L'amateurisme caractériserait paraît-il l'action de nos nouveaux gouvernants. Mais s'il est un domaine où il faut admettre qu'ils ont vite appris, c'est bien celui de la langue de bois, et la guerre du Mali nous en fournit quotidiennement des preuves !

Ce matin, M. Cazeneuve, ministre délégué aux Affaires européennes, se trouvait à Berlin pour la célébration du cinquantenaire de la réconciliation franco-allemande. Et, sur France Inter où il était interrogé, il nous a expliqué avec force conviction qu'il n'y avait pas l'ombre d'une différence d'appréciation entre les Français et les Allemands sur la guerre que nous menons au Mali... parce que ces derniers nous auraient prêté des avions gros porteurs !

De deux choses l'une, ou M. Cazeneuve est incapable de voir la réalité des choses, et il doit être démissionné d'urgence, ou comme d'habitude, les Français sont pris pour des c... ! En somme, rien n'a changé !

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.