Bouquet final

Haie d’honneur pour le départ en retraite d'une prof de gym. Aussi retweeté qu’une nouvelle éructation d’un cracheur cathodique ? Autant de buzz que pour d’anciens barricadistes sans entraves sur les plateaux télé ? L’avenue des Champs Élysées noire de monde pour la féliciter ? Une légion d’honneur ? Un coup de fil de la première dame de France ? Son portrait en une d’un hebdo ?

 © Marianne A © Marianne A

 

Haie d’honneur pour le départ en retraite d'une prof de gym.

Aussi retweeté qu’une nouvelle éructation d’un cracheur cathodique ?

Autant de buzz que d’anciens barricadistes s'étalant  sans entraves sur les plateaux télé ?

Une bio sur ses exploits vendus à des millions d’exemplaires ?

L’avenue des Champs Élysées noire de monde pour la féliciter ?

Une légion d’honneur?

Un coup de fil de la première dame de France ?

Une rue à son nom ?

Son portrait en une d’un hebdo ?

Des millions d’euros pour son départ ?

Une soirée avec des homards sous les ors de la République ?

Une nouvelle piscine avec vue sur le peuple

Un coiffeur à des milliers d’euros ?

Manger une côte de bœuf à la poussière d’or ?

Une suite au « Crillon » ?

Un dîner au ministère de l'Éducation nationale?

Rêve-t-elle de tout ça ou plus ?

Seuls, elle et ses proches le savent.

Elle n’a pas l’air de vouloir être mise en avant.

Déjà sous les feux de la rampe du quotidien.

Avec des réussites et échecs au fil du temps.

Pas que du rose à tous les étages.

Du doute.

Des frustrations.

Des trahisons.

Trop humaine pour être parfaite.

Mais avec une énorme victoire.

Être utile.

À elle et aux autres.

Nourrissant et se nourrissant avec son œuvre quotidienne.

Dévoiler son nom ?

Pourquoi ?

Qu’elle soit invitée par les médias ?

Congratulée par une star lui accordant le passeport de « la vraie vie»?

Récupérée par tel ou tel politique ?

Elle vaut beaucoup mieux que tout ça.

Et elle l’a visiblement obtenue.

Avec un bouquet final :

La haie d’honneur de ses élèves.

Que rajouter d’autre à une telle consécration ?

Bonne retraite Madame la professeure !



NB: Ne nous leurrons pas ; avec la googlisation, cette nouvelles retraitée pourra être retrouvée sur la toile. Son image sur tweeter ou d’autres réseaux sociaux devient publique. C’est le jeu (parfois à son insu). Avec désormais des « inconnus publics ». L'élégance serait-elle de l'applaudir incognito derrière son écran ? Une haie d'honneur virtuelle sans la moindre image. Un coup de chapeau invisible à la retraitée. Chacune et chacun fera comme bon lui semble avec cette info...

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.