Petit manuel du bréviaire anti haine

 

Je remarque que des fondamentaux doivent être rappelé.

Je chasse : c’est mon droit

Je bois peu mais je bois : c’est mon droit aussi , (surtout du vin d'Anjou )

Je mange de la viande : c’est encore mon droit

Je fume : ça aussi  , j'en ai encore le droit

Je trouve que voter est idiot : j’ai le droit de le dire sachant que vote qui veut

L’hôpital devient un lieu morbide pour les fumeurs : C’est ma vérité

je critique les religions : c'est mon droit et même un devoir.....( comprenne qui peut )

Je critique les discours racistes, haineux : c'est encore et toujours mon droit.

Il m’arrive aussi de courtiser des dames pour leur plus grand bonheur.

Je me demande finalement si ce n’est pas ça  le plus  dramatique.

Averti de certaines intolérances incorrigibles , je ferme ce billet aux commentaires .

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.