Giscard est passé sur l'autre rive.

Bien entendu , c'est pratiquement toute la presse qui fera honneur a ce grand homme qui aimait beaucoup les diamants , les fusils de chasse en argent , et qui a foutu un million de personnes au chômage dont moi en 74....

Son ami R.Barre avait augmenté de quatre fois le prix du croissant aussi pour glaner quelques milliers de voix supplémentaires .Fini donc la viennoiserie le dimanche , il nous restait la baguette pas trop cuite.

Ce brave joueur d'accordéon chauffait son château en Auvergne avec l'argent de la collectivité , (il n'y a pas de petites économies ).

Son ministre avait bien entendu été condamné a deux ans de prison pour vol ( Chirac )

Tibéri gérait a merveille le logement social a Paris , ( mais surtout pour eux ).

Des femmes journalistes indignent de tout allaient même jusqu'à dire que ce héros national avait les mains baladeuses....

Késalope....

La liste des infamies est longue mais toute cette presse nous dira que ces gens étaient altruistes , enclins a la probité , généreux et surtout que la France et les français, comptaient bien plus que leurs intérêts et que leur carrières .

Quel opéra mes enfants !...Verdi revu et corrigé par Hallyday lui mêle .Mais voilà ! Nous avons de la mémoire et comme on dit au bled -on ne me vendra un âne pour cheval de course .

Des pommes pourries contre un mouton...

Non , je n'ai rien oublié. L'argent de la vignette des vieux s'est envolé dans les paradis fiscaux , et certaines retraites sont maintenant plus que misérables.

Cet homme était aussi un géant qui arrêtait les nuages radioactifs aux frontières . Nul doute que dieu était a ses cotés.

Nous allons encore avoir le droit a ces longues litanies : - aux médiocres et aux voleurs , les Français reconnaissants .

Et mon cul ! C'est du poulet ?

Ps : Ha oui ! Il parait qu'il était a la fois moderne et conservateur donc , une antithèse en dehors du monde si j'ai bien compris...

capture-d-ecran-2020-12-03-a-11-13-00

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.