Féminicide et couillocrasie : des hommes à abattre

Encore une fois nous voilà dans la novlangue propulsée à grand coup de pub par des ténors médiocres du gouvernement , (Schiappa) , et des écrivains a la ramasse. Analyser c'est comprendre , comprendre c'est savoir, et savoir c'est anticiper. Il faudrait peut être essarter certains sujets pour éviter les violences " pacifiques"..

Encore une fois nous voilà dans la novlangue propulsée à grand coup de pub par des ténors médiocres du gouvernement , (Schiappa) , et des écrivains a la ramasse.

À force , nous devrions être habitué à ces néologismes qui sentent bon le discours politico-médiatique-publicitaire de gauche  .Ceci dit, quoi de plus logique à l’âge identitaire aurait dit Freud * . Pourtant , que je sache , un homicide reste un homicide mais ici , il s’agit de bien stigmatiser les hommes en défilant dans les rues les seins a l'air pour bien montrer que l’on n'est pas des femmes à abattre. Plus de vingt hommes ont été assassiné l’année dernière par leurs femmes. Majoritairement des hommes âgés malades, ( l’arme est le  poison)

Les hommes sont de plus en plus qualifiés de tueurs , de pédophile, de harcèleurs, de violeurs .Il ne manque plus qu’à se servir des abris bus pour coller des affiches incitants la population à se méfier de ces animaux au cerveau reptilien ( c’est aussi ce que j’ai lu ici même...)

Voilà qui suscite de suite l’image du pauvre type jaloux , caractériel, paranoïaque mais surtout pas maniaco-dépressif ou bipolaire ... Il s’agit de faire à la louche , surtout ne pas mettre les pieds ailleurs que dans " le facile, l'allant de soi, l’évidence " ...

Il faut éliminer l’analyse systémique , le recul , la visibilité rétroactive des meurtres pour laisser le sujet  pourrir dans les miasmes fétides de cette couillocrasie .  Faire a la louche, pas de devis , utiliser la science qui relève du pifomètre .La biologie nous apprend pourtant que les femmes ont aussi un cerveau masculin ce qui se traduit pas différentes pathologies tout aussi meurtrières mais l’heure n’est ni pas à la pédagogie ni , a la biologie.

Masquons vite sous ce salmigondis les défauts de l’éducation , de nos cultures car c’est bien ici que se trouvent les causes et les solutions .Inutile d’aller plus avant, il y a des sujets tabous sur Mediapart. La censure va encore frapper. De plus, je ne suis pas payé , inutile de prendre des risques et des coups.

capture-d-ecran-2019-09-20-a-16-31-04

J’ai appris que j’étais un tueur potentiel , au moins j’ai appris quelque chose.

 * la thérapeutique par le transfert vise essentiellement à la guérison des névroses, affections dont l’origine psychique et dont les symptômes expriment symboliquement un conflit issu de l’histoire du sujet et de son enfance , c’est fait pour les chiens sans doute ces connaissances et cette médecine ?

La psychanalyse en effet est un acte , (pour faire simpliste comme tout ce que j’ai lu sur ce sujet) . Si nous avons eu autant de mutilés dans les rues, c’est parce que Macron a tété trop longtemps le sein de sa mère , c'est patent..

Ps : compte tenu de la violence du sujet , je n'apporterais pas forcément des contractions  sachant , qu’il est déjà publié ailleurs , ( la parole cela se prend, et la mienne n’est pas forcement plus stupide que ce que j’ai pu lire a ce propos )

Addundum : Je laisse a tout venant corriger les erreurs de clavier voilà  qui donnera du grain a moudre aux doxosophes et aux hurleurs aux meseaux.

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.