Humour. On ne sait pas non plus manger !

(L’art de respirer a déjà été évoqué !) Un passage "audit" de 3 minutes est intéressant … (V. L'adresse ...) Présenté plus érotiquement, c’est faire l’amour avec l’aliment !

Manger en pleine conscience https://www.franceculture.fr/

De nombreux exercices de méditation se font en accompagnant des gestes simples du quotidien, qu’on a habituellement tendance à accomplir en pensant à autre chose. Comme le geste de manger…

Manger en pleine conscience - France Culture

https://www.franceculture.fr › Émissions › Trois minutes à méditer

22 juil. 2016 - ... des gestes simples du quotidien, qu'on a habituellement tendance à accomplir en pensant à autre chose. Comme le geste de manger

 

D’une vue plus écologique, moins « cartésienne », plus « quantique » et-et « énergétique », si on acceptait de se décrire comme une condensation (conde en abrégé !) d’énergies structurées dans une sorte de capsule, cela ne revaloriserait-il pas les autres condensations, par ex. : alimentaires … ? !

(Je préfère conde à con !)

La déduction, alors tout aussi claire, ne deviendrait-elle pas : « Nous sommes toutes des condes sur le même bateau ! » ? !

Alors plutôt que de nous bouffer, écraser, triturer, broyer, déchiqueter, etc., pourquoi ne pas nous considérer comme des élément.e.s de l’Univers, du séjour terrestre, devant collaborer chacun.e dans notre créneau ? !

Pourquoi ne pas prendre le temps d’apprécier à sa juste valeur un.e aliment.e qui peut, sinon, terminer sa vie de différentes façons ? ! Ou massacré.e comme un.e « rien » macronien.ne et-et être transformé.e en déchet ! Ou être aimé.e et s’abandonner naturellement à une autre aventure énergétique !

Des pages d’écran sur le « Manger en plein conscience ». existent ...

Une seconde question pourrait se poser, évidemment ...! Pourquoi essayer de manger en pleine conscience ?

Pour celles et ceux-ci, une brochure indiquera par ex.: Dans notre société où tout va si vite, nous faisons, chaque jour, face à une abondance de choix alimentaires. Par-dessus le marché, les distractions ont déplacé notre attention bien loin de l’acte réel de s’alimenter. Notre attention est tournée vers les écrans de télévisions, d’ordinateurs et de smartphones. Le repas est donc devenu un acte irréfléchi, automatique et fait à la va vite. Le problème est que le cerveau peut avoir besoin jusqu’à 20 minutes pour se rendre compte que l’organisme est rassasié. 

En mangeant trop rapidement, les signaux de satiété peuvent ne pas arriver au cerveau avant qu’il soit trop tard… Avant qu’une consommation excessive ait eu lieu. C’est une situation très commune lors de frénésies alimentaires.

En mangeant attentivement, en pleine conscience, vous rétablissez votre attention sur l’acte de consommer les aliments.

Vous ralentissez également la vitesse de cette consommation, faisant du repas un acte intentionnel et non plus automatique.

A vous de voir ! Y’en a qui ont essayé !

Le silence est nécessaire ! Et-et le temps ! Et-et la tranquillité et-et un confort suffisant !

Pierre Payen (Dunkerque)

un-ecureuil-qui-mange

 Retenu dans les Alertes Google "Humour" du 29/01/20

Humour. On ne sait pas non plus manger !

Le Club de Mediapart (Blog)

(L'art de respirer a déjà été évoqué !) Un passage "audit" de 3 minutes est intéressant … (V. L'adresse ...) Présenté plus érotiquement, c'est faire ...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.