Mouais, le journal dubitatif
Journal dubitatif
Abonné·e de Mediapart

90 Billets

0 Édition

Billet de blog 24 janv. 2022

Z. bienvenu nulle part

A Menton, ce vendredi 21 janvier, une centaine de personnes se sont rassemblées, à l’appel des étudiant.e.s de Science-Po, contre la présence d’Eric Zemmour venu, toujours protégé par un important dispositif policier tellement les gens l’aiment, proférer ses insultes habituelles à l’encontre de tout ce qui n’est pas comme lui. Mais la jeunesse, elle, emmerde le clown nationaliste...

Mouais, le journal dubitatif
Journal dubitatif
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le petit bonhomme était là pour clamer son amour des policiers de la PAF de Menton où, selon le Tribunal Administratif de Nice lui-même, « quotidiennement, de nombreuses personnes sont retenues dans ces locaux munis de système de fermeture et de surveillance vidéo, dans des conditions précaires » et dans le non-respect absolu du droit français ; des locaux où les associations ne peuvent entrer pour y mener leur travail d’assistance, et d’où la députée LFI Manon Aubry avait été refoulée, malgré le droit qu’ont les parlementaires d’accéder aux lieux de privation de liberté. Mais pour Zemmour, aucun souci, les portes lui furent grandes ouvertes, ainsi qu’à sa nouvelle recrue, Damien Rieu, ancien porte-parole de génération identitaire, mouvement récemment dissout pour « provocation à la haine » et « incitation à la violence en désignant les étrangers à la vindicte »

Il fait plus beau qu'à Villepinte

Sur place, heureusement, une foule bigarrée, composée majoritairement de jeunes étudiantes et étudiant du campus de Science-Po de Menton, montre que sur la Côte d’Azur comme ailleurs, le Gargamel haineux n’est pas le bienvenu. Parce que, comme l’expliquent les organisatrices et organisateurs aux médias présent, le monde réel, passé, présent et futur, c’est celui du métissage, de l’entraide, du partage, de l’inclusion de tous et toutes, bref l’exact inverse des fantasmes des vieux messieurs nostalgiques qui constituent le gros des fanzouzes du petit essayiste.

Côté policier on s'ennuie ferme

Est présent, également, le copain Cédric, le Herrou de la Roya, de passage avec son beau vélo pour soutenir la jeunesse. Tentative sera faite, en vain, de faire entrer une délégation d’étudiant.e.s afin qu’ils puissent participer à la conférence de presse.

Décision est prise de demander à ce qu'une délégation étudiante soit reçue

Cette demande fera l’objet, après de longues tractations, d’une fin de non-recevoir. « Zemmour, écrira un peu plus tard Cédric sur son Twitter, a refusé de recevoir une délégation de jeunes étudiantes à Menton. M’étant porté porte-parole des jeunes auprès de la préfecture la réponse de Zemmour a été « c’est à Herrou que je veux parler ». Par intégrité, j’ai refusé car la manif était celle des jeunes étudiants ».

Car si la jeunesse emmerde Zemmour, il faut bien croire que l’inverse est vrai aussi. En même temps, bon, quand on s’est arrêté de penser en 1940...

De beaux slogans, de belles pancartes

Le cortège festif, rieur, joyeux, frondeur et tous ces jolis mots qui guident les opposant.e.s au monde rassis de Gargamel et ses comparses, se disperse en fin de journée et musique et dans la bonne humeur.

Reste de ce sympathique moment, dans le camp d’en face, l’image d’un Zemmour candidat hors-sol, soutenu par des mouvements néo-fascistes armés et dangereux mais heureusement groupusculaires et une poignée de politiciens de seconde zone totalement démonétisés, et dont chacun des déplacements ruine le contribuable à force de devoir être militarisé, plus personne ne pouvant le voir en peinture.

De beaux slogans, de belles pancartes (bis)

Le petit Éric semble s’être bien amusé, mais il serait peut-être temps de lui sonner la fin de la récré. Comme le scandaient les étudiant.e.s : « Faites l’amour, pas Zemmour ! »

Par Malsayeur (vidéos et photos) et Macko (texte)

Vidéo #1 : Arrivée sur place et entretien avec un zemmouriste égaré là

Vidéo #2 : un cortège joyeux et festif.

Macko en très mauvaise compagnie mais avec un beau t-shirt

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Exécutif
Une seule surprise, Pap Ndiaye à l'Éducation
Après vingt-six jours d’attente, Emmanuel Macron a nommé les vingt-sept membres du premier gouvernement d’Élisabeth Borne. Un casting gouvernemental marqué par sa continuité et toujours ancré à droite. La nomination de l’historien Pap Ndiaye à l’Éducation nationale y fait presque figure d’anomalie.
par Ilyes Ramdani
Journal — Gauche(s)
Union de la gauche : un programme pour mettre fin au présidentialisme
Jean-Luc Mélenchon et ses alliés de gauche et écologistes ont présenté le 19 mai leur programme partagé pour les élections législatives, 650 mesures qui jettent les bases d’un hypothétique gouvernement, avec l’ambition de « revivifier le rôle du Parlement ». 
par Mathieu Dejean
Journal
Écologie politique : ce qui a changé en 2022
Les élections nationales ont mis à l’épreuve la stratégie d’autonomie des écologistes vis-à-vis de la « vieille gauche ». Quel dispositif pour la bifurcation écologique, comment convaincre l'électorat : un débat entre David Cormand, Maxime Combes et Claire Lejeune.  
par Mathieu Dejean et Fabien Escalona
Journal — France
À Romainville, un site industriel laissé à la spéculation par la Caisse des dépôts
Biocitech, site historique de l’industrie pharmaceutique, a été revendu avec une plus-value pharaonique dans des conditions étranges par un promoteur et la Caisse des dépôts. Et sans aucune concertation avec des élus locaux, qui avaient pourtant des projets de réindustrialisation. 
par Romaric Godin

La sélection du Club

Billet d’édition
Pour une alimentation simple et saine sans agro-industrie
Depuis plusieurs décennies, les industries agro-alimentaires devenues des multinationales qui se placent au-dessus des lois de chaque gouvernement, n’ont eu de cesse pour vendre leurs produits de lancer des campagnes de communication aux mensonges décomplexés au plus grand mépris de la santé et du bien-être de leurs consommateurs.
par Cédric Lépine
Billet de blog
Reculer les limites écologiques de la croissance… ou celles du déni ?
« À partir d’un exemple, vous montrerez que l’innovation peut aider à reculer les limites écologiques de la croissance ». L' Atécopol et Enseignant·es pour la planète analysent ce sujet du bac SES, qui montre l’inadéquation de l’enseignement des crises environnementales, et les biais de programmes empêchant de penser la sobriété et la sortie d’un modèle croissantiste et productiviste.
par Atelier d'Ecologie Politique de Toulouse
Billet de blog
Rapport Meadows 9 : la crise annoncée des matières premières
La fabrication de nos objets « high tech » nécessite de plus en plus de ressources minières rares, qu'il faudra extraire avec de moins en moins d'énergie disponible, comme nous l'a rappelé le précédent entretien avec Matthieu Auzanneau. Aujourd'hui, c'est Philippe Bihouix, un expert des questions minières, qui répond aux questions d'Audrey Boehly.
par Pierre Sassier
Billet de blog
L'effondrement de l'écologie de marché
Pourquoi ce hiatus entre la prise de conscience (trop lente mais réelle tout de même) de la nécessité d’une transformation écologique du modèle productif et consumériste et la perte de vitesse de l’écologie politique façon EELV ?
par jmharribey