Humour. L’art modéré du Nord Pas-de-Calais.

Nord et Pas-de-Calais, terres d’art contemporain ? Voir « ART UP ! »  Par Christian Canivezccanivez@lavoixdunord.fr  le 28/02/19

« Art Up ! », la plus   grande foire d’art contemporain   en dehors de Paris, s’installe, d’aujourd’hui à dimanche, à Lille.   Une occasion de prendre la mesure   de ce que représente actuellement l’art contemporain   dans la région.  Tour d’horizon. 

(Ce zoom semi-abstrait de vacancier.e.s se précipitant vers la plage est actuellement exposé dans un hall de  la FRAC de Dunkerque à proximité de l’eau …)

nord-et-pas-de-calais-terre-dart-contemporain

Prenez un territoire à la riche histoire, peuplé, au tissu économique dynamique. Un territoire où se côtoient des habitants venus du monde entier. Ajoutez-y des centres de formation aux arts reconnus et bien répartis géographiquement.

Faites de même avec des lieux de création et d’exposition ouverts à tous les publics. Saupoudrez d’une poignée de collectionneurs inspirés et fortunés et d’une bonne dose de structures de soutien associatives et institutionnelles. Mélangez le tout et vous obtiendrez un terreau favorable à l’émergence de talents.

Cette recette, c’est celle que le Nord et le Pas-de-Calais appliquent avec succès depuis déjà quelques décennies.

Un succès que conforte la tenue, à Lille, à partir d’aujourd’hui, d’« Art Up ! », la plus grande foire d’art contemporain de France en dehors de Paris (lire par ailleurs).

« Oui, Nord et Pas-de-Calais sont très privilégiés en matière d’art contemporain », confirme Lucie Orbie, la secrétaire générale de la très active association 50º Nord, qui joue les passerelles et lieu ressource entre tous les acteurs de l’art contemporain dans la région.

« Nous sommes au carrefour de trois grandes capitales européennes et nous existons, sans être un unique lieu de passage.

Le Nord et le Pas-de-Calais sont aujourd’hui un vrai lieu d’expérience, de recherche, de création, de diffusion de l’art contemporain », souligne-t-elle.

« Un véritable écosystème »

Éric Jarot, référent arts plastiques à la DRAC (Direction régionale des affaires culturelles), va dans le même sens : « Nous avons ici un véritable écosystème en faveur de la création contemporaine, avec des actions pour que cette création aille à la rencontre des publics qui en sont le plus éloignés.

« Art Up ! », c’est très bien, on ne peut que s’en réjouir, mais il y a derrière des actions de médiation, sur le terrain, qui participent aussi du rayonnement de la région en la matière. »

Peinture, sculpture, design, arts graphiques, vidéos, installations, street art...

La création régionale s’épanouit partout. Elle germe dans les écoles supérieures d’art (Dunkerque, Tourcoing, Cambrai, Valenciennes), sans oublier Le Fresnoy et son rayonnement international.

Elle mûrit dans les nombreuses résidences d’artistes et lieux de création (Malterie à Lille, Château Coquelle à Dunkerque, Musverre à Sars-Poterie et même Fondation Wicar à Rome, où Lille envoie ses talents, etc.).

Enfin elle se montre dans d’innombrables lieux d’expo, galeries d’art, musées et espaces dédiés (Tri postal à Lille, Maisons folies, Centre régional de la photo à Douchy-les-Mines, FRAC à Dunkerque, LaBanque à Béthune, etc.).

Elle s’achète aussi, via des collectionneurs, entreprises ou particuliers – ces derniers étant souvent discrets –, qui ont un rôle déterminant dans la reconnaissance et le soutien apporté aux artistes.

On comprend dès lors qu’un événement comme « Art Up ! » ou Lille, capitale mondiale du design en 2020, jouent les cerises sur le gâteau.

Des artistes nordistes à la renommée internationale

Ils s’appellent Annette Messager, Damien Deroubaix, Nicolas Tourte, Justine Pluvinage, Laure Prouvost… Leurs noms ne parlent pas à tous. Ces artistes originaires du Nord et du Pas-de-Calais exposent pourtant dans les grandes galeries d’art contemporain de Paris, New York, Tokyo, Londres, Berlin. Leur renommée est internationale. L’art, faut-il le rappeler, n’a pas de frontières.

En témoigne, cette année, Laure Prouvost, née à Croix, qui a été retenue pour investir le Pavillon français à la Biennale de Venise, la Mecque mondiale de l’art contemporain.

Art moderne ou art contemporain ?

Souvent confondus, ils sont pourtant bien différents.

L’art moderne est une période de l’histoire de l’art.

Né à la fin du XIX e siècle avec les impressionnistes, l’art moderne casse les codes mis en place par l’art classique et s’achève au début des années 50 avec la naissance du pop art.

L’art contemporain succède à l’art moderne.

Il représente l’ensemble des œuvres créées depuis 1945, jusqu’à nos jours, et fait appel à des modes d’expression très variés, autres que la peinture et la sculpture (vidéo, danse, photographie…).

Les hauts lieux de l’art contemporain  Lina TaghyLina Taghy

Le Fonds régional d’art contemporain, à Dunkerque.

lentree-de-la-frac-1

Photo Marc Demeure

– Le FRAC, le Fonds régional d’art contemporain, à Dunkerque. + Une oeuvre tout aérienne !

