Tous ensemble mais séparé , savoir mal est pire qu’ignorer

Pas de canons à eau, pas de flash-balls, pas la moindre petite grenade GLI-F4 pour disperser tout ce joli monde qui occupe la voie publique et l'obstrue, désorganise la circulation au risque d'empêcher la progression d'éventuels véhicules de secours, et gêne voire même interdit la libre circulation des gilets jaunes et autres passants. Un miracle !

 

 

Pas de canons à eau, pas de flash-balls, pas la moindre petite grenade GLI-F4 pour disperser tout ce joli monde qui occupe la voie publique et l'obstrue, désorganise la circulation au risque d'empêcher la progression d'éventuels véhicules de secours, et gêne voire même interdit la libre circulation des gilets jaunes et autres passants. Un miracle !Belle manifestation qui nous sert l’axiome suivant, " tous ensemble mais séparé ".

Tous les véreux était au RDV . Le chef  de gang Sarkozy  , le Philippe délégué au souteneur de Benalla qui dors enfin dans les geôles immondes de notre beau pays de France. Le comique de Castagner que L’ONU et la commission Européenne rappellent à l’ordre pour violences intolérables envers le peuple .  Pecresse et ses marchés à peine dissimulés … Gollard au loin  hurle dans un micro non à l’antisionisme , et puis quoi encore ! Un hommage à Ben Gourion ? Jerusalem mon amour ;- Golda Meir fait du pédalo dans le golfe du Morbihan .Le fhaine quel talent ! Non à l'antisémitisme oui. Oui à la récupération non . Et justement E.Plenel de nous prévenir, lisons-le.

 

Et bien entendu dans la foulée 80 tombes juives profanées en Alsace avec dessins de croix gammées sur les stèles , à ne pas confondre avec les menhirs du bas néolithique . Un second miracle en quelque sorte .Macron ira donc rappeler que c'est vilain de taguer des cailloux.Impossible pourtant de critiquer cette manifestation . Que c’est beau tout à coup cette fraternité retrouvée , tous ces élans du coeur .Qui oserait vilipender cet élan de la raison , cet éthique retrouvée , cette hymne au retour de la couronne de Chantilly ? 

C’est la raison arraisonnée . Pas moi en tout cas , des honneurs oui ! le pal ? Certainement pas . L'antisémitisme en temps de crise c'est du pétrole à fleur de terre , une bonne terre arabe comme le plumitif que je suis , et qui donnera encore des fruits à profusion. Usus, abus, fructus : les joies et les richesses de la propriété privée . Pourtant , Marx disait : de propriétés privées nous n’en avons pas. Comprenne qui peut…

 

Les violons et le chant marin ça soude dans la tempête. Une aubaine pour nos politiques .Le gilet jaune ira hisser au risque de sa vie le drapeau qui flotte sur la marmite en haut du cacatois . C'est le Horn mes enfants , tous solidaires , ramons en bon shadocks.On avance contre le vent par la force même du vent. Pleutre et mesquin oui toute cette mascarade , cette pantomime , cet ersatz de commisération envers des gens ( juifs ) ,trop souvent tenu pour quantité négligeable  par ces mêmes défendeurs de la somme théologique , du grand magistère et de l’opus deis  quand rien de chauffe .

Des jeunes noirs se font enfoncer des matraques dans le fondement  par la police , limite si ces gens n’applaudissent pas l’exploit . C’est quoi encore cette racaille qui dérange nos bons gardiens de la paix ?

 

Donc, non a l’antisémitisme et pourquoi pas non au massacre du rorqual et des baleines ? On pourrait aussi proposer de bouffer les Japonais ? Pas de sushis , faut «  saké «  les tueurs de Bélougas.

La campagne électorale pour les Européennes est officiellement ouverte. la belle unité nationale retrouvée. Manque plus que le violoncelle de Rostropovitch pour faire satin et pour intellectualiser tout ça.

 

" L’arret-ô-pages " fait sa manif ! Encore des rigolos qui ont l’ureaus perché sur le pschent *. 

 ;-Moïse ou le nucléus frida kahlo : Freud parlait du Schibboleth **

 

*Petit cobra femelle qui se tenait sur le coiffe de pharaon et qui lui soufflait les bonnes réponses.

** Epreuve supréme

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.