Nicole Péruisset-Fache
Chercheur indépendant, poète à ses heures
Abonné·e de Mediapart

214 Billets

0 Édition

Billet de blog 15 oct. 2021

Les roses de ton retour, Poème du jour

Tu rentrais parfois, si belle image en ma mémoire, des roses plein les bras, un tendre sourire sur le visage ; je n’avais à te donner en retour que l’offrande invisible de mon invincible amour et la paix de notre maison.

Nicole Péruisset-Fache
Chercheur indépendant, poète à ses heures
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Les roses de ton retour

  Tu rentrais parfois, si belle image en ma mémoire, des roses plein les bras, un tendre sourire sur le visage ; je n’avais à te donner en retour que l’offrande invisible de mon invincible amour et la paix de notre maison.

La moindre tâche que chez nous j’accomplissais, depuis si longtemps, portait l’empreinte de mon immense amour, j’espérais que tu le voyais. Les mets que je cuisinais, la maison propre et rangée, le linge repassé dans l’armoire, les confitures de l’été et de l’automne chaque année prêtes pour l’hiver, un poème nouveau parfois déposé sur ton bureau en guise de baiser et de pensées, pour honorer la beauté de ton être, chanter ton charme, et notre lien si puissant, que je croyais indestructible.

Ce bonheur s’est enfui et je reste là, désemparée, à t’attendre. Il n’y a peut-être rien à attendre sinon le néant, pourtant j’attends.

J’attends la nuit pour te voir parfois en rêve. Je t’ai rencontré dans deux beaux rêves. Une fois, tu arrivais avec une magnifique gerbe de fleurs dans une main et un petit paquet que tu tirais de ta poche pour me le tendre. Un écrin s’y trouvait, avec une alliance en brillants que tu me passas à l’annulaire. Dans un autre rêve, tu portais au doigt ton alliance d’autrefois. Je n’osais croire en quelque prémonition. J’avais été heureuse quelques secondes dans mon sommeil, croyant que c’étaient de longues minutes de joie réelle.

Définitivement imprimé dans chaque cellule de mon être, il y a le sceau de ton être, le sais-tu ? Et je comprends le poète espagnol qui écrivit « nous serons poussière, mais poussière amoureuse », tant mon amour pour toi est infini, comme jamais aucun amour n’a pu l’être,  un amour plus fort que la mort.

                                                                                     15  octobre 2021    Aimée Saint-Laurent ©

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — Migrations
Husain, Shahwali, Maryam... : ces vies englouties au large de Calais
Qui sont les vingt-sept hommes, femmes et enfants qui ont péri dans la Manche en tentant de rallier la Grande-Bretagne ? Il faudra des semaines, voire des mois pour les identifier formellement. Pour l’heure, Mediapart a réuni les visages de dix de ces exilés, afghans et kurdes irakiens, portés disparus depuis le naufrage du 24 novembre.
par Sarah Brethes (avec Sheerazad Chekaik-Chaila)
Journal — Éducation
« On veut comprendre pourquoi le collège n’a rien fait »
Près d’un mois après le suicide de Dinah, 14 ans, ses parents ont déposé plainte pour « harcèlement » et accusent le collège de non-assistance à personne en danger. Plusieurs témoins dénoncent la passivité de l’établissement. La direction dément tout dysfonctionnement.
par David Perrotin
Journal
LR : un duel Ciotti-Pécresse au second tour
Éric Ciotti est arrivé en tête du premier tour du congrès organisé par Les Républicains pour désigner leur candidat ou leur candidate à l’élection présidentielle. Au second tour, il affrontera Valérie Pécresse, qui a déjà reçu le soutien des éliminés Xavier Bertrand, Michel Barnier et Philippe Juvin.
par Ilyes Ramdani
Journal
Étudiants précaires : une petite prime et des bugs
Plutôt que de réformer le système des bourses, le gouvernement a décidé d’accorder une prime inflation de 100 euros aux étudiants boursiers. Les serveurs du Crous n’ont pas tenu le choc, les bugs se sont multipliés et nombre d’étudiants n’ont pas pu faire leur demande dans les délais.
par Khedidja Zerouali

La sélection du Club

Billet de blog
Précarité = Adelphité
Nous exclure, nous isoler, nous trier a toujours été admis; nous sacrifier n’a jamais été que le pas suivant déjà franchi par l’histoire, l’actualité nous a prouvé que le franchir à nouveau n’était pas une difficulté.
par Lili K.
Billet de blog
Ne vous en déplaise, Madame Blanc
Plusieurs médias se sont fait l’écho des propos validistes tenus par Françoise Blanc, conseillère du 6ème arrondissement de Lyon du groupe « Droite, Centre et Indépendants » lors du Conseil municipal du 18 novembre dernier. Au-delà des positions individuelles, cet épisode lamentable permet de cliver deux approches.
par Elena Chamorro
Billet de blog
Exaspération
Rien n’est simple dans la vie. Ce serait trop facile. À commencer par la dépendance physique à perpétuité à des tiers, professionnels ou non. Peut-être la situation évoluera-t-elle un tant soit peu lorsque les écoles de formation aux métiers du médico-social et du médical introduiront la Communication NonViolente (CNV) et le travail en pleine conscience dans leurs modules ?
par Marcel Nuss
Billet de blog
SOS des élus en situation de handicap
Voilà maintenant 4 ans que le défenseur des droits a reconnu que le handicap était le 1er motif de discrimination en France, pourtant les situations de handicap reconnues représentent 12% de la population. Un texte cosigné par l’APHPP et l’association des élus sourds de France.
par Matthieu Annereau