Lagardère : Nicolas Sarkozy bientôt au conseil des grands prédateurs

Hâftling : j'ai appris que je suis un Hâftling : Mon nom est numéro 174517 ; nous avons été baptisés par les SS ( si c'est un homme , Primo Levi , page 27..)

photo-le-29-05-2021-a-07-10
Bien entendu , ce groupe bourré d'éthique se constitue d'un aréopage d'hommes les plus mafieux et les plus malfaisants qui fusse ( ou qui soit ) . Vous trouverez  Bolloré , Arnault  et bien entendu le sémillant Sarkosy dit l'homme qui vole plus vite que son ombre.

Sans doute que par le suite , ce groupe composé de formidables  philosophes du vol et de thuriféraires des machines haute pression intégrera Fillon dit le récipiendaire de la petit monnaie du peuple. Fillon est donc devenu le père du peuple ; forme de cosaque  toujours en forme et qui se bourre la gueule d'emplois fictifs sur les rives du lac Baïkal . Après la mort de la mer d'Aral , tous ces gens vont nous jouer Andante de la mer morte. Bref ! Que de sinistres Sirs qui " bossent fort ". 

Manque que Rugy  ( le valet de pisse de Versailles ) lequel, vilain délateur accuse  Homard de l'avoir tué. Joli tableau que nous devons a les homard-de-Vinci ( du même groupe )

Le panier de crabes bourré a mort au pomerol , ( château Yquem ) et au blé des poètes ( ces blés murs qui poussent sur tombes ) ne manquera pas de donner une touche toute singulière et poétique  a la nécropole ( la cité des morts ). Nous retrouvons donc l'Idée si rare que nous offrait Joachim du Bellay dans ses regrets...

Sachant que Neptune a noyé plus d'hommes que Bacchus , nos joyeux drilles de la philosophies des Torcols , ne manqueront pas d'honorer Baudelaire et Hugo dans leurs ôdes aux pré-céphaliens.... Forme reptilienne conceptualisée par Lautreamont dans ses chants de mal d'odeurs. C'est vrai que ça pue toute cette intelligence au service du stakhanovisme que nous amis les soviétiques appèlent la semaine ouvrière. 

Ralliez- vous a mon panache blanc qu'il disait le mec capable de brader son royaume pour un vulgaire canasson ( cheval creux et maigre qui jouait du pipeau sur les bords de l'Adour.  Carne a son aussi donc, comme ce groupe de voleurs , a nourrir au son. Vaste enveloppe du blé que l'on donnait a bouffer aux chevaux de retour.

Et pourtant ! Quelle est belle la Loire a Oudon pays des brêles et des fayots...Il suffit de passer le pont..

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.