Dans mon silence, Poème du jour

Dans mon silence, il y a l’amour d’une femme pour l’Aimé qu’elle accompagnait depuis sa jeunesse et qui s’en est allé, un amour que la vie a malmené, bousculé, déchiré, piétiné, crucifié. L’Amour.

Dans mon silence

 Dans mon silence, il y a l’amour d’une femme pour l’Aimé qu’elle accompagnait depuis sa jeunesse et qui s’en est allé, un amour que les années ont malmené, bousculé, déchiré, piétiné, crucifié. L’Amour.

Dans mon silence, il y a une prière que l’on récite à genoux dans un sanctuaire. Une Prière. Il y a un rameau d’olivier tendu par une main pacifique. Un Rameau d’olivier. Il y a une colombe blanche libérée de sa cage qui s’élance vers l’azur et la liberté. Une Colombe.

Dans mon silence, il y a le pardon, fruit de l’amour véritable, dû à tout être humain en souffrance, porte du ciel ouverte sur la paix, le paradis. Le Pardon.

Dans mon silence, il y a ma solitude, ma compagne au long cours, celle qui fut de tous mes voyages, de la Russie aux Amériques, de l’Afrique à la Chine, témoin de tant de couchers de soleil à travers le monde, de tant de ciels étoilés, de clairs de lune, de tant de jardins fleuris, de tant d’oiseaux exotiques, de tant de mers. La Solitude.

Dans mon silence, il y a mes pensées, les souvenirs de toute une vie, souvenirs d’un amour étrange, si longtemps partagé puis soudain aboli, souvenirs de rencontres sans lendemain, de paysages du monde d'où s’étaient parfois effacés les stigmates de l’Histoire qui les défigurèrent. Mes Pensées.

Dans mon silence, il y a le sourire que ta présence éveillait sur mon visage, il y a aussi les larmes qui brûlent mes yeux chaque jour de ton absence, et l’indifférence pour les êtres de rencontre autres que toi. Ton Absence.

Dans mon silence, il y a les poèmes écrits pour toi tout au long de ma vie avec toi ou sans toi, les poèmes encore prêts à éclore, ces rênes de fortune qui auraient voulu retenir le Temps, Pégase indomptable et libre chevauchant à travers les âges. Les Poèmes. Pour Toi.

                                                                                                        25 septembre 2021                                                                                                                                                                                                        Aimée Saint-Laurent ©

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.