Les gilets jaunes doivent revenir a la naissance du mouvement

Plus rien n'arrête la rage du gouvernement face aux gilets jaunes. La peur lui donne des matraques. L'unique solution que ce gouvernement a trouvé c'est la violence au plus haut point. Matraquage, encerclement , gazage , contrôle tout azimut , chars dans les rues, amendes, interdiction de porter la couleur jaune , coup de savates, étranglement . Et bien entendu , toutes les plaintes sont classées sans suite.

Défiler ne sert a rien sauf a fabriquer des mutilés . Rien ne sert de déclarer des manifestations , elles sont de suite interdites. Il faut revenir a la naissance de ce mouvement, et c'est a dire boucher les routes , le rail , les ports , les usines.

A la violence du gouvernement , il faut opposer la violence. La pratique de ce gouvernement  est simple : faire le plus de mal aux manifestants pour les décourager de revenir.

Il faut absolument désamorcer la bombe jaune pourtant , ça suffit les défilés Bastille/nations avec drapeaux et oriflamme , ça fini d'ailleurs par amuser le bourgeois qui mate hilare sur son balcon le prolo qui sue sang et eau.

Laissez le mot d'ordre de ne plus voter , et en expliquer le pourquoi. Ce gouvernement continue sur sa lancée comme si de rien n'était. Les nouvelles règles du chômage vont éliminer quarante pour cent d'indemnisés. Les caisses de retraites des indépendants vont être pillées.

Les nouveaux radars tourelles vont racketer un maximum le travailleur pauvre, le retraité , les jeunes conducteurs .

Si le mouvement ne trouve pas un autre angle, il est mort.

Comme a Prague, les chars entrent dans Paris.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.