Pour un minimum social pour tous.

capture-d-ecran-2020-05-31-a-08-13-41
Commençons d'abord par retirer le mot revenu. Revenu minimum , revenu d'insertion etc, et j'en passe car ce mot veut dire contrepartie donc travail.

C'est déjà a partir de ça , ( le mot travail ) , que les partis politiques et même des chercheurs français bottent en touchent ce qui devient indispensable.

Je propose le MSI pour tous , ( minimum social indispensable )

Je ne donne pas de noms en ce qui concerne ces chercheurs sachant que je leur réserve mon plus profond mépris.

Peut-on laisser des gens sans travail alors que le travail est devenu une denrée rare ? Non ! Donc vous êtes d'accord.

C'est le chômage de masse et les insécurités que cela engendre qui propulse le Fhaine dans les mairies et qui empêche le jeu démocratique des élections. Nous le savons. 

Et en qui concerne les écolos , il est  nettement plus facile et plus stérile de grimper sur les stèles Athéniennes pour demander une planète propre que de respecter le minimum social  , et c'est a dire la capacité pour tous de gagner sa vie honnêtement , ( utopie toxique et utopie ne disent pas la même chose ) 

Donc, des écolos nous n'en voulons pas . ( nous veut dire je ..)

La crise a venir va être terrible pour les jeunes qui est une population sans droit et nous le savons. Il est impératif de produire dès maintenant des analyses et d'anticiper cette paupérisation a venir.

Tous les politiques n'ont raconté que des salades a propos de la mondialisation heureuse pour tous , a commencer par Ségolène truc , et le grand penseur Minc.

Tous ont tiré profit de cette mondialisation qui a collé des millions de gens sur les bords des routes sans revenu , et qui nous oblige maintenant a repenser , ( ce qui ne veut pas dire agir ) , les productions indispensables et qu'il nous faut très vite.

La jeunesse a toujours été la grande oublié des politiques sous principe qu'il ne faut pas fabriquer des oisifs . C'est mieux de fabriquer des dealers, des petits voleurs, des prostituées , des"  taulards " , des mendiants tout le monde le sait.

L'Espagne vote le revenu minimum vital , c'est quoi ce revenu encore ?

La nouvelle question sociale passera par la nouvelle question éthique , c'est aussi simple que ça.

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.