Lesbos: l'île du désespoir en Grèce

Il n'y a pas pire que ça... plus de 7000 demandeurs d'asile et des réfugiés attendent toujours à Lesbos, île grecque. La procédure est très longue en Grèce et leurs destins sont suspendus. Ils tentent alors de reconstruire un quotidien dans les camps de Moria, Kara Tape et sur les fermes.

Un long voyage à cause de la guerre et maintenant à Lesbos dans les camps de réfugiés (Moria, Kara Tape et Olive Grove "une ferme juste à côté de Moria"), les demandeurs d’asile arrivent de Syrie, d'Afghanistan, d’Iraq, du Kurdistan, de Cameroon, du Congo et du Togo. Certains sont arrivés quelques jours auparavant, d’autres sont là depuis de longs mois. Tous attendent...

C'est aussi deux ans après l'accord sur l'immigration entre la Turquie et l'Union européenne. Je me lance comme ça avec une vidéo d'une minute sur l'attente des demandeurs d'asile et des réfugiés dans les camps sur les îles grecques. PARTAGER ET COMMENTER!!!

Lesbos: l'île du désespoir en Grèce © Mortaza Behboudi

Plus de 500 réfugiés dorment sur cette ferme, Olive Grove, juste à côté le camp Moria. © Mortaza Behboudi Plus de 500 réfugiés dorment sur cette ferme, Olive Grove, juste à côté le camp Moria. © Mortaza Behboudi

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.