Humour, quelle serait la question de l’inspecteur Columbo face à ce virus ? !

Ne serait-elle pas du type : M’sieur, une dernière question ! Fin décembre, un diplomate (Revenant de Pékin) ne vous a-t-il pas averti ? !

Et-et ne lui avez-vous pas répondu que le virus attendrait que votre réforme sur les retraites soit passée (Par un moyen ou un autre) ? !

Et-et une autre ministre n’est-elle pas revenue à la charge sans que, comme disait M. Chirac : « Ça vous en touche une sans faire bouger l'autre » ? !

ETC. !

N’y a-t-il pas eu Rupture de masques ? ! Mensonges réitérés ? ! Même impréparation de la seconde vague ? !

S’il y a un coupable, sans aucune contestation possible, n’est-ce pas la personne qui est prévenue qu’un danger mortel arrive, qui a choisi de gérer un pays et-et donc d’anticiper et-et qui ne porte pas assistance pendant des mois à personnes en danger ? ! (Pour des raisons politiciennes fantasmatiques …)

Une fois ce virus neutralisé, une fois n’étant plus inattaquable en tant que président, cet homo sapiens ne devra-t-il pas répondre de sa conduite devant la JUSTICE ? !

Pierre Payen (Dunkerque)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.