indiscutable. Plus de 62 % des cancers dans les pays riches sont dus à un environnement dégradé et à l’alimentation industrielle. ».

– Mais le capitalisme n’est-il pas fait pour durer dans le monde actuel ?

« C’est sa victoire éclatante : faire croire qu’il n’y a pas d’autre choix car les forces du marché obéiraient non pas à la lutte des classes mais à des lois naturelles.

L’homme croit ainsi lui-même à sa propre impuissance pour changer les choses. Je suis en octobre 2000 dans les salons du Reichtag, le parlement allemand à Berlin. Gerhard Schröder, le chancelier de gauche subit des grèves très dures contre les délocalisations d’activités vers la Chine qui touchent la Ruhr industrielle. Je lui demande pourquoi il n’interdit pas ces délocalisations alors qu’il a la majorité absolue au Reichstag. Il me répond que ce serait dangereux d’intervenir contre les forces du marché. Aujourd’hui, Angela Merkel et Emmanuel Macron ont tous les matins les yeux rivés sur les marchés financiers pour apprécier ce qu’il leur reste comme marges de manœuvre, ridicules. Et Trump n’est-il pas le laquais des oligarques financiers ? Obama avait par exemple interdit la vente de coltan qui est un minerai extrait au Congo par des enfants dans des conditions inadmissibles. Les sociétés minières ont hurlé et Trump leur a donné raison au nom de la liberté du marché. Au Guatemala, moins de 2 % des propriétaires fonciers possèdent 67 % des terres arables mais 112 000 enfants de moins de dix ans sont morts de faim en 2015. La solution, c’est une réforme agraire pour mieux répartir les produits de la terre. Mais l’ambassadeur américain est violemment intervenu à l’ONU et rien ne change aujourd’hui. »

– Mais que peut faire le simple citoyen pour davantage de justice sociale ?

« C’est une conviction personnelle mais je suis certain que ma vie singulière a un sens. Nous sommes à la veille d’une vraie révolution et je crois à l’insurrection des consciences. Que va devenir le monde ? Je l’ignore, c’est tout le mystère de la société nouvelle. Les insurgés parisiens qui ont pris la Bastille en 1789 ne savaient pas qu’ils allaient déclencher la fin de la féodalité, la naissance de la République. La fin de l’esclavage, personne ou presque n’y croyait à l’époque où elle fut déclenchée. Même chose pour la fin du colonialisme ou l’émancipation de la femme… »

– Les présidents des entreprises multinationales ont le pouvoir, dites-vous. Que vous répondent-ils ?

« Je connais bien, entre autres, Peter Brabeck, l’ancien grand patron suisse de Nestlé, la première entreprise agroalimentaire mondiale. Il m’écoute bien sûr mais dit que si la misère persiste, c’est parce que les forces du marché ne sont pas encore complètement libérées. Son idéal, partagé par ses pairs, est un gouvernement du monde sans État, un monde privatisé. »

– Emmanuel Macron semble croire à la théorie selon laquelle la richesse des plus riches finirait par ruisseler vers les couches socialement moins favorisées, au bénéfice de la société entière. Qu’en pensez-vous ?

« Cette théorie de la pluie dorée, je l’entends partout dans les discours des oligarques financiers. Mais la redistribution automatique des richesses est une bêtise car le capitalisme contemporain n’a plus rien à voir avec la valeur d’usage, avec l’utilisation des richesses telle que pouvait la concevoir l’économiste Adam Smith par exemple. Le capitalisme a changé de nature et le ruissellement ne se produira jamais car le capital est d’abord devenu un moyen d’acquérir un pouvoir illimité. Arnault et Bolloré veulent toujours avoir plus. Le capitalisme est devenu une vraie pathologie et la cupidité est une obsession de plus en plus répandue. »

– Ce capitalisme financier est donc inéluctable ?

« On ne pourra pas le réformer, le réguler. Toutes les tentatives ont échoué partout dans le monde. Il faut abattre le capitalisme, celui qui crée tellement de problèmes que les partis d’extrême droite estiment qu’ils sont dus aux étrangers, aux migrants, aux ennemis imaginaires qui leur permettent de progresser si fort en France, en Italie ou en Allemagne. La crise climatique, la nouvelle conscience écologique est sans doute une nouvelle opportunité historique pour détruire ce capitalisme ultra financier, même si nous ne pouvons pas encore imaginer le monde qui nous attend vraiment. Voilà ce que j’ai voulu dire à Zohra, ma petite-fille. »

Arnault et Bolloré veulent toujours avoir plus. Le capitalisme est devenu une vraie pathologie et la cupidité est une obsession de plus en plus répandue » 

 Amen ! Tout va toujours mieux Madame la Marquise ! Bonne fin d'ère !

Pierre Payen (Dunkerque)

 

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.