«France Terre d'Amour» et les réfugiés à Paris

Il s’agit de la première production cinématographique de « Bobines du Monde ». Ce film, réalisé par un jeune réfugié afghan « Zarif », sera destiné en premier lieu aux demandeurs d'asile (pour leur montrer les démarches à entreprendre) mais également au grand public (leur exposer les difficultés rencontrées par les personnes réfugiées).

« Avoir une idée c'est une chose, la mettre en œuvre c'en est une autre ! C'est là que Bobines du Monde intervient en donnant un coup de pouce à ceux qui souhaitent, notamment des réfugiés, s'emparer du moyen vidéo pour s’exprimer. » l'équipe de Bobines du Monde. 

À Paris, cette association à but non lucratif et fondée en octobre 2016 a été initiée par une dizaine de jeunes de profils différents, qui partagent la passion du cinéma et l’enthousiasme pour l’action sociale et humanitaire.

L'esprit de Bobines du Monde est que toute idée doit avoir la chance d’être entendue, mais aussi d’être vue ! L’industrie du cinéma ne doit pas être limitée aux maisons de productions ou aux professionnels, mais doit être ouverte à tous les talents.

Pour ces jeunes, le cinéma est un joli détail de leur quotidien, et ils sont persuadés que la diversité saura le rendre plus riche.

Quelles sont les missions de l’association ?

« Bobines du monde » s’engage à accompagner des personnes (notamment des réfugiés), à réaliser leurs projets cinématographiques ou vidéos en mettant à leur disposition du matériel, des conseils et/ou en leur proposant de co-réaliser des films. Son objectif est de permettre à ces personnes de s'exprimer en leur nom par un média vidéo et de diffuser et faire connaître leurs projets. Plus largement, l'association a pour objectif de faire connaître des écritures cinématographiques différentes portant d'une manière large sur la thématique des réfugiés ou des projets des personnes réfugiées en France.

Tournage du film « France Terre d'Amour » à Paris Tournage du film « France Terre d'Amour » à Paris

Le premier scénario des « Bobines du monde » est porté par Zarif, un jeune réfugié afghan également membre de l’association qui a décidé de décrire dans un court métrage les premiers pas d’un réfugié à Paris, en alimentant le petit film d’informations « France Terre d'Amour » sur la demande d’asile et les étapes à suivre dans la procédure. Pour l'objectif de retracer le parcours d'un demandeur d'asile lors de son arrivée en France (les démarches administratives, son intégration...).

Le vendredi 8 septembre, ils vont organiser la soirée de lancement de cette association. Lors de cette dernière, sera projeté sa première production, le film « France Terre d’Amour », qui aura lieu à l’Hôtel de Ville de Paris.

La bande-annonce de « France Terre d’Amour » © ImagesSansFrontieres

Plus info sur la page facebook de l'association : https://www.facebook.com/ImagesSansFrontieres/

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.