Lorsque l'on a plus de politique a proposer, on propose la guerre ( G.Bataille )

Les émigrés ...Au bon beurre !

C'est ainsi que le chercheur G.Bataille illustrait l'un de ses propos , ( la part maudite ). Macron et ses artisans de la pierre taillé lance un débat sur l'immigration compte tenu de la brutalité de leur politique qu'ils pensent faire oublier par ce tour de passe passe minable.

Qui oubliera les mutilations volontaires dans les rues , les augmentations du prix de la vie , la vente du bien public a des boites privées, l'ensemble des monopoles qui détruisent la classe moyenne , les retraites qui vous propulsent aux restau du coeur ? 

Donc comme pour le juif , le cathare et l'hérétique , la chasse est ouverte envers les plus faibles et les plus démunis et , bien entendu , c'est l'étranger qui est encore désigné comme coupable .

Pourtant  , nous savons que tout est faux.Ce n'est pas l'étranger qui est responsable des prix prohibitifs des loyers , du tabac, des carburants, de la pollution , du vol de ces mêmes élus.

Bien entendu , le FN et la droite vont s'en donner a coeur. Des barbares , des violeurs, des égorgeurs , des déviants , des hordes , autant d'épithètes injurieux pour bien frapper les esprits.

La gauche jouera les mièvres si occupée qu'elle est a se remplir les poches , et a préparer sa propre dictature.

Mais non diront-ils en coeur , ils ne sont pas si méchants les non-blancs. Il suffira simplement de les rééduquer , de leur apprendre a manger du jambon et tout ira pour le mieux.

Qui ne sait pas ça ? Mélenchon est un oligarque comme les autres. Un type qui n'à jamais bossé, jamais connu le smic. 

Pourtant , toute ma famille est étrangère et nous ne sommes rien de tout cela.

De plus, on appelle un terroriste , un type qui aurait simplement sa place a l'asile . Mais le français moyen pétri de certitudes ne peut pas comprendre ça. Il sait tout sur tout ce français moyen. Il sait même que les vaches ont des cornes et que les chevaux n'en ont pas.

Je ne trouve que trois mots pour désigner tous ces gens . Mépris, mépris, mépris .

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.