Mortaza Behboudi
Journaliste Franco-afghan
Pigiste Mediapart

41 Billets

0 Édition

Billet de blog 1 mai 2018

La liberté de la presse de plus en plus menacée en Afghanistan

Neuf journalistes ont été tués hier à Kaboul et un à Khost. Il n'y a pas de démocratie sans liberté de la presse. Nous devons informer le public pour qu'ils comprennent vraiment ce qui se passe dans le monde. Nous avons besoin de plus de jeunes journalistes, photographes et reporters. Le journalisme n'est pas un crime et nous luttons contre la censure, la violence et les menaces de mort.

Mortaza Behboudi
Journaliste Franco-afghan
Pigiste Mediapart

Neuf journalistes faisaient partie de la trentaine de personnes tuées lors des explosions meurtrière de lundi dernier à Kaboul. L'attentant d'hier, revendiquée par Daech, a eu lieu dans une zone fortement fortifiée de la ville de Kaboul et vient seulement neuf jours après que le groupe ait revendiqué un attentat suicide contre un centre électoral dans la capitale afghane, tuant au moins 60 personnes. 

L'attentat suicide de Kaboul est le pire contre les médias depuis l'attentat de janvier 2016 qui a visé un bus de l'équipe de TOLO TV, tuant sept journalistes et et blessant 26 travailleurs des médias. 

Des rapports indiquent qu'un kamikaze se faisant passer pour un journaliste. Il a fait exploser ses explosifs alors qu'il se trouvait parmi un groupe de journalistes sur place au centre de Kaboul.

Les neuf journalistes victimes des attaques à Kaboul hier. © TOLO NEWS

Les neuf journalistes victimes d'hier sont les suivantes:

1. Shah Marai – Photographe de l'AFP 

Shah Marai Faizi était le photographe en chef de l'AFP à Kaboul. Marai a rejoint l'AFP en 1996 en tant que chauffeur, l'année où les talibans ont pris le pouvoir, et en 2002, il est devenu photographe à plein temps, gravissant les échelons pour devenir photographe en chef au bureau de l'AFP à Kaboul en Afghanistan. 

2. Yar Mohammad Tokhi - TOLOnews Cameraman

3. Ghazi Rasooli - Journaliste TV1

4. Nawroz Ali Rajabi - Journaliste TV1

5. Farishta Mahram Durani – Journaliste Radio Azadi (Liberté)

6. Sabawoon Kakar – Journaliste Radio Azadi (Liberté)

7. Ebadullah Hananzai – Journaliste Radio Azadi (Liberté)

8. Saleem Talash – Journaliste TV Mashal

9. Ali Saleemi – Journaliste TV Mashal

10. Ahmad Shah - Journaliste BBC victime à Khost (province d'Afghanistan)

Ahmad Shah, un journaliste de la BBC Pashto, est devenu le 10e journaliste à mourir lundi dernier quand il a été abattu dans la province de Khost. L'incident s'est produit vers 16h heure locale lundi 30 avril, confirmé les responsables télé de Khost. Des journalistes de la province de Khost ont déclaré qu'il avait été blessé par des hommes armés inconnus qui circulaient à moto. 

***

On se rappellera que le lundi 30 avril 2018 sera la journée la plus meurtrière de l'histoire des médias afghans. L’Afghanistan est classé 118e sur 180 dans le Classement mondial de la liberté de la presse 2018 de Reporters sans frontières. 

Le journalisme n'est pas un crime et nous luttons contre la censure, la violence et les menaces de mort!

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Politique
L’IVG dans la Constitution française : le revirement de la majorité
Alors que La République en marche a refusé d’inscrire le droit à l’avortement dans le marbre de la Constitution durant la précédente législature, elle opère désormais un changement de cap non sans arrière-pensée politique, mais salutaire face à la régression américaine.
par Pauline Graulle
Journal — Écologie
L’industrie de la pêche est accusée d’avoir fraudé les aides Covid de l’Europe
Alors que s’ouvre le 27 juin la Conférence des Nations unies sur les océans, Mediapart révèle avec l’ONG Bloom comment les industriels de la mer ont fait main basse sur les indemnités destinées aux pêcheurs immobilisés durant la pandémie. Des centaines de navires, aux pratiques de pêche les plus destructrices pour les écosystèmes marins, auraient fraudé près de 6 millions d’euros de subventions publiques.
par Mickaël Correia
Journal
Le RN et l’Algérie : le mythe colonial au mépris de l’histoire
À quelques jours des 60 ans de l’indépendance de l’Algérie, le maire de Perpignan, Louis Aliot (RN), met à l’honneur l’Organisation armée secrète (OAS) et les responsables du putsch d’Alger pendant un grand week-end d’hommage à «l’œuvre coloniale».
par Lucie Delaporte
Journal — Fil d'actualités
L’Ukraine demande plus d’armes et de sanctions contre Moscou après des frappes sur Kiev
Le gouvernement ukrainien a réclamé dimanche plus d’armes et de sanctions contre Moscou aux pays du G7, réunis en sommet en Bavière (Allemagne), à la suite de nouvelles frappes russes survenues à l’aube sur un quartier proche du centre de Kiev.
par Agence France-Presse

La sélection du Club

Billet de blog
Glorification de la colonisation de l’Algérie et révisionnisme historique : le scandale continue… à Perpignan !
Louis Aliot, dirigeant bien connu du Rassemblement national et maire de Perpignan, a décidé de soutenir politiquement et financièrement la 43ème réunion hexagonale du Cercle algérianiste qui se tiendra au Palais des congrès de cette ville, du 24 au 26 juin 2022. Au menu : apologie de la colonisation, révisionnisme historique et glorification des généraux qui, pour défendre l’Algérie française, ont pris les armes contre la République, le 21 avril 1961.
par O. Le Cour Grandmaison
Billet de blog
France-Algérie : une autre commémoration est-elle possible ?
L’Algérie hante la France, tel un spectre chiffonné, sûrement autant que les Français obsèdent les Algériens. Malgré le travail déjà fait, il y a tant de vérités enfouies, tant de paroles non entendues qui font défaut et empêche de construire un récit collectif. Et surtout tant de rendez-vous à ne plus manquer. Pour participer à cette libération de la mémoire et de nos imaginaires, le Club vous propose un travail collectif pour honorer cette 60e année de paix.
par Le Club Mediapart
Billet de blog
Les taiseux d'Algérie
Dans un silence fracassant, excusez l'oxymore, les Algériens ont tu l'Algérie et sa guerre d'indépendance. Ils ne pouvaient plus en parler, des générations entières ont grandi dans le silence de leur père et de leur grand-père. Une mémoire calfeutrée derrière les non-dits omniprésents.
par dchraiti
Billet de blog
Macron s’est adressé aux rapatriés d’Algérie en éludant les crimes de l’OAS
Le 26 janvier, le président s’est adressé à des « représentants des pieds-noirs » pour « continuer de cheminer sur la voie de l’apaisement des mémoires blessées de la guerre d’Algérie ». Les souffrances des Européens qui quittèrent l’Algérie en 1962 ne sauraient être contestées. Mais certains propos laissent perplexes et ont suscité les réactions des défenseurs de la mémoire des victimes de l’OAS.
par Histoire coloniale et postcoloniale