Cancer à St Nazaire et mensonges

 

Une étude démontre la montée inquiétante des cancers à St Nazaire notamment les cancers de la gorge et des poumons.

L’ARS bien entendu répond que les facteurs sont le tabac et l’alcool. 

Ce qui est faux. J’ai déjà eu mail à partir avec ces gens qui réclamaient de l’argent et imputaient le cancer au tabac et à l’alcool.

On pouvait s’exprimer sur un forum à propos de ces maladies.

J’ai vite été éjecté du " débat " compte tenu des informations que j’apportais .Des médecins tentaient maladroitement de me contredire en espérant que d’autres intervenants leur donneraient raison.

Mais non, deux personnes étaient aussi bien informées du sujet, les cancers étaient très élevé aussi dans la zone de Lille .

J'avais déjà dénoncé a l'époque l'arsenic dans l'eau et le plastique " chaud" .

Ici ,  la vérité c’est que c’est la qualité de l’air qui est en cause tout simplement....

J’ai demandé  quelle était la qualité de l’air ou je réside, elle est moyenne. Ca veut tout dire...

Plus de cent toxiques sont présents en quantité plus ou moins importants a l'endroit ou j'habite.

Il est plus que temps de dénoncer ce mensonge tabac/alcool véhiculé aussi par les médecins.

Vous risquez nettement moins la mort ( sauf cas sur-risque individuel), en fumant un paquet de cigares qu’en vous promenant dans les zones de St Nazaire.

Comme ce sont les pesticides qui tuent et rendent fou et non pas l’absinthe interdite depuis des lustres.

Les épandages a coté des habitations c'est un meurtre qui sera encore imputé au tabac..

A vous d’en prendre conscience afin que cesse de une , le pillage des pauvres ( prix exorbitant du tabac qui génère une énorme délinquance ) , et tous ces mensonges qui émanent des industriels, de la fnsea , et des gouvernements.

Même si vs n'êtes pas fumeurs .Il en va de vos vies.

Ps : La pollution est bonne pour les affaires, selon Jean-Paul Agon, patron de L’Oréal.Vous connaissez plus cyniques que tous ces gens ?..

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.