On peut choisir son régiment mais partout il faut marcher au pas.

Entre praxis et tautologie , la vérité vraie.

Le titre illustre ce qu’est le monde politique de l’extrême gauche à l'extrême droite. 

Vote pour nous camarde mais , à quelques exceptions tu auras le même programme , les mêmes magouilles , la même vie.

Coluche, plagiant Sophocle ( il n’a rien inventé) disait : - si voter pouvait changer quelque chose , il y a longtemps que ce serait interdit .La révolution de 1848 nous à prouvé cette vérité. Le peuple avait le droit de voter donc, de faire et de défaire des gouvernements et pourtant sa vie était toujours aussi misérable. Il a fait sa révolution ,  et cette révolution a été maté par les armes . Nous connaissons donc parfaitement ce leurre ... La gauche a été l’illustration même par excellence de l’impossibilité des politiques à changer les choses. Nous avons eu une bande de pédants , de cyniques , de méprisants qui ont de suite tourné casaque. Elle a semé çà et là quelques fleurs sur les pelouses pour faire joli mais , de vrais combats contre la misère et la pauvreté non .On pourrait résumer la situation à  ceci : ils sont trop forts en face , laissons tomber . Ces gens comme tous les autres vivent comme des nababs qui prolifèrent en gros asticots sur un corps social décharné .

Fabius a des millions , Ségolène des biens , des assurances-vie , des rentes de situations , Hollande à une retraite de 1,4 million l’an plus avantages odieux. 

Vous préférez une soupe aux rutabagas ou un homard Termidor en entrée ?Tout est dit d'entrée de jeu ils sont pollués.

Un homme en Inde fait trembler des grands groupes comme l’Oréal car il fabrique des produits de soins et de beauté sains à partir de matières simples et bon marché. Dès qu’une boutique ferme, il rachète cette boutique.

Les grands groupes le convoitent et lui ont offert des ponts d’or mais, cet homme à fait voeux de pauvreté. Il vit dans une maison en paille, élève des poules, et fait son jardin.

Belle leçon de philosophie politique . Mais qui connaît cette histoire ?

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.