Paulinia cupana, provient directement du Bassin de l’Amazone

Le Guarana, dont le nom scientifique est Paulinia cupana, provient directement du Bassin de l’Amazone. Très largement utilisée et ce, depuis des siècles, par les indiens Guaranis. Ils se servent de la graine de Guarana, tout d’abord récoltée, torréfiée pour être ensuite pilée et mêlée à de l’eau ; les Indiens Guaranis sont en fait passé maître dans l’art de préparer une boisson rafraîchissante, mais surtout très stimulante et énergisante. Le secret minceur et comment perdre du poids grâce au Guarana ? Incroyable, le guarana représente actuellement la matière végétale contenant le plus de caféine, et cette caféine détient de nombreux intérêts, surtout lorsqu’il s’agit de maigrir en pleine santé. Tout d’abord, la graine de guarana, ou plutôt la poudre de guarana, plus facile à avaler sous la forme de gélule, amplifie le métabolisme de base des cellules, et participe ainsi à l’activation de la combustion des corps gras, tout en stimulant la libération de catécholamines. Il a été prouvé que la catécholamine contient de l’adrénaline, qui elle-même assure à l’organisme le pouvoir de brûler les graisses très rapidement. Pourquoi le Guarana est particulièrement adapté dans le cadre d’un régime amincissant ? Tout simplement parce que cette plante magique spécial régime, permet grâce à la présence de caféine et donc d’adrénaline, d’une part d’augmenter le métabolisme chez l’homme ou la femme, puis stimule l’organisme en améliorant l’endurance dans l’effort. Le Guarana, se voit donc particulièrement prescrit par le phytothérapeute dans le cadre d’un régime amincissant réussi et bien réfléchi, tout simplement car ses principes actifs traitent également et efficacement les asthénies psychiques et physiques qui accompagnent souvent le régime amincissant ou la perte de poids !

Source : http://www.mr-plantes.com/2014/05/guarana/

https://fr.wikipedia.org/wiki/Guarana

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.