Dommage que l’Amazonie ne brûle pas plus: je ne suis pas un colibri...

 

L’Amazonie brûle , et voilà t’y pas que c’est encore c’est de notre faute . Le " nôtre " indique que je suis coupable aussi de ce début de catastrophe , et bien non !

Je ne suis coupable de rien . Je n'ai rien fait , je le jure , je suis innocent . Vu ma modeste retraite , je me contente de braconner le lapin qui pullule et de tirer parfois un chevreuil ( un mâle a la saison des amours ). Je braconne aussi la truite, et je ramasse des champignons. Je sais, c'est un crime mais comme la propriété privée c'est le vol...Je fume aussi, (je le dis histoire d'enquiquiner encore un peu plus les ayatollahs sans connaissance du sans tabac..)

capture-d-ecran-2019-08-23-a-08-05-55

J’ai souvent mangé un brouet ignoble vu la hauteur de mes salaires que venaient tuer un loyer trop cher , un tabac hors de prix , un budget essence ruineux pour aller bosser et payer les fastes de notre république, et de ses valets ( patronat inclus)

J'ai toujours subi ce système .On ne m'a jamais rien demandé sauf de voter pour des voleurs qui se sont cooptés, ce que je toujours refusé de faire. 

Je ne suis pas l’agneau qui pollue l’onde pure. Allez-donc vous faire voir au panthéon où repose l’abbé Grégoire bande de trublions de la sociodicée  

J'ai toujours refusé de voter pour ces tartufes et j’en suis ravi. Je suis vraiment déçu que l’Amazonie ne brûle pas plus mais  vraiment déçu car, ce n’est que lorsque toute la planète sera dans le noir comme a São Paulo que le monde entier s’interrogera ; -ce qui veut dire agira ( impossible de faire autrement ).

Peut-être même que la solidarité reviendra par cet intermédiaire. Lorsque la grange brûlait, toute la population du village se passait les seaux d’eau J’ai toujours trouvé incroyable que ce monde mondialisé n’ait pas son gouvernement mondialLes frontières maintenant c’est dans la tête. Nous chevauchons a ce propos sur le dos du vieux serpent de mer , et sur l’illusion de la ligne Maginot (, ils ne passeront pas;). 

Nous avons d’ailleurs toujours été les rois des flagorneries de soutiers , du coq qui chante l’aurore les deux pieds dans la gadoue .

J’ai subi le racisme , le chômage , la haine sociale, le bidon ville , le mépris etc. De fait , je refuse de subir plus. Je ne suis ni coupable , ni responsable et je le crie haut et fort. J’ai manifesté contre la centrale nucléaire de Plogoff, contre le barrage sur la Loire , contre « l’aménagement du littoral sur la côte «  partout, on m’a traité de fainéant , d’étron, d’inculte, d’incompétent, de hippie , de terroriste. Je me suis  même ramassé un jour  un coup de matraque alors que je manifestais paisiblement pour la défense des salaires des personnels qui s’occupaient d’enfants qui accusaient un déficit du raisonnement logique, (salaud de CRS)

La maison brûle , c’est logique et c’est tant mieux. C’était prévu de longue date hein ! C’est quoi encore tout ce foin a la téloche ?Qui serait encore assez débile pour s’en étonner a part peut être Chirac et Macron ?

Personne ne peut rien faire , ne peut rien opposer à ce sinistre destin qui est le nôtre puisque l’unique valeur qui commande le monde c’est l’argent.

Périssent les faibles et les tarés disaient Nietzsche. En voilà une parole prophétique mal comprise encore une fois.

 

 

Ps: Bolsanaro accuse les ONG ( pas de preuves) mais, j’ai toujours dit que face à ces fachos, la réponse serait rapide et évidente. C’est fini les wagons plombés emplis de misérables juifs innocents que des sadiques emmenaient à l’abattoir.

 

Addundum : Pourriez-vous me rendre un service svp . Qui a une allumette ? Merci :-)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.