Humour. Pénicaud, QI 200 comme son boss, a tout compris !

« On se souviendra de ceux qui n'ont pas été à la hauteur » a prononcé notre Jupiter-Sisyphe-Vertical !

A) UN EXEMPLE ! L’algorithme, avant DRH dégraisseuse chez Danone, persiste toujours plus  ..., entre ses exercices de yoga !

penicaud-se-relaxant-avant-denfoncer-plus

Reprise du travail : l’indignation   d’une patronne du BTP d’Haverskerque 

par Thomas Communalhazebrouck@lavoixdunord.fr   du 30/03/20

Le monde du BTP ne décolère pas depuis les déclarations de la ministre du Travail. PHOTO PASCAL BONNIÈRE

PreviousNext

La grogne monte dans le BTP. À la suite des déclarations de la ministre du Travail, une cheffe d’entreprise haverskerquoise a exprimé sa colère sur son compte Facebook : « Nos organisations   nous disent d’arrêter nos chantiers alors que le gouvernement nous dit de reprendre le boulot. »  

> Haverskerque.

Pendant le confinement dû à l’épidémie de coronavirus, tout le pays est à l’arrêt. Du moins, c’est ce que croyait Malvina Don, gérante d’une entreprise de rénovation à Haverskerque : « Lorsque le président de la République a parlé, on s’est dit qu’il fallait rester chez soi. J’ai donc appelé mes gars dès lundi soir pour leur dire qu’on allait fermer pendant quinze jours », raconte-t-elle. C’était sans compter sur les déclarations de Murielle Pénicaud. Le 19 mars, la ministre du Travail appelait les salariés à continuer leur activité, pointant au passage le « défaitisme » de certaines entreprises du BTP.

Je préfère déposer le bilan que d’avoir un gars qui se retrouve à l’hôpital sous respirateur. Malvina Don 

Le BTP dans le flou

Une déclaration qui reste en travers de la gorge de Malvina Don. Le lendemain, elle a donc pris sa caméra pour exprimer sa colère sur Facebook (1) : « C’est une honte ce discours, s’indigne-t-elle en vidéo. Les gars et les filles du BTP sont des bosseurs. Ils sont dehors même avec la pluie ou la canicule. » Dans cette situation inédite, elle dénonce le manque de clarté des institutions : « On reçoit des informations de nos organisations qui nous disent d’arrêter nos chantiers alors que le gouvernement nous dit de reprendre le boulot. Ce n’est pas clair, on a des sons de cloches différents tous les jours. » Elle n’a reçu aucune communication directe du gouvernement. Pour savoir si elle doit reprendre son activité, la cheffe d’entreprise attend donc la réponse à sa demande de chômage partiel.

« Le gouvernement ne s’attendait pas à ce que les entreprises sacrifient leur vie économique pour la santé de leurs salariés », estime la directrice. En décidant de cesser toute activité, Malvina Don a d’abord pensé à l’intégrité de ses employés : « Je ne me suis pas mise dans une position de cheffe d’entreprise mais dans celle d’un parent ou d’une conjointe, assure-t-elle. Je préfère déposer le bilan que d’avoir un gars qui se retrouve à l’hôpital sous respirateur. »

(1) Vidéo à retrouver sur lavoixdunord.fr,

onglet Hazebrouck.

Elle a évidemment lu et entendu et compris le message de Bill Gates (Il y a 5 ans déjà !) concernant la pandémie qui nous pendait au nez ! (V. le Billet précédent)

Le petit détail et-et grain de sable et-et .... : 

le-petit-detail-qui-change-tout

 

 

 

B) L’Allemagne N’EST PAS LA France !  (Chut ! L’info vient d’Algérie !)

 

un-ministre-allemand-se-suicide-a-cause-du-coronavirus

Un ministre allemand se suicide à cause du Coronavirus !

  • Dimanche 29 mars 2020 à 23:25      https://www.algerie360.com/
  •  
  • Le ministre allemand des Finances de la région de Hesse, Thomas Schaefer, s’est suicidé, hier samedi, près d’une voie de chemin de fer.

Âgé de 54 ans, marié et père de deux enfants, M. Schaefer s’est suicidé car il était « profondément inquiet » des répercussions de l’épidémie du coronavirus sur l’économie de son pays.

M. Schaefer était responsable depuis dix ans des finances de ce land où se trouve Francfort, le centre financier allemand, siège de la Banque centrale européenne et de grandes banques allemandes.

Le Premier ministre de Hesse, Volker Bouffier, le défunt travaillait « nuit et jour » pour aider les entreprises et employés à s’adapter aux répercussions économiques du Coronavirus.

« C’est précisément dans ces moments difficiles que nous aurions eu besoin de quelqu’un comme lui », a déclaré le Premier ministre

Rédaction d’Algérie 

jaurais-pu-sauver-des-vies-mais-jai-ferme-ma-gueule

C) L’erreur de perception « humaniste » et-et fatale.

Elle consiste à vouloir persister à juger des homo sapiens dont le génome se différencie d’environ 1 % de celui des chimpanzés (Bilan établi en 2005), donc irresponsables et-et « ne sachant pas ce qu’ils font » (Luc ch. 23.34) et-et des Femmes et Hommes vrai.e.s !

Même M. Badinter n’a pas compris ce truc !

Il a condamné sur un plateau TV (France 5, C à vous) l’action des Gilets jaunes agitant une tête symbolique en papier au bout d’une pique ALORS QU’ILS ONT TOUTE POSSIBILITÉ DE PROTESTER, DE MANIFESTER GENTIMENT, EN PAIX, DANS LES RUES, PROTÉGÉS PAR LALLEMENT ! ! !:

Eh oui, on n’est plus en 40 ! « Faut pas confondre entre le « détail » et le fondamental » dirait un autre !

Même si des têtes tombaient, CELA NE CHANGERAIT RIEN A L’AFFAIRE !

apres-le-confinement-la-justice-non-cela-recommencera

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.