Face à l'abandon de l'Etat, la Guyane veut faire venir des docteurs cubains

Confrontée à une pénurie de médecins, la Guyane a commencé des discussions avec les autorités cubaines pour faire venir des docteurs de ce pays, a indiqué hier à l'AFP le président de la Communauté territoriale de Guyane, Rodolphe Alexandre

En déplacement à Paris, Rodolphe Alexandre, accompagné des sénateurs Georges Patient et Antoine Karam, a rencontré mardi l'ambassadeur cubain à Paris, Elio Rodriguez Perdomo, ainsi que la vice-ministre cubaine de la Santé, Marcia Cobas, pour évoquer ce projet, qui, s'il se concrétise, serait une première sur le territoire français. "Il y a vraiment urgence en Guyane", et l'idée serait de faire venir "une centaine de médecins (cubains) spécialisés dans les hôpitaux afin de pallier le désert médical que nous connaissons", a expliqué Rodolphe Alexandre, détaillant les besoins: "Il faudrait au moins 15 chirurgiens dentistes, trois cancérologues, cinq pneumologues..."

Depuis une ordonnance du 26 janvier 2005, la Guyane est le seul territoire français autorisé à recruter du personnel médical hors de l'Union européenne. Face à la demande guyanaise, les autorités cubaines "sont très favorables", a assuré Rodolphe Alexandre, précisant que "ce sera l'Etat (cubain) qui va facturer" ce service.

Il se rendra à Cuba début avril pour poursuivre ces discussions, le projet nécessitant le feu vert de l'Ordre des médecins de Guyane (jusque-là réticent à la venue de professionnels étrangers sur le territoire) et du ministère français de la Santé. "Nous savons que les Guyanais sont unanimes pour protester contre le désert médical" dont souffre le territoire, qui jusqu'à présent a fait venir des docteurs principalement d'Afrique pour tenter de compenser cette pénurie.

Les médecins et ambulanciers cubains travaillent aujourd'hui dans 67 pays. La pratique, dite "diplomatie des blouses blanches", dure depuis les années qui ont suivi la révolution emmenée par Fidel Castro en 1959. "Je les ai vu travailler au Brésil, en Haïti", a raconté Rodolphe Alexandre. "Incontestablement, leur réputation est mondiale".

Figaro :

-----

Sur "Outremer 360" :Santé en Guyane : Des médecins cubains au chevet des patients guyanais ?

Ce mardi 12 février, les sénateurs Georges Patient et Antoine Karam ont initié une rencontre avec l’Ambassadeur de Cuba en France Elio Eduardo Rodriguez, en présence du Président de la Collectivité territoriale de Guyane Rodolphe Alexandre, la Vice-Ministre de la Santé à Cuba, Marcia Cobas et des conseillers territoriaux Gauthier Horth et Mylène Mathieu.

Pour trouver une solution au manque de médecins dont souffre la Guyane, le territoire songe à nouer une coopération médicale avec Cuba. En effet, d’après une enquête Statiss (Statistiques et indicateurs de la santé et du social), les chiffres des professionnels de santé libéraux ou mixtes, en exercice au 1er janvier 2016, sont de 55 médecins généralistes pour 100.000 habitants en Guyane contre 104 dans l’hexagone, 27 médecins spécialistes contre 94 , 28 chirurgiens dentistes contre 57 , 134 infirmiers en Guyane contre 174, et enfin, 47 kinésithérapeutes contre 104 sur le territoire hexagonal.

Avec un médecin pour 148 habitants, selon l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), Cuba est la nation au monde la mieux pourvue dans ce secteur. L’île est d’ailleurs réputée comme disposant l’un des meilleurs systèmes de santé du monde et est familière de l’envoi de médecins cubains à l’étranger. En 2015, ils seraient plus de 50 000 professionnels impliqués dans des missions à l’extérieur, dans 62 pays, en Amérique latine principalement, mais aussi en Afrique, au Moyen-Orient ou en Asie.

« Il s’agissait d’aborder les perspectives de la mise en place d’une convention qui acterait le déploiement de médecins cubains sur le territoire guyanais, qui souffre d’une pénurie de professionnels médicaux. A l’issue de ces échanges, le Président Rodolphe Alexandre, a annoncé une mission officielle diligentée par la CTG, à Cuba, prochainement » précise la collectivité territoriale de Guyane. La CTG précise également que le Président Rodolphe Alexandre rencontrera également, dès son retour sur le territoire, les membres du Conseil national de l’Ordre des Médecins de Guyane à ce sujet.

Ce matin, suite des discussions engagées la semaine dernière avec l'ambassadeur et la vice-ministre de la santé de #Cuba sur une convention permettant l'arrivée de médecins cubains en #Guyane. #DesertsMedicaux@AKaram973 @RpheAlexandre @GauthierHorth Mylène Mathieu pic.twitter.com/faFnOGJj3J

— Georges Patient (@GeorgesPatient) 12 février 2019

-----

Rencontre autour des perspectives d’un déploiement de médecins cubains en Guyane

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.