Mouloud Akkouche
Auteur de romans, nouvelles, pièces radiophoniques, animateur d'ateliers d'écriture...
Abonné·e de Mediapart

1117 Billets

0 Édition

Billet de blog 28 juil. 2022

Que savais-je ?

Un rectangle de papier fascinant. Tout le savoir du monde derrière la couverture. Nous étions nombreux à y croire. Que sais-je ? Une question gouffre. Étrange interrogation en quelques mots. Face à l'abîme de tout ce qu'on ne savait pas. À poil devant le savoir. Pas n'importe lequel ? Le grand savoir. Comme on parlait de " Grande musique" ou " Musique savante". Complexe et prestigieux savoir.

Mouloud Akkouche
Auteur de romans, nouvelles, pièces radiophoniques, animateur d'ateliers d'écriture...
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.


       Un rectangle de papier fascinant. Tout le savoir du monde derrière la couverture. Nous étions nombreux à y croire. Que sais-je ? Une question gouffre. Comme devant un flic ou un juge. La différence était qu'on se posait la question tout seul. Que sais-je ? Étrange interrogation en quelques mots. Face à l'abîme de tout ce qu'on ne savait pas. À poil devant le savoir. Pas n'importe lequel ? Le grand savoir. Tout là-haut. Comme on parlait de " Grande musique" ou " Musique savante".Complexe et prestigieux savoir.

      Fallait absolument l'acquérir pour en faire partie. Partie de quoi ? On ne savait pas trop. Mais il fallait en faire partie. Passer de l'autre côté. Sur la rive de ceux qui savent. Les propriétaires de la langue. La plupart du temps, ils détenaient aussi le pouvoir. Un pouvoir avec un S. Mais aussi les vingt-cinq autres lettres de l'alphabet. Dont le c de Culture. Tout était là. Fallait juste ouvrir le petit bouquin et tout s'éclairerait. Une sorte de guide d'utilisation du monde. Un passeport pour le savoir. L’ancêtre du tuto ?

       Certains ont commencé à se plonger dedans. Par curiosité en relation avec leurs centres d'intérêt. D'autre les prenant au hasard. " Je vais tous me les faire et je serai imbattable au jeu télé." Son but à lui était de briller dans le petit écran. Et cerise sur la gloire, repartir avec un petit pactole. " Comprendre l'histoire de l'humanité et de la planète." Un autre en quête de réponse d'ordre métaphysique. " Pour draguer les meufs au lycée. " L'angle séduction." Moi, je vais les lire pour faire Sciences Po et réussir ma vie. Grimper les échelons." Purement pratique. " A chacun chacune son " Que sais-je ?

      Avec le recul, je me rends compte n'en avoir lu que très peu. Pour sans doute quelques exposés au collège et au lycée. Et quelques-uns sur des sujets attisant ma curiosité. Ma scolarité classique s'arrêtant à 17 ans. Sans autre diplôme que le Bepc au rattrapage. Une nouvelle scolarité débuta. Sur d'autres pages que les manuels scolaires. De bibliothèque en bar et librairies. Et de très longues promenades nocturnes dans les rues de Paris. Le jour, la capitale était fourmilière. Préférable pour s'y mouvoir d'avoir un rôle et un but. La nuit, la ville était lumière au pluriel. Des virées nocturnes nourries de rencontres. Belles fêlures sur deux pattes. Certaines moches et dangereuses. Une majorité de voyageurs de bord. Sous le regard de la nuit impassible. Des voyages jusqu'à l'aube.

        Que sais-je à ciel ouvert ?

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Afrique
La crise climatique attise les tensions au Kenya
Les questions d’écologie sont absentes des discours des candidats aux élections générales du mardi 9 août. Pourtant, avec un régime de pluies devenu « imprévisible », le pays subit fortement les conséquences du dérèglement climatique, qui aggrave des tensions existantes.
par Gwenaelle Lenoir
Journal — Afrique
Le pays suspendu à un scrutin à haut risque
Mardi 9 août se déroulent au Kenya des élections générales. Alors que la population fait face à une crise économique et à une forte hausse des prix, ce scrutin risque de déstabiliser ce pays clé de l’Afrique de l’Est. 
par Gwenaelle Lenoir
Journal — Écologie
Petits canaux contre « idéologie du tuyau », une guerre de l’irrigation
Très ancrés dans les territoires montagneux du sud de la France, prisés par les habitants, les béals sont encore vitaux pour de nombreux agriculteurs. Mais cette gestion collective et traditionnelle de l’eau se heurte à la logique de rationalisation de la ressource des services de l’État.
par Mathieu Périsse (We Report)
Journal
Climat : un été aux airs d’apocalypse
Record de sécheresse sur toute la France, feux gigantesques en Gironde, dans le sud de l’Europe et en Californie, mercure dépassant la normale partout sur le globe… Mediapart raconte en images le désastre climatique qui frappe le monde de plein fouet. Ce portfolio sera mis à jour tout au long de l’été.
par La rédaction de Mediapart

La sélection du Club

Billet de blog
Pour la rentrée, préparons la riposte !
Bientôt, les vacances seront terminées. Et beaucoup se demandent maintenant de quoi sera fait leur avenir avec un gouvernement qui n’a concédé presque rien aux salariés, aux retraités et aux chômeurs en termes de pouvoir d’achat.
par Philippe Soulié
Billet de blog
Loi pouvoir d'achat : Macron & Borne veulent prolonger notre ébriété énergétique
[REDIFFUSION] 42°C en Gironde. 40°C en Bretagne. 20 000 hectares partis en fumée. Lacs, rivières et sols s'assèchent. Les glaciers fondent. Que fait-on à l'Elysée ? On reçoit le président des Emirats Arabes Unis pour importer plus de gazole. A Matignon ? On défend un projet de loi « Pouvoir d'achat » qui vise à importer plus de gaz du Qatar et des Etats-Unis. Où est la sobriété ?
par Maxime Combes
Billet de blog
La grosse entourloupe de l'AAH
Alors qu'on parle de la victoire de la déconjugalisation de l'AAH, alors qu'on cite les augmentations de ce minima social comme une exception du macronisme, personne ne parle d'une des plus grandes entourloupes des dernières années : la suppression du complément de ressources de 180 euros pour les nouveaux admis dans le système.
par Béatrice Turpin
Billet de blog
Le pouvoir d'achat des fonctionnaires vampirisé par quarante ans de néolibéralisme
Lorsque la spoliation du pouvoir d'achat des fonctionnaires devient une institution sous la Cinquième République...
par Yves Besançon