Nicole Péruisset-Fache
Chercheur indépendant, poète à ses heures
Abonné·e de Mediapart

214 Billets

0 Édition

Billet de blog 17 oct. 2021

Colin-Maillard, Poème du 13 décembre 1991

Ferme les yeux, un peu, Non pour penser aux misères de l’homme, soucieux Mais pour goûter sur tes joues, sur ton front reconnaissant La chaude caresse d’un soleil éblouissant.

Nicole Péruisset-Fache
Chercheur indépendant, poète à ses heures
Abonné·e de Mediapart

Ce blog est personnel, la rédaction n’est pas à l’origine de ses contenus.

Colin-Maillard

Ferme les yeux, un peu,

Non pour penser aux misères de l’homme, soucieux

Mais pour goûter sur tes joues, sur ton front reconnaissant

La chaude caresse d’un soleil éblouissant.

Et je serai le soleil.

Ferme les yeux, un peu,

Non pour pleurer sur le désordre du monde, odieux,

Mais pour sentir le vent qui ébouriffe tes cheveux et donne à tes pas

Un sens que tu ne leur connaissais pas.

Et je serai le vent.

Ferme les yeux, un peu,

Ne sois pas triste si tant d’horreurs existent sous les cieux

Ecoute la mer autour de toi, qui déferle

Et te lave le corps à grandes gerbes d’écume et de perle.

Et je serai la mer.

Ferme les yeux, un peu,

Suis-je près, suis-je loin ? Joue le jeu !

Qu’importent la mort, les malheurs et les désastres,

Respire à pleins poumons le parfum descendu des astres.

Je serai le parfum.

Ferme les yeux, longtemps,

Pour oublier le sablier qui laisse filer le temps

Et retrouver dans ta mémoire les mots qu’y trace mon délire

Le poème que je n’en finis pas d’écrire pour te donner à le lire.

Et je serai le poème.

Ferme les yeux, longtemps,

S’il te faut effacer l’insupportable présent

Si la solitude te pèse sans trêve.

Songe que l’avenir, c’est aussi le rêve !

J’inventerai le rêve.

                            13 décembre 1991    Aimée Saint-Laurent ©

Bienvenue dans le Club de Mediapart

Tout·e abonné·e à Mediapart dispose d’un blog et peut exercer sa liberté d’expression dans le respect de notre charte de participation.

Les textes ne sont ni validés, ni modérés en amont de leur publication.

Voir notre charte

À la Une de Mediapart

Journal — France
L’impunité et la lâcheté des puissants
Après la révélation des accusations contre l’ancien ministre, le parquet de Paris a annoncé l’ouverture d’une enquête préliminaire. Au-delà de son devenir judiciaire, cette affaire nous interpelle sur l’insuffisance de la lutte contre les violences sexuelles et sur l’impunité des sphères de pouvoir.
par Lénaïg Bredoux
Journal — International
Le nouveau variant Omicron, identifié en Afrique australe, déjà repéré en Europe
La communauté scientifique est en alerte depuis l’identification d’un nouveau variant au Botswana. Les premiers séquençages en Afrique du Sud font craindre une propagation à grande vitesse. L’Organisation mondiale de la santé vient de le classer parmi les variants préoccupants et l’a baptisé Omicron.
par Caroline Coq-Chodorge
Journal — International
UE : Paris et Rome s’accordent à moindres frais pour tenter de peser dans l’après-Merkel
Emmanuel Macron et Mario Draghi ont conclu un traité pour tourner la page des années de tensions entre la France et l’Italie. Une façon aussi, pour le président de la République, de se rapprocher d’un homme bien plus influent que lui sur la scène européenne.
par Ludovic Lamant et Ellen Salvi
Journal — France
Dans la Manche, les traversées de tous les dangers
Le naufrage meurtrier survenu le 24 novembre, qui a coûté la vie à 27 personnes, rappelle les risques que les personnes exilées sont prêtes à prendre pour rejoindre les côtes anglaises. En mer, les sauveteurs tentent, eux, d’éviter le plus de drames possible.
par Sheerazad Chekaik-Chaila

La sélection du Club

Billet de blog
Migrants : du naufrage aux larmes de crocodile
Qu’elles sèchent vite, les larmes de crocodile ! De plus en plus vite, car il y en a de moins en moins, de larmes. Même de crocodile. Et surtout pour les réfugiés. Vous vous rappelez la photo du petit corps d’Aylan, 3 ans, rejeté sur une plage de Bodrum en 2015 ? Nous oublierons tout aussi vite le naufrage qui a tué 27 migrants dans La Manche, mercredi. Place au Black Friday !
par Cuenod
Billet de blog
À l'indignation, monsieur Darmanin, a succédé la rage
Au lendemain du drame qui a coûté la vie à 27 personnes dans la Manche, Michaël Neuman, directeur d'études au Centre de réflexion sur l'action et les savoir humanitaires de la fondation MSF, dénonce les responsabilités de l'État français et du ministre de l'Intérieur.
par Médecins sans frontières
Billet de blog
L'Europe-forteresse creuse sa tombe dans le faux abri de ses fantasmes d'invasion
L'épisode dramatique à la frontière Pologne/Biélorussie confirme une fois de plus la fausse sécurité d'une Europe-forteresse qui se croit en sécurité en payant pour refouler et bloquer migrants et réfugiés, ignorant ses fondements, ses valeurs, son histoire. La contre-offensive massive à rebours des renoncements successifs matraqués en certitudes au coin du bon sens est une nécessité vitale.
par Georges-André
Billet de blog
Tragédie de Calais : retrouvons d’urgence notre humanité
Au moins 27 personnes sont mortes noyées au large de Calais ce mercredi 25 novembre. Ce nouveau drame vient alourdir le bilan des morts à cette frontière où, depuis une trentaine d’années, plus de 300 personnes ont perdu la vie, soit en essayant de la franchir soit en raison de leurs conditions de (sur)vie sur le littoral Nord.
par La Cimade