Actualité du livre : plagiat amateur, Bezos Roi, bibliotourisme, Tinder pour lecteurs

Tous les samedis, le magazine ActuaLitté propose une revue de presse des sujets les plus chauds dans l’industrie du livre. Nouveau passage en revue, nouvelles occasions de s’étonner, admirer ou se lamenter…

 © ArtsyBee CC 0 © ArtsyBee CC 0

Le livre, objet de séduction

Qui a dit que lire était une activité solitaire ? Le nouveau réseau social Carry a Book propose de réunir des lecteurs aux intérêts communs, à la manière de Tinder, en matchant. Les utilisateurs qui affectionnent les mêmes œuvres peuvent ensuite parler littérature autour d’un café. Trouver l’âme sœur grâce à l’amour des écrivains et des livres : un fantasme devenu réalité. 

Un plagiat francophone

Qu’est-ce qui sépare Drôle de rentrée pour Simon, un projet collaboratif français, et le travail d’Élise Gravel une autrice québécoise ? Pas grand-chose. Et c’est justement le problème. Que les illustrations étrangement similaires soient issues d’un plagiat conscient ou relève de l’amateurisme, une chose est sure : la rentrée littéraire n’est pas exempte de mauvaise surprise. 

Les Français et la lecture

Tous les 10 ans, le ministère de la Culture organise une vaste enquête destinée à observer les évolutions des habitudes de la population, selon l’âge, le sexe ou encore les catégories socioprofessionnelles. Aujourd’hui le constat est sans appel : les Français lisent de moins en moins et les jeunes sont particulièrement touchés. 

Jeff Bezos, roi du dollar

Le concept d’infini est particulièrement difficile à appréhender pour notre cerveau limité. Pour se familiariser avec la notion, il suffit pourtant de jeter un œil au compte en banque de Jeff Bezos. Contrairement à beaucoup de ses concurrents, le multimilliardaire a pu profiter du confinement pour continuer à croitre. En pleine période de récession économique mondiale, le patron d’Amazon est même parvenu à augmenter sa fortune personnelle de 13 milliards de dollars en moins de 24 h.

Une bibliothécaire de luxe

Un nouveau prix a fait son apparition dans le monde du livre. Organisé par l’Association internationale francophone des bibliothèques et documentalistes, il récompense l’engagement d’une ou d’un bibliothécaire dans son travail. La toute première lauréate réside à Toulouse et est amatrice d’une discipline encore méconnue : le bibliotourisme


Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.