Nicole Péruisset-Fache
Chercheure en sciences humaines indépendante, poète à ses heures
Abonné·e de Mediapart

273 Billets

0 Édition

Billet de blog 6 août 2022

Ta jeunesse

Tu l’as oublié dans l’aveuglement d’une liaison de passage, liaison de bas étage qui t’enferme dans la prison des réprouvés maudits, je t’ai offert en ta jeunesse le soleil sublime de mon intense joie de vivre, la lumière joyeuse de mes yeux dorés éblouis par ton être, la légendaire beauté des amoureuses du passé,

Nicole Péruisset-Fache
Chercheure en sciences humaines indépendante, poète à ses heures
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Ta jeunesse

Tu l’as oublié dans l’aveuglement d’une liaison de passage, liaison de bas étage qui t’enferme dans la prison des réprouvés maudits, je t’ai offert en ta jeunesse le soleil sublime de mon intense joie de vivre, la lumière confiante de mes yeux dorés éblouis par ton être, la légendaire beauté des amoureuses du passé, celle que ton regard éveillait aux courbes de mon corps et sur mon jeune visage, le feu sacré d’une âme habitée par les dieux, l’éclatante étoile d’un amour infini que nulle autre ne te fera plus connaître.

Tu l’as oublié dans l’aveuglement d’une liaison de passage, liaison de bas étage qui te mènera à l’infâme prison des tricheurs et des tueurs, je t’ai offert en ta jeunesse l’immense horizon azur d’un avenir de noces parfaites et de modestes fêtes, ferventes et invisibles offrandes au nouveau jour qui vient et se déploie avant de disparaître à tout jamais, pieuses libations adressées aux astres silencieux du cosmos, célébrées à deux. Je t’ai offert en ta jeunesse l’extase partagée de la danse nuptiale connue des seuls amants comblés, le réveil au lit ensoleillé des époux unis l’un à l’autre par le lien magique de l’éclair entre l’âme et la chair.

Je t’ai offert en ta jeunesse la merveilleuse splendeur de la Terre, l’étrangeté de l’Univers, le diamant éphémère du poème qui apprivoise la fragilité de l’instant, l’éternité du chant primordial de l’Amante à l’Amant. Je t’ai offert en ta jeunesse les battements d’un cœur seulement destiné à Toi, le souffle d’une vie vouée à ton existence, l’inextinguible flamme d’un amour plus fort que la mort, la bouleversante poésie de notre bref voyage ici-bas, de notre visite passagère, de nos pas si furtifs foulant ce sol mouvant, tragédie que les aèdes, les bardes, les poètes de tout temps, de tous continents, ont tant déplorée déjà.

Tu l’as oublié mais je t’ai offert ces mystérieux joyaux que nulle autre ne te montrera sous le voile des apparences, les fascinantes mers de sable, les mirages et les oasis de mon royaume imaginaire, la découverte de mon humble et secrète nudité brune sous la soie et le taffetas des étoffes, l’or de l’anneau sanctifié, les perles de la parole enchantée, inspirée comme oracles de Sibylles par la lyre du dieu dont tu avais l’émouvante silhouette.

Tu as tout oublié, et te voilà enchaîné aux démons de l’enfer, à la risée de la ville entière, rivé à ton destin délétère.

.

6 août 2022 Aimée Saint-Laurent ©

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
En Inde, après l’attaque contre Rushdie, le silence éloquent des politiques
« Les Versets sataniques » ont été interdits en Inde, son pays natal, en 1988. Un an avant la fatwa prononcé par l’Iran contre Salman Rushdie, qui allait faire de sa vie un enfer. Son agression aux États-Unis en fin de semaine dernière n’a suscité aucune réaction officielle, dans un pays où les condamnations au nom du respect des croyants hindous se multiplient.
par Côme Bastin
Journal
Franquisme : des historiens démontent les thèses révisionnistes relayées par « Le Figaro »
La publication dans un hors-série du « Figaro » d’un entretien-fleuve avec l’essayiste d’extrême droite Pío Moa, pour qui les gauches sont entièrement responsables du déclenchement de la guerre civile en Espagne en 1936, suscite l’indignation de nombreux historiens. Retour sur une entreprise de « falsification ».
par Ludovic Lamant
Journal — Amérique Latine
Au Chili, la menace d’un refus plane sur la nouvelle Constitution
Face aux crispations sur certains points de la nouvelle Constitution, le gouvernement chilien prévoit déjà des réformes au texte en cas d’adoption par référendum le 4 septembre. Une position défensive qui témoigne de l’étroitesse du chemin vers la victoire du « oui ». 
par Mathieu Dejean
Journal — Amériques
Le jeu dangereux du Parti des travailleurs avec les militaires
Créé par Lula en pleine dictature, le PT, une fois au pouvoir, a malgré tout entretenu des relations cordiales avec l’armée brésilienne. Puis des tensions sont apparues, jusqu’à faire revenir officiers et généraux dans l’arène politique, en faveur de Jair Bolsonaro.
par Jean-Mathieu Albertini

La sélection du Club

Billet de blog
Réflexions sur le manque (1) : De la rareté sur mesure
Pour que l’exigence de qualité et de singularité de l’individu contemporain puisse être conciliée avec ses appropriations massives, il faut que soit introduit un niveau de difficulté supplémentaire. La résistance nourrit et relance l’intérêt porté au processus global. Pour tirer le meilleur parti de ces mécanismes psycho-comportementaux, nos sociétés "gamifiées" créent de la rareté sur mesure.
par clemence.kerdaffrec@gmail.com
Billet de blog
Leur sobriété et la nôtre
[Rediffusion] Catherine MacGregor, Jean-Bernard Lévy, et Patrick Pouyanné, directrice et directeurs de Engie, EDF et TotalEnergies, ont appelé dans le JDD à la sobriété. En réponse, des professionnel·les et ingénieur·es travaillant dans l'énergie dénoncent l'hypocrisie d'un appel à l'effort par des groupes qui portent une responsabilité historique dans le réchauffement climatique. Un mea culpa eût été bienvenu, mais « difficile de demander pardon pour des erreurs dans lesquelles on continue de foncer tête baissée. »
par Les invités de Mediapart
Billet de blog
De quoi avons-nous vraiment besoin ?
[Rediffusion] Le choix de redéfinir collectivement ce dont nous avons besoin doit être au centre des débats à venir si l'on veut réussir la bifurcation sociale et écologique de nos sociétés, ce qui est à la fois urgent et incontournable.
par Eric Berr
Billet de blog
La sobriété, c'est maintenant ou jamais
Le bras de fer en cours avec la Russie autour des énergies fossiles est l’occasion d’entrer de plain-pied dans l’ère de la sobriété énergétique. Pourtant, nos gouvernants semblent lorgner vers une autre voie : celle qui consiste simplement à changer de fournisseur, au risque de perdre toute crédibilité morale et de manquer une occasion historique en faveur du climat.
par Sylvain BERMOND