Créé en 1983, le FRAC est une collection publique régionale d’art contemporain. Situé au Grand Large, à

oeuvre-tout-aerienne
Dunkerque, il accueille plus de 1 500 œuvres d’art contemporain dans un bâtiment industriel des chantiers navals entièrement rénové.

– Le Fresnoy, le studio national des arts contemporains, à Tourcoing.

Depuis 1997, cet établissement spécialisé dans l’audiovisuel et le multimédia offre la possibilité à de jeunes artistes du monde entier de réaliser des œuvres avec des moyens techniques professionnels. De nombreux événements et des expositions explorent les enjeux de la création contemporaine.

– La Malterie, structure de soutien des artistes, à Lille.

La Malterie accueille des projets artistiques depuis 1995. Cette structure soutient la recherche et l’expérimentation, tout en accompagnant et en professionnalisant des artistes. Elle met en lien les créateurs, les disciplines et les publics autour des arts visuels et des musiques actuelles.

– L’H du siège, galerie-ateliers, à Valenciennes.

L’H du siège est géré par l’association Acte de Naissance depuis 1996. Avec quatre expositions par an, cette galerie, couplée à des ateliers, révèle des créations actuelles en arts plastiques. L’H du siège cherche à sensibiliser un large public peu habitué à l’art contemporain.

– Espace croisé, centre d’art contemporain, à Roubaix.

Situé au sein de la Condition publique, à Roubaix, depuis 1995, l’Espace croisé est spécialisé dans le domaine de l’image, fixe ou animée, analogique ou numérique. Il propose l’accompagnement d’artistes dans leur démarche de création, et développe de nombreux projets à destination des populations locales, des écoles, des associations et des structures sociales.

– Fructose, association de soutien aux artistes, à Dunkerque.

Créée en 2008, cette association propose un lieu de travail et d’accompagnement pour les artistes qui s’inscrivent dans une démarche professionnelle dans le domaine des arts visuels. Fructose est un espace d’informations, d’échanges et de rencontres pour les artistes.

– Le Centre régional de la photographie, à Douchy-les-Mines.

Il est le premier centre créé sur le thème de la photographie, en France. Depuis 1982, le CRP soutient la production d’œuvres artistiques. Il transmet et diffuse les recherches artistiques des créateurs à un large public, à travers des dispositifs de médiation innovants.

– 50º nord, réseau régional d’art contemporain.

Créé en 1997, ce réseau regroupe des structures professionnelles en lien avec l’art contemporain. Il valorise la scène artistique régionale et participe à sa diffusion pour le plus grand nombre.

« Art Up ! » révélateur d’art contemporain  

 

 

des-singes-en-train-de-lire
La foire Art Up! se tient à Lille Grand Palais, d’aujourd’hui à dimanche. Plus de six cents artistes seront exposés. Photo Pierre LE MASSON

Elle avait accueilli près de 38 000 visiteurs, en 2018. Pour sa 12 e édition, Art Up !, la foire d’art contemporain de Lille, porte un regard sur « la photographie au cœur des créations artistiques d’aujourd’hui ». Ce rendez-vous commercial et artistique héberge plus de cent galeries françaises et internationales.

« Ce qui fait la réussite d’Art Up !, c’est que c’est une foire qui s’adresse à tout le monde, et pas uniquement aux collectionneurs », explique Didier Vesse, directeur artistique de l’événement. L’émerveillement sera la clé, car si les galeristes sont présents pour vendre des œuvres, ils sont aussi chargés de faire découvrir des artistes émergents au public.

De jeunes artistes régionaux

Cette année, un temps fort sera consacré aux jeunes artistes issus des écoles d’art de la région, avec l’exposition « Révélation by Art Up ! ». Un quart des galeries de de la foire sont des galeries du Nord et du Pas-de-Calais. « Art Up ! valorise et fédère les collections de la région, car l’art contemporain fait partie du quotidien », souligne Didier Vesse.

Au programme, quelques œuvres d’Andy Warhol, de Picasso ou de Marc Chagall, mais aussi des artistes très contemporains, comme Shepard Fairey, à l’origine du célèbre « OBEY », ou encore Jean-Marie Périer, le photographe des grands noms de la musique.

« Il y aura surtout des artistes à faire connaître », précise le directeur artistique de la foire, pour qui la découverte de nouveaux talents fait partie intégrante du métier de galeriste et de collectionneur.

Car la foire d’art contemporain vise également à créer des vocations auprès du grand public. Didier Vesse : « Mon conseil : commencer par des tirages ou des estampes qui seront plus abordables. Et s’intéresser aux artistes de sa propre génération ! »

Art Up ! à Lille Grand Palais, jusqu’à dimanche. Tarifs : 10 €/9 € en ligne. Gratuit moins de 10 ans. Infos : www.art-up.com

 

D’autres déductions   … Geluck et je ne sais qui …

le-nord-la-belgique-que-des-didees-contemporaines

 

 

limportance-du-plastique

 

 

 

 

 

 

Pierre Payen (Dunkerque)

N. B. Un envoi posthume de Kennedy !

  1. kennedy-et-les-revolutions

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.