Nicolas Gary
ActuaLitté, magazine littéraire en ligne
Abonné·e de Mediapart

11 Billets

0 Édition

Billet de blog 15 août 2020

Nicolas Gary
ActuaLitté, magazine littéraire en ligne
Abonné·e de Mediapart

Actualité du livre : Covid et bibliothèque, racisme en jeunesse, suicide à la BnF

Voici la revue de presse hebdomadaire, tirée des colonnes du magazine ActuaLitté. Chaque semaine, l'essentiel de l'information, en quelques grands titres.

Nicolas Gary
ActuaLitté, magazine littéraire en ligne
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

© ActuaLitté CC BY SA 2.0

Bibliothèques : entre Covid et coupes budgétaires


En période de récession, certains pragmatiques penseraient que la culture est secondaire. C’est apparemment l’avis de la majorité des chefs d’états européens qui, à l’issue de leur dernière réunion, ont proposé un budget qui ne prend que très peu en compte les secteurs du patrimoine, de l’éducation et de la recherche. 

Plusieurs organisations européennes représentant les bibliothèques ont décidé de faire front et de s’allier avec le parlement européen pour faire valoir leur droit à la survie : prouver une fois pour toutes que la mise à disposition du savoir pour tous n’est ni un luxe ni un passe-temps d’oisif, et que c’est en temps de crise que la culture est la plus utile.

D’autant que le virus ne semble toujours pas disposé à disparaitre, balayant les espoirs estivaux de relance. Marseille en particulier fait les frais de la persistance des germes : deux des 7 bibliothèques de la ville ont ainsi été contraintes de fermer temporairement leur porte après la détection de cas de Covid. 


Philosophie et bande dessinée en deuil 


Semaine sombre pour la culture, qui perd deux de ses soldats. Le philosophe Bernard Stiegler ne tonnera plus jamais contre les dérives du monde néolibéral, et le trait subtil du dessinateur Laurent Vicompte ne noircira plus aucun papier. 


Ils laissent derrière eux un héritage vers lequel on reviendra avec plaisir. Pour Vicompte, le cycle de la Balade du bout du monde ou encore la série Sasmira. Pour Stiegler, une œuvre conséquente sur la technique, mais aussi une voix que l’on peut retrouver dans ses innombrables interviews et entretiens que le philosophe a donnés au cours de sa vie. 


Jeux vidéo 


Une étude britannique s’est donné pour mission de planter un dernier clou dans le cercueil de ces réactionnaires des écrans, en mettant en lumière les qualités du médium pour amener les plus jeunes vers la lecture. Le jeu vidéo serait de plus un vecteur de liens social, bénéfique au foyer familial. Pour les sceptiques, une liste de jeux particulièrement efficace sur ce plan est même proposée. 

Après le suicide d’un de ses agents, la BNF en question 


Le 3 août dernier, un agent de la Bibliothèque nationale de France mettait fin à ses jours sur son lieu de travail, dans le jardin de l’établissement. L’endroit, particulièrement mal sécurisé a été la scène de plusieurs suicides ou accidents ces dernières années. 


Suite au drame, les salariées de la BNF ont dénoncé un manque de moyen généralisé. En plus de la rénovation du site qui ne cesse d’être repoussée, c’est le manque de suivi des agents qui est principalement pointé du doigt. La médecine préventive de l’institution serait en pleine crise, avec un système technique défaillant et un personnel en sous-effectif. 


Le suicide a donné lieu à une enquête de police, toujours en cours, qui examine les circonstances du drame et éclaircira peut-être la responsabilité de l’établissement dans cette tragédie. 


Racisme sous-marin 


L’éditeur de livre jeunesse Usborne voulait sans doute bien faire. Dans un souci d’inclusivité, la maison a proposé une réédition d’un de ses ouvrages, qui met en scène une sirène, en proposant cette fois-ci une héroïne noire.

Problème : le concept du livre tient dans le plaisir qu’auront les enfants à toucher les cheveux de la femme poisson qui dépasse de la couverture. 

Les cheveux crépus des afros américains ont longtemps été une cible prioritaire du racisme, aujourd’hui encore ils sont la source de beaucoup de fantasmes. Toucher la chevelure d’une personne noire est considéré comme un geste particulièrement inapproprié, à ne surtout pas enseigner aux enfants...

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bienvenue dans Le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte