Lettre ouverte aux non fumeurs

La chasse au fumeur est ouverte. Il est de bon ton de le traquer, de le stigmatiser.

 

La chasse au fumeur est ouverte. Il est de bon ton de le traquer, de le stigmatiser. 

Les fumeurs sont devenus des pestiférés, des parias à mettre au ban de la société, tout juste bons à être jetés en pâture à la vindicte publique. 

Certaines villes comme Saint-Malo, Nice etc. ont fait savoir qu'elles fermeraient des plages aux fumeurs, et afin de faire un peu d'air aux non-fumeurs et aux enfants. Initiée par la Ligue contre le Cancer, qui rappelle que le tabac est responsable de 60 000 décès chaque année, cette tendance se propage. Et une chose est sûre : aller à son encontre peut coûter cher. En attendant, ils pourront toujours respirer les fumées des voitures, des usines, des centres d’incinérations, c’est toujours ça de gagné...

Ce que ne dit pas le comité d’éthique c’est que c’est faux. Ce sont les pollutions de toutes sortes qui sont responsables donc, commençez par vous débarrasser de vos voitures, de vos produits ménagers, de vos chauffages , de la nourriture industrielle , et les choses iront de mieux en mieuxJ’avoue que je suis sympa de vous donner ce sage conseil. Savez -vous tiens, en passant que le sucre industriel est plus dangereux que le tabac et l'alcool réunis pour votre corps ? Et si vous saviez tout le reste.Pauvres de vous...

Nous ne pouvons plus fumer nulle part, et bientôt et les appartements et les rues  aussi seront non-fumeur. En fait, je fume quand même pratiquement partout, l’interdiction vous fabrique des génies, l’austérité fait penser c’est bien connu…Avant, il était possible de fumer partout quitte à enfumer les autres maintenant, c’est l’inverse, un terroriste en remplace un autre, et inutile de proposer de fumer le calumet de la paix , ces gens sont des terroristes, le seul moyen en fait, c’est de les ignorer. On ne combat pas des grands délirants, on se protège ...

Je terminerai par la convivialité qu'instaure le tabac. Je l'ai maintes fois vérifié, les seules personnes entretenant des relations entre elles à l'hôpital, sont les fumeurs.

Ca vous fabrique aussi de belles histoires d'amour parfois.? 

Un petit cigare peut être ?laughing

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.