Nicole Péruisset-Fache
Chercheure en sciences humaines indépendante, poète à ses heures
Abonné·e de Mediapart

244 Billets

0 Édition

Billet de blog 12 avr. 2022

Bal masqué

Je m’étais assoupie, au long des années, dans la torpeur de l’attente et du retour assuré de l’époux adoré, dans la douceur enchantée de ses paroles, dans la tendresse bienfaisante de ses gestes du soir, dans la splendeur de nos souvenirs partagés, de nos anciens élans l’un vers l’autre,

Nicole Péruisset-Fache
Chercheure en sciences humaines indépendante, poète à ses heures
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Bal masqué

Je m’étais assoupie, au long des années, dans la torpeur de l’attente et du retour assuré de l’époux adoré, dans la douceur enchantée de ses paroles, dans la tendresse bienfaisante de ses gestes du soir, dans la splendeur de nos souvenirs partagés, de nos anciens élans l’un vers l’autre, dans la consolation feutrée d’un refuge idéal où ne pénétrât pas la croissante cruauté du monde. Je m’étais assoupie dans un rêve, le rêve qu’il m’avait annoncé en ces aubes épanouies de nos jeunes noces, rêve que j’avais cru inaltérable comme pur diamant. Mon regard s’y arrêtait souvent. Derrière le miroir, depuis longtemps pourtant, le danger me guettait de son œil jaloux, féroce et narquois. Se tramaient l’intrigue et la trahison. Je ne le voyais pas.

Déjà, déguisé, celui qui m’avait entre toutes choisie pourtant, regardait ailleurs. Déjà, il ne portait plus au doigt la bague échangée de la foi entre la reine et le roi. Déjà, à mon insu, le mensonge rongeait mes illusions. Déjà, l’époux-amant tant attendu vivait d’autres moments en secret. Je restai prisonnière des lacs d’or d’un songe. Ma robe de mariée surannée réduite en lambeaux au fil du temps, s’est alors achevé le bal masqué, transmué en danse macabre.

Le réveil fut brutal, le voile se déchira et le cauchemar se révéla dans toute son horreur.

                         12 avril 2022                       Aimée Saint-Laurent ©

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal
Le RN et l’Algérie : le mythe colonial au mépris de l’histoire
À quelques jours des 60 ans de l’indépendance de l’Algérie, le maire de Perpignan, Louis Aliot (RN), met à l’honneur l’Organisation armée secrète (OAS) et les responsables du putsch d’Alger pendant un grand week-end d’hommage à «l’œuvre coloniale».
par Lucie Delaporte
Journal — Énergies
Gaz russe : un moment de vérité pour l’Europe
L’Europe aura-t-elle suffisamment de gaz cet hiver ? Pour les Européens, le constat est clair : la Russie est déterminée à utiliser le gaz comme arme pour faire pression sur l’Union. Les risques d’une pénurie énergétique ne sont plus à écarter. En première ligne, l’Allemagne évoque « un moment Lehman dans le système énergétique ».
par Martine Orange
Journal — Terrorisme
Attentat terroriste à Oslo contre la communauté gay : « Ça nous percute au fond de nous-mêmes »
La veille de la Marche des fiertés, un attentat terroriste a été perpétré contre des personnes homosexuelles en Norvège, tuant deux personnes et en blessant une vingtaine d’autres. En France, dans un contexte de poussée historique de l’extrême droite, on s’inquiète des répercussions possibles. 
par Pauline Graulle
Journal — Amérique Latine
L’Amérique latine prend un nouveau virage à gauche
Les forces progressistes reprennent du poil de la bête du Rio Grande jusqu’à la Terre de Feu. La Colombie est le dernier pays en date à élire un président de gauche, avant un probable retour de Lula au Brésil. Après la pandémie, les défis économiques, sociaux et environnementaux sont immenses.
par François Bougon

La sélection du Club

Billet de blog
France-Algérie : une autre commémoration est-elle possible ?
L’Algérie hante la France, tel un spectre chiffonné, sûrement autant que les Français obsèdent les Algériens. Malgré le travail déjà fait, il y a tant de vérités enfouies, tant de paroles non entendues qui font défaut et empêche de construire un récit collectif. Et surtout tant de rendez-vous à ne plus manquer. Pour participer à cette libération de la mémoire et de nos imaginaires, le Club vous propose un travail collectif pour honorer cette 60e année de paix.
par Le Club Mediapart
Billet de blog
Glorification de la colonisation de l’Algérie et révisionnisme historique : le scandale continue… à Perpignan !
Louis Aliot, dirigeant bien connu du Rassemblement national et maire de Perpignan, a décidé de soutenir politiquement et financièrement la 43ème réunion hexagonale du Cercle algérianiste qui se tiendra au Palais des congrès de cette ville, du 24 au 26 juin 2022. Au menu : apologie de la colonisation, révisionnisme historique et glorification des généraux qui, pour défendre l’Algérie française, ont pris les armes contre la République, le 21 avril 1961.
par O. Le Cour Grandmaison
Billet de blog
Pacification en Algérie
Témoignage d'un militaire engagé en Algérie ayant participé à la pacification engagée par le gouvernement et ayant rapatrié les Harkis de la D.B.F.M en 1962
par Paul BERNARDIN
Billet de blog
Les taiseux d'Algérie
Dans un silence fracassant, excusez l'oxymore, les Algériens ont tu l'Algérie et sa guerre d'indépendance. Ils ne pouvaient plus en parler, des générations entières ont grandi dans le silence de leur père et de leur grand-père. Une mémoire calfeutrée derrière les non-dits omniprésents.
par dchraiti