Macron n'a pas choisi ses Ministres et Secrétaires d'Etat au hasard

Oui, Macron n'a pas choisi ses Ministres et Secrétaires d'Etat au hasard, et il s'est entouré de gens qui ont rapport plus ou moins avec le génocide au Rwanda, avec la françafrique également.

  Oui, Macron n'a pas choisi ses Ministres et Secrétaires d'Etat au hasard, et il s'est entouré de gens qui ont rapport plus ou moins avec le génocide au Rwanda, avec la françafrique également. Avec la drogue aussi? Ca, je n'en sais rien, en tout cas, vu comme il délire avec son lotofoot pour les monuments historiques, ses accidents dans des églises et cathédrales, ses rires retenus, ses privatisations de la FDJ et d'ADP, ses votes de lois qui existent déjà, ses Elsysean Mugs, la vaisselle dont il ne reste peut-être plus grand-chose comme si les caves des Ministères étaient des restaurants grecs type casser une assiette avant d'entrer, etc, je me demande si ses fraises sont réellement tagada.

 Comme j'avais dit que j'en rajouterais une couche, là, oui, j'ai rajouté une tartine aux couches précédentes. Ca sédimente? En tout cas, c'est pas tout à fait de l'archéologie, mais ça date de 1993, juste un an avant le génocide au Rwanda, et ç'a rapport avec le milieu de la musique et de la production phonographique et de spectacles.

 Alors, ça aussi, le hasard n'existant pas, ça me permet de me dire encore plus que je ne délire pas dans mes articles de blog, ici même, sur le site du media indépendant mediapart.

Lisez:

Voici ce que M.Toubon a décidé en 1993, un an avant le génocide au Rwanda, dans le domaine du théâtre et de la musique: la suppression du métier de manager, pour le réserver à un autre domaine que celui artistique et culturel. Il est évident que le choix de ce M.Toubon dans le gouvernement Macron par M.Macron lui-même, qui a lien avec Sarkozy et donc la clique du Rwanda, de la françafrique, et qui tente peut-être en ce moment de jouer avec Mme Merckel à la réincarnation d'un croisement entre Heidegger et Jankélévitch par rapport aux événements en Syrie actuellement, n'a rien de hasardeux. Ceci continue de me conforter dans ce que je dis, notamment sur ma page de blog sur le site de Mediapart.

 Lisez, pas forcément à voix haute, mais lisez quand même, ça vous cultivera en Histoire et vous permettra encore mieux de comprendre ce que je dis et l'Histoire politique, surtout concernant le gouvernement actuel, en référence, bien sûr, au reportage dont j'ai cité l'adresse internet à l'article précédent:

Aucune description de photo disponible.

Aucune description de photo disponible.

 J'en rajouterai certainement une tartine de plus bientôt.

 

 

 

Le Club est l'espace de libre expression des abonnés de Mediapart. Ses contenus n'engagent pas la rédaction.

L'auteur a choisi de fermer cet article aux commentaires.