Mustapha Ait larbi
retraité
Abonné·e de Mediapart

159 Billets

0 Édition

Billet de blog 6 mai 2022

Poutine fait peur et , c'est la première fois que nous avons peur d'un pays.

je remet ce billet en ligne qui était fermé aux commentaires après demandes en privé, ( redid).On verra bien.

Mustapha Ait larbi
retraité
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Le voilà le pourquoi de toute cette exaltation , de cette trouille panique , de cette gestion irresponsable par une grande partie des pays de cette planète. C'est comme la covid 19 , nous n'avons rien vu venir tout simplement .Nous sommes des aveugles dans un palais dont pourtant les portes  sont ouvertes, ( Allégorie de François 1er  , le miracle de la salamandre , cet animal qui peut vivre dans le feu  )

Parce que les USA gendarme du monde auto proclamé pendant trop longtemps ne sont pas des dictateurs qui ont placé et placent encore des pays entier sous leur férule ?Parce que l'occident ne se livre pas à des massacres ?

Parce que détruire l'Irak n'à pas provoqué un immense désordre dans le monde ce , comme la destruction de la  Libye par Sarkosy ? Soutenir Israél qui massacre la Palestine c'est sans doute aussi nécessaire pour continuer de tenter d'imposer nos dicktats , ( ou dictas) au moyen orient ? Assassiner l'Amérique du sud, Cuba au nom de la liberté c'est sans doute aussi une voie royale ? Créer des famines dans le monde en détruisant les cultures ancestrales qui avaient fait leurs preuves pour vendre une nourriture empoisonnée , c'est aussi sans doute un progrès.

Le FMI ne fait pas de ravages non plus en prêtant de l'argent à des pays qui ne pourront jamais rembourser leur dette et qui seront obligé d'accepter par la suite nos ordures , nos armes stratégiques , nos politiques.

Il faut penser toute l'histoire si l'on veut ouvrir un chemin lumineux. Poutine n'est qu'un dictateur parmi tous les autres. Lorsque les polices assassinent des étrangers dans les rues comme en France , des noirs comme aux USA etc, c'est une déclaration de guerre que ces états font aux individus. Peut-on admettre qu'un syndicat de police soit dans ce pays même d'extrême droite ? C'est comme la peine de mort qui n'est qu'une vengeance que des nations  organisent pour faire plaisir à une population inculte. Et que dire de tous ces pays " éclairés" qui veulent à nouveau interdire l'IVG comme si le corps des femmes était une chasse gardée de la nation. Non ! Les femmes que je sache ont encore le droit de décider à minima de leur vie. Le chercheur Georges Bataille parle fort bien dans ses ouvrages de toutes ces barbaries , de toutes ces sauvageries. De ces pays qui se servaient et se servent encore de la torture pour dominer le monde.

Le Pen n'est il pas un criminel de guerre en liberté qui ose encore faire la morale aux autres ? Comment pouvons accepter cela ? N'est ce pas dresser un hôtel de cristal à ce qu'il y à de plus monstrueux , de plus sale, de plus morbide ?   C'est assez curieux de traiter les Russes de barbares compte tenu de notre histoire ou alors, on à fait école.

Mais tout ça c'était avant nous diront-ils dans un bel ensemble . Non ! Tout ça c'est le futur et nous le savons.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Écologie
Écologie : encore tout à prouver
Le remaniement ministériel voit l’arrivée du novice en écologie Christophe Béchu au ministère de la transition écologique et le retour de ministres délégués aux transports et au logement. Après un premier raté sur la politique agricole la semaine dernière, le gouvernement de la « planification écologique » est mis au défi de tenir ses promesses.
par Mickaël Correia et Amélie Poinssot
Journal — Histoire
De Gaulle et la guerre d’Algérie : dans les nouvelles archives de la raison d’État
Pendant plusieurs semaines, Mediapart s’est plongé dans les archives de la République sur la guerre d’Algérie (1954-1962), dont certaines ont été déclassifiées seulement fin 2021. Tortures, détentions illégales, exécutions extrajudiciaires : les documents montrent comment se fabrique la raison d’État, alors que l’Algérie célèbre les 60 ans de son indépendance.
par Fabrice Arfi
Journal — Société
Maltraitances en crèche : le bras de fer d’une lanceuse d’alerte avec la Ville de Paris 
Eugénie a récemment raconté à un juge d’instruction le « harcèlement moral » qu’elle estime avoir subi, pendant des années, quand elle était directrice de crèche municipale et qu’elle rapportait, auprès de sa hiérarchie, des négligences ou maltraitances subies par les tout-petits.
par Fanny Marlier
Journal — Justice
Affaire Darty : cinq mises en examen pour blanchiment et association de malfaiteurs
En juillet 2021, Mediapart révélait un système d’encaissement illégal d’argent liquide au sein du groupe Fnac-Darty. Depuis, quatre directeurs de magasins Darty et un directeur régional ont été mis en examen. Selon de nouveaux documents et témoignages, de nombreux cadres dirigeants du groupe auraient eu connaissance de ces opérations réalisées dans toute la France, au-dessus des seuils légaux. 
par Nicolas Vescovacci

La sélection du Club

Billet d’édition
La révolution, le martyr et l’avenir
Comme toute chose périssable, une Révolution peut-elle vieillir ? Au rendez-vous des célébrations décennales, elle est convoquée au gré des humeurs présentes. La Révolution se met à la table des incertitudes du moment, quand elle n’est pas mobilisée en morphine mémorielle afin d’endormir les espérances d’émancipation encore vivaces.
par Amine K.
Billet de blog
Glorification de la colonisation de l’Algérie et révisionnisme historique : le scandale continue… à Perpignan !
[Rediffusion] Louis Aliot, dirigeant bien connu du Rassemblement national et maire de Perpignan, a décidé de soutenir politiquement et financièrement la 43ème réunion hexagonale du Cercle algérianiste qui se tiendra au Palais des congrès de cette ville, du 24 au 26 juin 2022. Au menu : apologie de la colonisation, révisionnisme historique et glorification des généraux qui, pour défendre l’Algérie française, ont pris les armes contre la République, le 21 avril 1961.
par O. Le Cour Grandmaison
Billet d’édition
60 ans d’indépendance : nécessité d’un devoir d’inventaire avec la France
L’année 2022 marque les 60 ans de l’indépendance de l’Algérie. Soixante ans d’indépendance, un bail ! « Lorsqu'on voit ce que l'occupation allemande a fait comme ravage en quatre ans dans l'esprit français, on peut deviner ce que l'occupation française a pu faire en cent trente ans.» Jean Daniel  Le temps qui reste, éditions Plon, 1973.
par Semcheddine
Billet de blog
Abd el Kader au Mucem : une vision coloniale de l'Émir
La grande exposition de l'été du Mucem est consacrée à Abd el Kader, grand résistant algérien à l’invasion coloniale. On pourrait y voir le signe d'une avancée dans la reconnaissance du caractère illégitime de l'entreprise coloniale. Il n'en est rien. Derrière une beauté formelle se dissimule la même vision coloniale du « bon » rebelle Algérien, à l'opposé des « mauvais fellaghas » de 1954.
par Pierre Daum