Ma lettre de proposition de logo à Dieudonné et Soral

Copie du mail envoyé le 12 novembre à contact@recnat.fr à l'intention de MM. Dieudonné et Soral, à l'occasion du concours d'idées organisé par ces derniers pour la création du logo de leur nouveau parti.

Copie du mail envoyé le 12 novembre à contact@recnat.fr à l'intention de MM. Dieudonné et Soral, à l'occasion du concours d'idées organisé par ces derniers pour la création du logo de leur nouveau parti.

 

Bonjour,

MM. Dieudonné et Soral ont choisi le 11 novembre 2014 pour diffuser une vidéo présentant leur nouveau parti "Réconciliation Nationale" (ou recnat).

Le choix du 11 novembre, date anniversaire de l'arrêt des combats d'une des plus grandes boucheries organisées de l'Histoire, me semble, en terme de communication, assez judicieux en effet, la preuve étant les 130 000 visionnages de l'intervention, et ce en quelques heures. Je trouve simplement dommage qu'en cette occasion, mais ce n'est que mon avis, ils n'aient pas précisé que des centaines de milliers de "Juifs du quotidien" se sont engagés dans la Grande Guerre et que plusieurs dizaines de milliers d'entre eux étaient morts au combat. Cela aurait permis d'équilibrer le propos. Ils auraient même pu leur rendre hommage, au même titre évidemment que les musulmans, les chrétiens, les athées, les noirs, les jaunes, les blancs, tous les hommes et toutes les femmes, sacrifiés entre 1914 et 1918.

Loin de moi la volonté de donner quelque leçon d'Histoire que ce soit, de toute manière comme ils le disent eux-mêmes assez lucidement, ils finiront probablement en prison. Car il faut bien comprendre que si ces messieurs savent manier l'ambiguïté ("Non, nous ne sommes pas antisémites, le parti sera ouvert au 'Juifs du quotidien'."), force est de constater que ce n'est pas le cas de ceux qui adhèrent à leurs thèses, loin de là, très très loin de là. Lorsque le drame arrivera, car, à force d'exciter les consciences il arrivera fatalement, il sera déjà bien tard. Et la responsabilité de MM. Dieudonné et Soral sera pleinement engagée.

Bref, l'occasion est passée. Une de plus, je vais finir par croire qu'ils le font exprès.

Arrive enfin, en conclusion de l'intervention, un appel à candidatures, un concours pour la création du logo du nouveau parti. Et là je m'adresserai directement à MM. Dieudonné et Soral.

Vous ne pouvez décemment pas vous trimballer avec ce graphisme ésotérique représentant un lion et un coq se tenant patte dessus, aile dessous. D'abord c'est très "égocentré" sur vos personnes alors que vous déclarez, main sur le coeur, mais également parce que vous êtes déjà grillés par la justice (sans doute selon vous aux ordres de la "communauté organisée") que ce nouveau parti est créé pour que d'autres, ceux que vous appelez, à force d'ambiguïté, au pogro… à se présenter pour défendre les "valeurs" de ce dernier. Ensuite parce qu'effectivement, et vous le dites vous-mêmes, ce dessin n'est absolument pas efficace. En effet un logo doit pouvoir être également lisible de loin ou à petite et grande échelle.

Je vous propose donc d'assumer complètement votre engagement, de balayer une fois pour toutes l'ambiguïté et vous propose en ce sens une palette de couleurs reconnaissable au premier coup d'oeil. Nul doute que cette dernière saura, en toute légalité, éveiller la nostalgie d'une partie de ceux qui adhèrent à vos idées.

Quant au logo en lui-même, la signature symbolique de votre engagement, j'avais ma petite idée sur les vôtres lorsque j'ai entamé ma recherche graphique. Puis, dans un moment de grâce, je suis tombé sur cette image :http://bit.ly/1tG9wU3.

L'avantage c'est que vous pouvez coller n'importe quel sens symbolique et/ou ésotérique à ce logo et le moins que l'on puisse dire, c'est que si d'aventures vous l'adoptiez, on en parlerait jusqu'aux confins de la galaxie pendant des lustres. Des lustres en cristal évidemment.

Voici donc ma proposition, un trou du cul stylisé noir sur un rond blanc au centre d'un champ rouge.

Proposition de logo pour le RECNAT

Pour finir, je voulais vous avertir qu'au moins un personnage de l'Histoire a procédé à un concours d'idées pour créer l'emblème de son parti. Lui aussi était révolté, tout du moins obsédé, par les manigances d'une "communauté organisée", l'ennemi intérieur responsable de tous les maux, lui aussi voulait soi-disant redonner espoir et justice au peuple et lui aussi prônait une forme d'autarcie économique et intellectuelle.

Je vous le dis sans haine, cet homme et ses amis ont connu une triste fin et ont accessoirement provoqué la mort de plus de 70 millions de personnes.

Tout ça parce qu'une quantité considérable de trous du cul ont avalé ses idées de trou du cul.

À bon entendeur,

Nicolas Alarcon (@nicolasalarcon)

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.