ngu294729
Abonné·e de Mediapart

1 Billets

0 Édition

Billet de blog 20 janv. 2022

Tensions

Perspective d'avenir.

ngu294729
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Depuis plusieurs années on nous parle très régulièrement des conséquences néfastes de notre mode de vie sur l’environnement et des inévitables catastrophes que cela va engendrer d’ici la fin du siècle. Très régulièrement des grands messes sont organisées où les intentions les plus louables sont exprimées tandis que sur le fond pas grand chose ne change. Ce ne sont pas les voitures électriques qui vont nous sauver du désastre pour ne parler que d’elles.

Il y a une autre menace qui pourrait faire passer au second rang les problèmes climatiques, l’évolution de la population mondiale.

Pourquoi personne n’en parle ? Mystère. Ou pas mystère. En parler est prendre le risque de se faire accuser de racisme, de vouloir faire porter le poids des catastrophes annoncées sur d’autres personnes, en particulier sur les Africains.

Ce n’est pas du tout mon propos. La situation explosive est due aux politiques menées envers l’Afrique depuis des siècles. Déportation des populations, pillage des ressources. Une fois les indépendances concédées, corruption des dirigeants pour préserver nos intérêts.

Personne aujourd’hui n’a les moyens, ni la capacité de changer tout cela. La machine est lancée.

Les chiffres qui suivent proviennent de l’Institut National des Etudes démographiques et des Nations-Unies.

Les problèmes environnementaux posés par l’augmentation de la population mondiale vont être énormes. Aujourd’hui, l’Europe élargie, les U.S.A et le Canada représentent 14% de la population mondiale, en 2050, environ 11,6%, en 2100, autour de 10,3%.

Cette Europe élargie, les U.S.A et le Canada représentent les pays les plus riches, les plus consommateurs, les plus pollueurs.

Aujourd’hui ces 14% disent aux 86% : “Ne faîtes pas comme nous, ne consommez pas comme nous, n’essayez surtout pas d’accéder à notre niveau de vie, la planète ne pourra pas le supporter.”

Dans le même temps ces mêmes 14% ne changeant quasiment rien à leur mode de vie hyper-polluant.

Ce n’est pas sérieux.

Pour ce qui concerne le climat, les mathématiciens doivent élaborer des scénarios incluant un nombre important d'inconnues ou de variables ce qui permet aux climato-sceptiques de contester leurs prévisions et de continuer à privilégier leurs intérêts à court terme.

En matière de démographie il n’y a pas d’interprétations divergentes quant à l’évolution de la situation.

Que ce soit les Nations Unies ou les instituts démographiques nationaux, leurs prédictions d’évolution de la population sont basées sur une information principale, l’indice de fécondité : le nombre d’enfants qu’une femme met au monde en moyenne.

Pour ce qui est des décennies passées et d'aujourd'hui aucun doute. le nombre de femmes est connu dans chaque pays ainsi que le nombre de naissances.

Si on prend l’échéance 2050, la plupart des personnes qui seront en vie cette année-là sont déjà nées. Les mères de celles qui vont naître d’ici là sont déjà nées pour la majorité. Les dernières jeunes femmes en capacité de donner naissance à un enfant en 2050 vont naître autour de 2030.

La marge d’erreur sur les prédictions d’évolution de la population en 2050 est par conséquent très faible.

Quelques chiffres :

En 1950, en Afrique, chaque femme donnait naissance en moyenne à 6,56 enfants, 190 sur 1000 n’ayant pas atteint l’âge de un an.

En Europe (de l’Atlantique à l’Oural), la moyenne était de 2,64 enfants par femme, 82 sur 1000 n’ayant pas atteint l’âge de un an.

En France, 2,85 enfants/femme. 50 sur 1000 n’ayant pas atteint l’âge de un an.

----

Aujourd’hui en Afrique, la moyenne est de 4,18 enfants/femme, 42 sur 1000 n’atteignant pas l’âge de un an.

En Europe, 1,61 enfant/femme, 3,5 sur 1000 n’atteignant pas l’âge de un an.

En France, 1,84 enfant/femme. 2,7 sur 1000 n’atteignant pas l’âge de un an.

----

En 2050 en Afrique, la moyenne sera de 2,99 enfants/femme. 23 sur 1000 n’atteignant pas l’âge de un an.

En Europe, 1,72 enfant/femme. 1,7 sur 1000 n’atteignant pas l’âge de un an.

