Renaissance, Poème du 22 octobre 1981

L’oiseau Phénix Qui gisait dessous les cendres Où je l’avais étouffé

Renaissance

 

L’oiseau Phénix

Qui gisait dessous les cendres

Où je l’avais étouffé

Lisse ses plumes multicolores

Au soleil de mon dessillement.

 

22 octobre 1991    Aimée Saint-Laurent ©

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.