En France, 1,83 enfant/femme. 1,5 sur 1000 n’atteignant pas l’âge de un an.

Pour qu’une population se maintienne, il faut un indice de 2,1.

La population de l’Europe va diminuer à partir de cette année, d’environ 37 millions d’ici 2050.

Pendant cette même période 2022 - 2050 la population africaine va augmenter de 1 milliard 84 millions, celle de l’Asie de 573 millions.

Quand on voit les mouvements migratoires aujourd’hui, que seront-ils demain ?

Le Nigéria, premier pays d’Afrique par la population :

1950 : 38 millions d’habitants

2022 : 216 millions

2050 : 401 millions

2100 : 733 millions

L’ensemble du continent africain :

1950 : 228 millions

2022 : 1 406 millions

2050 : 2 489 millions

2100 : 4 280 millions

Les territoires n’étant pas extensibles, ni les ressources infinies, ni le partage des richesses au programme, la majorité de ces personnes naissant dans des pays pauvres, que va-t-il se passer ?

Cette expansion démographique inarrêtable est une bombe à retardement qui pourrait exploser avant la bombe climatique.

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
Violences conjugales : Jérôme Peyrat finalement contraint de retirer sa candidature
L’ancien conseiller d’Emmanuel Macron, condamné pour violences conjugales, renonce finalement à la campagne des législatives. La défense catastrophique du patron de LREM, Stanislas Guerini, a accéléré les choses. Et mis fin à la gêne qui montait au sein du parti présidentiel, où personne ne comprenait cette « décision venue d’en haut ».
par Ellen Salvi
Journal
Borne et l’écologie : un certain savoir-rien-faire
La première ministre tout juste nommée a exercé depuis huit ans de nombreuses responsabilités en lien direct avec l’écologie. Mais son bilan est bien maigre : elle a soit exécuté les volontés de l’Élysée, soit directement contribué à des arbitrages problématiques.
par Mickaël Correia et Jade Lindgaard
Journal
Zemmour et Pétain : une relaxe qui interroge, des motivations qui choquent
La relaxe d’Éric Zemmour pour ses propos sur un prétendu « sauvetage » des juifs français par Pétain a suscité de vives réactions. Les historiens que nous avons interrogés ne sont pas tant choqués par la relaxe - la loi Gayssot ne peut couvrir l'ensemble des allégations mensongères sur la seconde guerre mondiale - que par les motivations de l’arrêt. Explications.
par Lucie Delaporte et Fabien Escalona
Journal — Entreprises
Orpea s’effondre en Bourse après les révélations de Mediapart, l’ex-directeur financier limogé
À la suite d’une enquête publiée ce matin par Mediapart et Investigate Europe, Orpea a annoncé avoir limogé son ex-directeur financier Sébastien Mesnard, visé dans notre article. L’action a chuté de 19 % en une journée.
par Yann Philippin

La sélection du Club

Billet de blog
Entretien avec Ava Cahen, déléguée générale de la Semaine de la Critique
La 61e édition de la Semaine de la Critique se déroule au sein du festival de Cannes du 18 au 26 mai 2022. La sélection qui met en avant les premiers et seconds longs métrages, est portée pour la première fois cette année par sa nouvelle déléguée générale Ava Cahen qui défend l'amour du cinéma dans sa diversité, sa réjouissante monstruosité, ses émotions et son humanité.
par Cédric Lépine
Billet de blog
Quand le Festival de Cannes essaie de taper fort
La Russie vient de larguer 12 missiles sur ma ville natale de Krementchouk, dans la région de Poltava en Ukraine. Chez moi, à Paris, je me prépare à aller à mon 10e Festival de Cannes. Je me pose beaucoup de questions en ce mois de mai. Je me dis que le plus grand festival du monde tape fort mais complètement à côté.
par La nouvelle voix
Billet de blog
images écrans / images fenêtres
Je ne sais pas par où prendre mon film.
par Naruna Kaplan de Macedo
Billet de blog
Une fille toute nue
[Rediffusion] Une fois de plus la « culture » serait en danger. Combien de fois dans ma vie j’aurais entendu cette litanie… Et ma foi, entre ceux qui la voient essentielle et ceux qui ne pas, il y a au moins une évidence : ils semblent parler de la même chose… des salles fermées. Les salles où la culture se ferait bien voir...
par Phuse